Le week-end palois des sabreurs tarbais.

Pau 2013 Anna et AntoineC’est dans sa traditionnelle salle d’armes du Hédas que la Section paloise organisait son tournoi open 2013 le week-end dernier.
Durant deux jours, les sabreuses et sabreurs de tout le Sud-Ouest mais aussi de San Sébastian en Espagne se sont opposés sur les pistes béarnaises.

L’occasion pour les jeunes tarbais des « petites catégories » de confirmer leurs résultats du week-end précédent à Tarbes ou bien de prendre leur revanche.

Ainsi firent les frères POGU, Antoine et Axel. L’aîné remporte l’épreuve benjamins après avoir éliminé en ¼ de finale le palois JARRY, son vainqueur dans la manche tarbaise. Son camarade Luc DEBORDE prend pour sa part la 3ème place.
Axel, lui, prend sa revanche en finale du tournoi poussins sur son camarade de club Baptiste BAYLAC.

Chez les benjamines, Anna LAPORTE confirme brillamment sa victoire tarbaise. Vainqueur dans sa catégorie, elle termine 3ème dans la catégorie supérieure, les minimes. Maëva MOURET monte, pour sa part, sur la 3ème marche de ce podium benjamines.

Dans le même temps, Lucie LACRABERIE remporte en poussines son 1er tournoi, après une magnifique finale face à la paloise VICENTY.
Elsa LAHON-LABORDE complète le quasi grand chelem des bigourdans en gagnant la finale des pupillettes.
Seule la victoire en pupilles échappe aux élèves des maîtres Maumus et Mione. Malgré des assauts excellents qui pourraient annoncer de futurs lauriers, Diego DRUILHET et Lucas CHAUDRON ne purent priver le palois Ugo LATAPY de la victoire.

Les juniors tarbais qui disputeront le tournoi de Coupe du Monde de Dormagen (Allemagne) dès le prochain week-end avec l’équipe de France n’avaient pas fait le déplacement à Pau.
Les cadets étant en compétition à Moscou avec René GEUNA, ce sont les filles qui assurèrent les succès de l’ATE dans ces catégories.
Sarah ALLOUCH après avoir éliminé sa camarade de Tarbes Joséphine MORINCOME en ¼ de finale (revanche du 1/16 de finale du tournoi national juniors de Gisors voici quelques semaines) dispose de Marie-Lucille GANS en finale de l’épreuve cadettes. Les deux jeunes tarbaises se retrouveront ensemble sur les pistes de Goppingen (Allemagne) dans deux semaines pour le compte de l’équipe nationale.

Ce beau week-end palois se termina le dimanche matin avec les 2ème et 3ème places en catégorie minimes de Maxime PIANFETTI et Florian SCHIKELE.

Pendant ce temps, sur les bords de la Moscova, Baptiste DUBARRY terminait  22ème          du tournoi international de Moscou, battu par le futur vainqueur de l’épreuve, le russe SHIRSHOV. Marc-Antoine SHU GESTIN prend pour sa part la 26ème  place, tandis que Jean-Philippe PATRICE, licencié à Géménos, mais s’entraînant au pôle France de Tarbes se glissait en ¼ de finale pour prendre une excellente 8ème place.

Place donc dans les prochaines semaines aux épreuves de Coupe du Monde en terre germanique pour les juniors et cadets tarbais sous la direction de leur entraîneur national, le tarbais Pierre MIONE.  

ATE : petits et grands sur le front .

 Le samedi 16 novembre, l’Amicale Tarbaise Escrime organisait  le premier Tournoi Sud Ouest de la saison. Ce ne sont pas moins de 100 tireurs venant de tout le sud ouest mais également de San Sebastien en Espagne qui sont venus croiser le fer en Terres Bigourdanes.  C’est sous les yeux de Damien TOUYA (Champion Olympique 2004 de sabre), notre nouveau conseiller Technique Sportif de la ligue Midi Pyrénées, et de René GEUNA, maître d’armes fondateur de l’école de sabre de l’ATE que les jeunes sabreurs se sont affrontés.
On a pu observer tout ce qui caractérise et fait l’authenticité de ces compétitions de jeunes : la joie, la peur,  l’impatience d’en découdre, des coups, et parfois les pleurs après des défaites douloureuses pour nos petits sabreurs en culottes courtes qui allèrent vite se consoler auprès de leurs parents jamais bien éloignés. 
Bruno HIRT, président du club se réjouissait de l’engouement que l’on pouvait voir sur le visage de certains tout à la joie d’être en compétition, d’encourager les copains et de sympathiser avec les tireurs des autres clubs.
En ce qui concerne les résultats, l’Amicale Tarbaise Escrime s’est fièrement défendue en remportant la compétition dans plusieurs catégories.
Chez les benjamines, Anna LAPORTE l’emporte sur le score de 10 touches à 7 sur Adéle CARRE de la section Paloise. Chez les Pupillettes, sa jeune camarade de club  Elsa LAHON LABORDE gagne une finale à rebondissement face à LAHERERE d’Auzeville. Seule Emma ARRIBET, la toulousaine, privera les bigourdanes du grand chelem en battant Julie LACRABERIE, de l’ATE, d’une touche en finale des poussines.
Chez les garçons pupilles et poussins, l’ATE occupe encore les premières places avec les victoires respectives de Lucas CHAUDRON et Baptiste BAYLAC. Ce dernier l’emporte en finale sur son camarade de club Axel POGU sur le score de 8 touches à 7. En Benjamins, nous avons assisté à une finale 100% Paloise avec la victoire de Samuel JARRY, déjà vainqueur ici même la saison passée.
 Tous ces tireurs auront rendez vous dès le week-end prochain dans la salle du Hédas, le QG de la section Paloise pour la deuxième étape des Tournois Sud Ouest.
 Le week-end dernier, les grands de l’ATE étaient en déplacement à Saint Jean de La Ruelle pour le second Circuit National Seniors et Cadets.
Les résultats n’ont pas été aussi brillants chez les cadets qu’à l’occasion du premier circuit. Malgré tout, nous noterons la très encourageante 5 ème place de Marie Lucille GANS, chez les filles cadettes.
Côté garçon,  Baptiste DUBARRY et Marc Antoine SHU GESTIN échouent en 8ème de finale. Ils auront à cœur de faire honneur aux couleurs tarbaises dans trois semaines pour le circuit Européen de Goeppinggen (Allemagne) lors duquel ils tireront pour l’équipe de France entraînée par le tarbais Pierre Mione. A cette occasion, Marie-Lucille sera accompagnée par sa camarade de club Sarah ALLOUCH (éliminée en 8ème de finale lors de ce tournoi).
La victoire dans l’épreuve cadets revient à Jean Philippe PATRICE sociétaire du club de Gemenos et s’entraînant depuis deux ans au Pôle de Tarbes.
A signaler en seniors la performance très intéressante de Maxence LAMBERT, qui après sa victoire au premier circuit juniors confirme sa belle forme de début de saison avec un quart de finale dans la catégorie reine. Maxence a tout de même pu observer tout le travail qu’il restait à accomplir lorsqu’il chuta sur Nicolas ROUSSET (Dijon) membre de l’équipe de France.
Pour nos jeunes cadets, dès cette semaine, direction Moscou, où, sous la direction de René GEUNA (venu replonger pour quelques jours dans l’ambiance des grands tournois internationaux), ils répondront à l’invitation de nos amis russes pour une épreuve de très haut niveau, dans un pays qui est au sabre ce que la Nouvelle-Zélande est au rugby.

 

Les sabreurs juniors tarbais attaquent fort.

Premier tournoi du circuit national junior le week-end dernier à Gisors, et première performance remarquable des sabreurs tarbais.

Dans le sabre homme, en présence de tous les meilleurs français, la finale opposa deux sociétaires de l’ATE, Maxence Lambert l’emportant 15/11 face à Charles Colleau. Pour arriver à cette finale, ils avaient dû écarter lors des matchs de ¼ et ½ finales Rémi Sénégas et Naël Canali de Meylan, Hugo Soler de Salon en Provence, tous membres du Pôle France de Tarbes. Deux tarbais en finale, six membres du Pôle de Tarbes parmi les 9 premiers de l’épreuve, on imagine aisément la satisfaction des entraîneurs Eric Maumus et Pierre Mione. Et parions que ce dernier, également entraîneur des équipes de France juniors et cadets, a apprécié l’excellent niveau du tournoi qui lui laisse espérer des équipes nationales compétitives.

Du côté des féminines, les jeunes tarbaises, toutes cadettes 1ère année, ne faisaient pas figure de favorites. On en apprécie d’autant plus la performance de Joséphine Morincome qui fit sérieusement douter la n°1 française, championne de France cadette et junior 2013 et vice championne du Monde par équipe junior, Manon Brunet. Lors d’un superbe 1/8 de finale, Joséphine mena 8/4 à la pause avant de s’incliner 15/13, l’expérience de l’internationale française ayant fait la différence.

Auparavant, Jo avait écarté sa camarade Sarah Allouch par la plus petite des marges, 15/14.

Les 2 jeunes filles terminent 16ème et 17ème de l’épreuve.

Un petit clin d’oeil au fils du président de l’ATE, Harold Hirt, arbitre national, qui eut l’honneur d’arbitrer la finale des féminines, remportée par la parisienne Margaux Rifkiss.

Sur le long chemin du retour (10 heures de route), les responsables tarbais eurent le temps, au soir de cette formidable journée, de regretter les départs de 4 séniors « achetés » par des clubs plus riches que l’ATE. Et les résultats du tournoi séniors de Bordeaux, 1ère épreuve du circuit national, revenaient dans les esprits : 5 anciens bigourdans parmi les 10 premiers.

Difficile pour des éducateurs de voir d’autres clubs récolter les fruits de leur travail. Mais, malgré l’aide importante des pouvoirs locaux et notamment de la Ville de Tarbes, l’ATE, grand club par le talent mais petit par l’argent, ne peut pas lutter sur ce terrain. On regrette qu’une Fédération visiblement peu intéressée par ce problème, ne soit pas capable de protéger ceux qui alimentent ses équipes de France.

Tout ça n’empêchera pas les responsables de l’ATE de prendre toujours autant de plaisir à former les Touya et Lopez du futur, dans cet « esprit tarbais » si particulier, reconnu et apprécié sur toutes les pistes d’Europe.

Et pourquoi pas faire une petite visite à la Maison de l’Escrime, zone Bastillac, pour découvrir l’escrime et rencontrer tous ces champions ? Rappelons le n° de téléphone du club : 05-62-34-15-76.

Sabre : débuts des cadets tarbais au niveau international

C’est sur les pistes du Palais des Sports de Meylan (près de Grenoble) que les jeunes sabreuses et sabreurs tarbais ont croisé le fer, pour la 1ère fois de la saison, avec leur adversaires européens, lors du Challenge Eurosabre.

 

Chez les demoiselles, si Joséphine Morincome, bien loin des performances dont on la sait capable dans le staff tarbais, était éliminée prématurément, ses deux camarades de club, Sarah Allouch et Marie-Lucille Gans prenaient les 10ème et 12ème places de l’épreuve. Après avoir mené durant la majeure partie de leurs assauts, elles s’inclinèrent finalement 15/13 et 15/14 face à des sabreuses allemandes. Un manque de lucidité dans les moments décisifs que les coachs tarbais, Eric Maumus et Pierre Mione, mettent sur le compte de l’inexpérience de ces jeunes cadettes 1ère année.

Sarah et Marie-Lucille terminent toutefois 3ème et 4ème françaises de l’épreuve, gardant toutes leurs chances pour une sélection en équipe  de France.

 

Côté garçons, la confiance était de mise après les résultats du tournoi national de Troyes (pour rappel, 3 tarbais dans les 4 premiers).

Le vainqueur de l’épreuve champenoise, Baptiste Dubarry dû s’avouer vaincu en 1/8 de finale face au futur lauréat, l’anglais Dary. Mené 12/6, le tarbais fit une spectaculaire remontée mais finit par s’incliner 15/13. Notons pour comprendre la valeur du britannique qu’il se défera en ½ finale de l’Italien Carantini, champion d’Europe en titre.

Ces mêmes 1/8 de finale virent le jeune espoir bigourdan Pierre-Elysée Flory quitter la compétition, réalisant une belle performance qui lui permet de garder toutes ses chances  pour une sélection lors des prochaines épreuves internationales.

Quand à Marc-Antoine Shu-Gestin, 3ème à Troyes, il ne put accompagner ses camarades à ce niveau, éliminé lors des matchs de 1/16 de finale.

 

Et comme Pierre Mione et Eric Maumus sont aussi les entraîneurs du Pôle France de Tarbes (réservoir des équipes de France de sabre), structure à laquelle appartiennent évidemment tous les garçons dont nous avons parlé, notons l’excellente performance de Jean-Philippe Patrice qui s’entraîne avec eux sur les pistes de la Maison de l’Escrime de Tarbes. Le jeune garçon de Géménos ne perd qu’en finale, prenant ainsi la 2ème place de cet Eurosabre 2013.

 

Le 3 novembre, tous ces cadets vont devoirs se frotter à leurs aînés juniors en Normandie, à Gisors, autre place forte du sabre français. Il y retrouveront les « grands » de l’ATE, Maxence Lambert et les frères Colleau.