Tournoi Sud-Ouest : les tarbais maitres dans leur salle.

C'est avec beaucoup de détermination que les sabreurs tarbais ont abordé ce 2eme tournoi de la saison.

Le nombre de bérets sur les podiums montre à quel point ils ont su se transcender.

Chez les benjamines Maeva se sortait de justesse d'une 1/2 finale fratricide contre Elsa (10/9) avant de s'imposer sur le même score en finale face à Andréa du Marquisat.

Le Podium benjamins voyait l'éternel trio Antoine, Oscar et Dorian être accompagné de Tristan, jolie surprise de ce tournoi. Mention spéciale à Antoine qui revenait de blessure et qui, aprés 2 mois d'arrêt, remporte le trophée.

En pupilles, là aussi, un trio se distingue et Axel, Baptiste et Tim ont encore réalisé une excellente prestation.

Chez les plus jeunes, Jean parvient en finale poussins et Hugo 3eme, de quoi leur donner confiance pour le reste de la saison.

Au delà de ces podiums il faut vraiment féliciter l'ensemble des tireurs tarbais car bon nombre d'entre eux ont fait montre de courage et de réels progrés et sont prêts à bousculer la hierarchie du jour.

Merci à l'ensemble des participants, à leur maitres d'armes, aux arbitres qui méritent vraiment le respect : c'est aussi vous qui faites que chacun de ces tournois de jeunes est toujours un moment fort agréable à partager.

 

20141129_17541120141129_17521020141129_17451620141129_17475320141129_174958Les résultats :

Tarbes Sabre Dame Benjamine 2014

Tarbes Sabre Dame Pupillette 2014

Tarbes Sabre Homme Benjamin 2014

Tarbes Sabre Homme Poussin 2014

Tarbes Sabre Homme Pupille 2014

Les jeunes sabreurs tarbais face aux Russes.

Etre convié par les maîtres du sabre mondial, les Russes, à disputer un tournoi sur leurs terres, est toujours un honneur pour les jeunes de l’Amicale Tarbaise d’Escrime. Cette invitation, le club bigourdan y répond depuis 1992, avec un coup d’essai qui valait un coup de maître et la victoire de Guillaume Galvez. Seul un tarbais a pu depuis inscrire son nom au palmarès de l’épreuve, en 2006, Pierre-Vincent Bravi. Il y côtoie des noms prestigieux dont certains montent encore régulièrement sur les plus hautes marches des podiums des épreuves seniors du monde entier. On retiendra notamment les russes Iakimenko chez les hommes et sa compatriote Diachenko chez les dames, encore dominateurs le week-end dernier aux tournois de Coupe du Monde de Budapest et d’Orléans.

 

Cette année 3 tarbais se rendaient à Moscou, accompagnés de leur entraîneur Eric Maumus : les sabreuses Marie-Lucille Gans et Joséphine Morincome et le jeune cadet 1ère année Maxime Pianfetti qui, pour sa part, découvrait la capitale russe. Ils allaient y retrouver 137 sabreurs de haut niveau.

 

Dès le samedi matin, les jeunes filles disputaient les 2 tours de qualification. Les tarbaises sortaient 14ème et 19ème de ces phases, ce qui les amena malheureusement à s’affronter dès les 64ème de finale. Marie-Lucille sortait vainqueur de ce match (15/12), envoyant sa camarade en repêchage.

Désormais, plus de droit à l’erreur pour Joséphine. Pourtant dès le 1er tour de ces repêchages, elle connaissait une défaillance contre la Biélorusse Kosmash. Battue 15/11, elle prend la 28ème place de l’épreuve. Maintenant, Jo a le regard tourné vers Dormagen (Allemagne) où elle disputera une épreuve de Coupe du Monde Junior avec l’équipe de France (6 et 7 décembre).

 

Pendant ce temps, Marie-Lucille Gans continuait à disputer des matchs du tableau principal. Après une défaite contre la tireuse de l’équipe nationale russe Alexandra Klimova (future vainqueur de l’épreuve) (15/8), elle se retrouva elle aussi dans le tableau de repêchage. Après plusieurs victoires, elle quitta finalement le tournoi en finale de repêchage face à la russe Mékina. Marie-Lu prend ainsi une bonne 10ème place après d’excellents assauts, si l’on en croît l’entraîneur tarbais Eric Maumus.

 

Le lendemain, les filles étaient là pour encourager leur camarade Maxime Pianfetti. Max sortit 16ème des 2 tours de qualification. Battu une première fois, il lui fallut passer par les repêchages. En finale de ce tableau, il éliminait son compatriote Hervy (Thionville) pour accéder aux ¼ de finale de l’épreuve.

A ce niveau, il ne put résister au Russe Pozdniakov qui l’éliminait sur le score de 15/7. Maxime termine ainsi 7ème du tournoi, ce qui pour une première participation est fort honorable. Eric Maumus dira d’ailleurs sa satisfaction devant les bonnes choses montrées par son élève durant cette journée.

 

Prochaine étape pour Maxime : le tournoi du circuit européen d’Eslingen (Allemagne) où il retrouvera les tarbais Hugo Soler et Pierre-Elysée Flory et les tarbaises Sarah Allouch et Joséphine Morincome (et on l’espère Marie-Lucille Gans, 1ère remplaçante) en équipe de France cadet les 13 et 14 décembre.

Tournoi Open de Pau : Les jeunes Tarbais démarrent plutot bien la saison.

  DSC00545Pour les jeunes tarbais, ce week-end était synonyme  de reprise des compétitions. L'occasion pour ceux qui changent de catégorie de s'étalonner et pour  tous d'évaluer le travail accompli en salle depuis le debut de saison.

L'Open de Pau a la particularité de drainer de trés nombreux competiteurs dans pratiquement toutes les catégories de jeunes avec cette année une trés importante et trés forte délégation espagnole.

Chez les garçons Axel et Dorian l'ont magnifiquement emporté dans des duels fratricides en pupilles et benjamins tandis que dans les autres catégories les tarbaises et tarbais, en se plaçant sur la plupart des podiums, ont montré qu'il faudrait encore compter  avec eux cette année .

Pour tous la saison est lancée, qu'elle concrétise toutes leurs espérances !!

Vous pouvez retrouver les trés nombreux resultats ainsi que d'autres photos sur le site de la Section Paloise : Open de Pau 2014


DSC00541DSC00543 DSC00540DSC00544

Sabre d’Or : les cadets tarbais présents sur le podium.

Trois bérets (emblème des sabreurs tarbais) sur le podium du tournoi du Sabre d’Or le week-end dernier, voilà une performance que bien des clubs de l’hexagone envient à l’Amicale Tarbaise, les meilleurs jeunes françaises et français étant présents à Tarbes à cette occasion, en compagnie des meilleurs espagnols.

Et si dans le staff tarbais, on est fier de ce résultat, on regrette que le vainqueur ne soit pas du club bigourdan. Même si le Grenoblois Quentin Vervoitte est membre du pôle France de Tarbes, et donc entraîné par Pierre Mione et Eric Maumus ( les entraîneurs tarbais), le public de la Maison de l’Escrime était tout acquis, en cet après-midi de samedi, au local, Hugo Soler. Espoir légitime des bigourdans quand on sait qu’Hugo a remporté tous les tournois auxquels il a participé en France cette saison, et notamment le tournoi du circuit européen de Meylan.

Mais, dans un assaut final très disputé, Quentin sut trouver les ressources pour porter la dernière touche et l’emporter 15 à 14.

En demi finale, Vervoitte avait écarté le Tarbais de l’équipe d’Angleterre Georges Suddars (15/12), tandis qu’Hugo Soler venait à bout du cadet 1ère année Maxime Pianfetti (15/10), auteur d’une très prometteuse performance. Tous les deux terminent donc 3ème de l’épreuve.

Trois tarbais sur le podium, voilà qui laissait augurer d’une bonne journée de dimanche pour l’épreuve par équipes.

 

Treize équipes de clubs français et l’équipe nationale d’Espagne se disputaient l’honneur de remporter le trophée. Et c’est cette équipe ibérique que les bigourdans (Hugo Soler, Georges Suddars, Maxime Pianfetti et Pierre-Elysée Flory) durent écarter en ½ finale sur le score de 45/28. En finale, c’est face aux représentants d’Orléans que les Tarbais remportèrent leur tournoi, non sans se faire quelques frayeurs (45/44).

Peu avant, sur cette même piste, les filles Sarah Allouch, Marie-Lucille Gans, Joséphine Morincome et Anna Laporte, venaient de livrer un superbe match face aux parisiennes du Racing Club de France. A 44 touches partout, face à Caroline Quéroli qui domine sans partage le sabre cadettes français, Sarah Allouch sut prendre un risque pour infliger à son adversaire une superbe parade riposte qui offrait, pour la première fois, le trophée féminin à l’ATE.

 

La veille, en finale du Sabre d’Or, Sarah avait dû s’incliner face à cette même Quéroli (15/11) dans la finale, revanche de celle du circuit européen de Meylan (remportée par la Parisienne).

 

C’est donc Quéroli chez les dames et Vervoitte chez les hommes qui reçurent le célèbre trophée, le Sabre d’Or, des mains du champion olympique tarbais, Damien Touya.

 

Quand la Maison de l’Escrime se vida en cette fin de week-end, ils étaient nombreux parmi les sabreurs présents et leur entourage, à remercier les parents du club pour leur formidable accueil, tant au niveau des transports, de l’organisation que du buffet et son désormais traditionnel barbecue.

Le Président Bruno Hirt put lui aussi les remercier, comme il souligna l’importance des pouvoirs locaux, la Ville de Tarbes, bien sûr, mais aussi le Département et la Région sans qui une telle organisation n’aurait pas été possible.

 

Désormais, pour les meilleurs cadets et cadettes français (parmi lesquels de nombreux tarbais) commence une saison internationale qui les mènera jusqu’aux championnats d’Europe et du Monde au printemps.

Sabre d’Or : Résultats et photos !!

 Tous les résultats ainsi que les photos du tournoi…

 

SABRE D'OR POULES FILLES

SABRE D'OR RESULTATS POULES FILLES

TABLEAU COMPLET FILLES

CLASSEMENT FINAL FILLES

 

SABRE D'OR POULES GARCONS

SABRE D'OR RESULTATS POULES GARCONS

SABRE D'OR CLASSEMENT SORTIE DE POULE GARCONS

TABLEAU COMPLET GARCONS

CLASSEMENT GARCONS

 DSC00502DSC00511 DSC00507 DSC00512 DSC00505  DSC00497 DSC00491 DSC00490 DSC00482 DSC00480 DSC00478 DSC00477 DSC00474 DSC00471                  

Les sabreurs tarbais toujours dominateurs, en attendant le Sabre d’Or.

P021114_16.330003Encore un long déplacement sur les routes françaises pour les sabreurs tarbais afin de se rendre en Bourgogne disputer le tournoi national juniors de Dijon.

Avec 2 victoires dans les 2 circuits nationaux disputés depuis le début de saison, plus un succès dans le tournoi du circuit européen disputé à Meylan, les bretteurs bigourdans règnent sans partage sur le sabre hexagonal.

C’est dire s’ils étaient attendus sur les pistes de Dijon. L’absence d’Hugo Soler (le lauréat de toutes ces épreuves) et de Charles Colleau (meilleur junior français actuellement) pouvait laisser entrevoir la fin de cette série exceptionnelle.

Mais l’Amicale Tarbaise d’Escrime, ce n’est pas un ou deux champions, c’est une formidable école de sabre.

Jean- Philippe Patrice, nouveau venu dans la catégorie junior, allait le montrer en montant sur la plus haute marche du podium dijonnais. Auteur d’un parcours parfait durant la journée (12 victoires pour 12 matchs), Jean-Philippe termina par une victoire en finale sur le Meylanais Naël Canali, lui aussi membre du pôle France de Tarbes et lui aussi entraîné par les maîtres Eric Maumus et Pierre Mione(15/10).

Auparavant, en ½ finale, Jean-Philippe dut livrer un difficile assaut face à son camarade de club Pierre Colleau, lui aussi auteur d’un parcours parfait jusque-là. Magnifique joute entre les deux tarbais qui se rendaient coup pour coup. Mais il fallait un vainqueur et c’est le plus jeune qui finit par s’imposer 15/14.

 

Mais si les tarbais dominent le sabre masculin, à Tarbes le sabre se conjugue aussi au féminin.

Si Marie-Lucille Gans et Sarah Allouch durent quitter prématurément l’épreuve, battues par la parisienne Moutoussamy et l’internationale junior d’Orléans Margaux Gimalac, Joséphine Morincome, réussissant enfin à se libérer sur la piste, réalisa un excellent tournoi. Ce n’est qu’en ¼ de finale que la jeune tarbaise s’inclina, face à Clara Laurence de Gisors par la plus petite des marges 15 touches à 14, prenant la 7ème place de ce circuit national.

 

Un magnifique début de saison donc pour les Tarbais que l’on espère voir se confirmer sur les pistes de la Maison de l’Escrime de Tarbes ce week-end au cours du traditionnel Sabre d’Or.

Toute l’élite du sabre français cadet sera présente en Bigorre, les sélectionneurs nationaux et l’entraîneur national Pierre Mione  ayant voulu cette épreuve sélective pour la constitution de la prochaine équipe de France.

Face aux meilleures françaises et meilleurs français, une redoutable délégation espagnole menée par l’ancien vainqueur de l’épreuve Médina.

L’occasion pour Hugo Soler de confirmer son statut de n° 1 français à condition de dominer ses camarades de club Pierre-Elysée Flory et Georges Suddars, eux aussi capables de remporter le célèbre trophée.

Chez les filles, on retrouvera nos trois représentantes : Sarah Allouch, forte de sa superbe place de finaliste au circuit européen de Meylan, Joséphine Morincome dont on vient de voir l’excellent comportement en Bourgogne et Marie-Lucille Gans qui aura à cœur de montrer qu’à l’instar de ces camarades, elle peut cette année vaincre les meilleures.

 

Le public tarbais a ce week-end une excellente occasion de découvrir les champions de demain, ceux qui tenteront de succéder aux Russes Yakimenko, Sharikov, Frossine, aux italiens Rosselli et Sirovitch, au Roumain Porum et bien sûr aux Tarbais Gaël et Damien Touya ou Frédéric Baylac, tous vainqueur du tournoi bigourdan