Frédéric Baylac prend les rênes de l’équipe de France de Sabre sénior.

C’est avec une légitime fierté que les membres de l’Amicale Tarbaise d’Escrime ont accueilli la nouvelle : Fred Baylac, le directeur technique du club, sera l’entraîneur et le sélectionneur de l’équipe de France de sabre qu’il préparera pour les Jeux Olympiques de Rio en 2016.

Une juste reconnaissance des compétences exceptionnelles de ce maître d’arme. On pourrait citer les nombreux titres nationaux et internationaux que les tarbais ont remporté sous la direction de la triplette qu’il formait avec Eric Maumus et Pierre Mione. Quel club peut se targuer d’avoir remporté 10 ans de suite le titre  sénior (dans un sport où la France comptait parmi les toutes meilleures nations) comme l’ATE ? Et ce ne sont pas les frères Touya et Nicolas Lopez, nos champions olympiques qui seront les derniers à dire tout le bien qu’ils pensent de Fred.

Une fierté toute particulière pour l’ancien président de l’ATE, Michel Ducos, et le grand maître Geuna, formateur de Fred, qui surent lui faire confiance, malgré quelques doutes dans le monde de l’escrime, pour lui donner la direction technique du club.

C’est dans les années 80 que Frédéric commença le sabre dans la mythique salle du gymnase Massey. Après une carrière de tireur qui le mena jusque dans les rangs des équipes de France, il devint l’adjoint de René Geuna en 1990 et ne ménageant pas sa peine, il sut profiter du savoir de ce mentor exceptionnel à qui le sabre tarbais, reconnu dans toute l’Europe, doit tant.

Quand René le jugea prêt, il n’hésita pas à se retirer laissant l’occasion au jeune maître de construire sa méthode, dont on connaît aujourd’hui toute la valeur.

En 2000, Fred prit la direction du club et ses brillants résultats l’amenèrent tout naturellement à diriger les équipes de France de sabre cadets et juniors en 2006.

Aujourd’hui il part vers d’autres espaces au firmament du sport international, avec l’aval du maire de Tarbes et de son adjoint aux sports qui ont su l’aider intelligemment dans cette mutation.

Un challenge s’offre à ses successeurs Eric Maumus et Pierre Mione, désormais aux commandes de l’ATE et du Pôle France qui y est rattaché. Notons que Pierre remplace Fred à la tête des équipes de France cadets et juniors et que détenteur de son diplôme d’éducateur sportif, il devrait intégrer l’équipe des éducateurs municipaux. Une preuve de l’intérêt que Gérard Trémège, maire de Tarbes, et Francis Touya portent à l’escrime tarbaise qui sera un précieux soutien pour les dirigeants de l’ATE dans cette période de transition.

Bonne route à Frédéric dans ses nouvelles fonctions et rendez-vous, on le souhaite tous, sur les pistes de RIO.