Vendredi 19 Juin ce sera la fête à l’ATE !!

Comme on ne change pas une recette qui marche, c'est le même dispositif que l'année passée qui sera reconduit le vendredi 19 juin à partir de 19h30 pour la traditionnelle fête qui rassemblera la grande famille de l'ATE .

Donc c'est autour d'un barbecue que nous aurons plaisir à nous retrouver, le club s'occupant de fournir le planteur et les grillades et les parents, licenciés et autres, ayant pour taches d'apporter les boissons, les accompagnements (quiches, pizzas, salades composées …) et les desserts !!!

Merci d'avance à tous pour votre participation !

La razzia des sabreurs tarbais aux championnats de France juniors.

Les jeunes cadettes et cadets de l’Amicale Tarbaise d’Escrime avaient montré la voie voici 15 jours en remportant 3 des 4 titres en jeu dans leur catégorie.

C’était maintenant aux juniors du club de relever le défi, en terre lyonnaise sur les pistes du club de Gleizé.

Les garçons semblaient bien armés, le dimanche pour conquérir le titre par équipe, malgré l’absence de Pierre Colleau, membre de l’équipe de France cette saison, écarté des pistes pour plusieurs mois par une rupture du tendon d’Achille pendant les Championnats du Monde de Tachkent.

Mais, à l’ATE, on a de la ressource et c’est le Champion de France cadet, Hugo Soler qui venait épauler Charles Colleau, Jean-Philippe Patrice et Baptiste Dubarry.

Après avoir éliminé Clamart en quart de finale (45/35) et Thionville en demi-finale (45/26), les tarbais, coachés par leur entraîneur Pierre Mione, retrouvaient l’équipe de Meylan en finale.

Un match un peu particulier, 2 des tireurs isérois étant membres du pôle France de Tarbes, et donc partenaires d’entraînement des tarbais sous la direction de Pierre Mione et Eric Maumus.

Podium-garçons-3Jouant parfaitement son rôle de leader de l’équipe, sous les encouragements de son frère, Charles Colleau montra la voie, auteur d’assauts de très belle facture. Et comme Patrice et Soler surent se montrer à la hauteur de leur camarade, c’est sur le score de 45 à 39 que l’Amicale Tarbaise d’escrime remporta le titre. 

Exceptionnel, Charles Colleau l’avait été aussi la veille, lors de l’épreuve individuelle. Sorti 6ème des sélections du matin, Charles écarta sans grande difficulté ses premiers adversaires (15/4 et 15/1) avant de trouver sur sa route en quart de finale son camarade de l’équipe de France, entraîné à l’INSEP de Paris, le Normand Edern Annic. Il réalisa un assaut exceptionnel ne laissant que 8 touches à son adversaire (15/8).

En demi-finale, c’est face à son camarade de club Baptiste Dubarry que Charles gagna le droit de disputer la finale. Une rencontre magnifique dans laquelle Baptiste inquiéta très sérieusement son ami, ne s’inclinant que 15/13.

Podium-garçonsAinsi donc la finale opposa Colleau au nordiste de Roubaix Thibault Chauchoy. Et encore une fois, Charles se montra irrésistible, infligeant un cinglant 15 à 6 à son opposant.

Jean-Philippe Patrice, sorti 1er des qualifications, chuta sur le tireur de Dinard, membre du pôle France de Tarbes, Benjamin Roger (15/13), terminant à la 9ème place, tandis qu’Hugo Soler terminait 13ème , éliminé par Baptiste Dubarry (15/12).

Ainsi donc, à la fin de cette série de Championnats de France, les jeunes sabreurs tarbais remportent tous les titres nationaux des moins de 20 ans (2 titres cadets et 2 titres juniors). Une belle récompense pour le travail exceptionnel réalisé par les maîtres Maumus et Mione sur les pistes de la Maison de l’Escrime de Tarbes tout au long de l’année.

Côté féminin, la tâche s’annonçait ardue pour les 3 cadettes tarbaises Maris-Lucille Gans, Sarah Allouch et Joséphine Morincome.

Eliminées dès le tableau de 32, Joséphine et Marie-Lucille prennent les 17ème et 22ème places, tandis que Sarah, battue un tour plus tard  termine 12ème.

C’est dire que les demoiselles tarbaises avaient à cœur de prouver leur valeur le dimanche dans l’épreuve par équipe.

Dès les quarts de finale, un adversaire redoutable se profilait, l’équipe de Meylan. Les sabreuses bigourdanes surent toutes se hisser à un excellent niveau pour vaincre (45/37) et s’offrir le droit de rencontrer en demi-finale les grandes favorites d’Orléans.

Face à elles, Océane Chery Emmanuel, membre de l’équipe de France la saison dernière, et surtout, la vice championne du Monde de la catégorie à Tachkent Manon Brunet.

podium-fillesLes jeunes tarbaises firent des assauts de haut niveau, inquiétant sérieusement les futures championnes de France, mais elles durent s’incliner 45/38, ramenant à Tarbes une belle médaille de bronze.

Tous les tarbais revenaient avec une médaille autour du cou, montrant encore une fois au monde de l’escrime l’exceptionnelle qualité de l’école de sabre tarbaise. Maintenant, place aux examens (baccalauréat) tandis que les plus jeunes, minimes et benjamins entreront à leur tour en lice dans 15 jours pour leurs championnats nationaux.

 

Tournoi de Nay : Les jeunes tarbais sur les plus hautes marches !!

Pour ce tournoi de Nay 2015, les tarbais ont mis en évidence les progrés accomplis cette année, pour preuve, ils remportent autant de titres que de categories dans lesquelles ils étaient engagés.

IMG_1381

Chez les benjamines, Maeva et Elsa sorties 1ere et 3eme des poules se retrouvaient en finale et cette fois c'est Elsa qui, pleine de détermination, remportait la victoire. Pour toutes les deux la confiance est là avant les "France" minimes pour lesquels elles ont décrochée la qualification.

 

IMG_1384Chez  les benjamins on a retrouvé le trio qui a trusté les podiums cette saison avec cette fois la 1ere place pour Dorian qui bat Antoine en finale, Oscar prenant la 3eme place. Bonne participation de Diego,Lucas, Emmanuel et Adrien qui se sont bien défendus.

20150524_161012

 

 

En pupilles, Axel a pris la bonne habitude d'être sur la plus haute marche du podium et ce n'est pas l'armada paloise qui l'entoure qui l'aura impressionné cette fois encore.

 

 

 

IMG_1370Enfin chez les poussins, Alban remporte sa 1ere victoire avec panache tandis que Jean l'accompagne sur la 3eme marche du podium apres un tournoi méritant.

 

Bravo à tous !!

Si la saison est terminée pour les plus jeunes, il reste encore Vichy (Minimes) et Thonon (Benjamins) pour que les plus grands concrétisent tous les efforts consentis cette saison. Bonne chance !

 

 

 

Les sabreurs tarbais remportent trois titres aux championnats de France seniors.

Les jeunes cadets avaient brillamment ouvert la période des championnats de France de sabre à Charleville le week-end dernier.

C’était au tour de leurs aînés d’en découdre sur les pistes de Joué les Tours.

Dès le samedi matin commençait l’épreuve individuelle de nationale 3. La cadette tarbaise doublement surclassée pour l’occasion, Joséphine Morincome, décevante le week-end dernier dans sa catégorie, domina sans partage cette épreuve, et s’adjugea le titre face à la Nantaise Mustafitch en finale, sans avoir perdu un seul match.

Plus tard dans la journée, l’autre cadette tarbaise présente, Marie-Lucille Gans, sacrée championne de France le week-end dernier, réussissait un parcours quasi parfait en nationale 2  pour n’échouer qu’en finale face à la Parisienne Audrey Cabald, s’adjugeant ainsi une belle médaille d’argent.

L’aînée des tarbaises, Elodie Laffaille, toujours classée dans les meilleures françaises, se trouvait dans la cour des grands, la nationale 1. Après avoir éliminé la Toulousaine Charlotte Suchet, internationale senior, dans le tableau de 32, elle dut s’incliner dans le duel qui l’opposait à son amie, l’ancienne tarbaise Flora Palu au tour suivant sur le score de 15/7. Elodie termine ainsi 15ème de ces championnats.

Dans l’épreuve de nationale 1 masculine, Maxence Lambert terminait 9ème, éliminé par l’ex tarbais François Régent 15/10, tandis que ses camarades de club, eux aussi membres de l’INSEP, Fabien Ballorca (éliminé par le futur vainqueur Vincent Anstett) et Christophe Buisson terminaient aux 15ème et 23ème places.

Le dimanche se déroulaient les épreuves par équipes. Et c’est toujours la nationale 3 qui ouvrait le bal. L’occasion pour les jeunes tarbaises Gans et Morincome de disputer ce championnat avec leur aînée Elodie Laffaille, épaulées par la néo sabreuse fort prometteuse Fabiola Yoyo Williams. Arrivées en finale, les bigourdanes dominèrent les parisiennes de l’US métro Paris pour remporter le titre de championnes de France.FullSizeRender(4)

Chez les garçons, en attendant l’entrée en lice des « ténors » de la nationale 1, les tarbais alignaient une équipe de nationale 3 où se côtoyaient des jeunes du club, les juniors Baptiste Dubarry et Jean-Philippe Patrice, et des anciens, Harold Hirt et l’entraîneur de l’ATE et des équipes de France de jeunes, Pierre Mione.

En 1/8 de finale, c’est un match difficile qui attendait les tireurs de l’ATE, face à l’équipe de Gemenos, qui compte dans ses rangs deux anciens tarbais les frères Baptiste et Emmanuel Gans. Et en effet, le match fut disputé, l’équipe de l’ATE finissant par l’emporter 45/43.

Encore deux matchs face à Roubaix (45/41) et Auzeville (45/31) et les tireurs de Pierre Mione se retrouvaient en finale contre Dinard. Un match qui se soldait par la victoire des bigourdans 45/32, qui offraient ainsi le 2ème titre de la journée à l’ATE.FullSizeRender

Mais, le plus beau titre reste celui de nationale 1, disputé par les 8 meilleures formations de l’hexagone. De nombreux internationaux dans ces équipes, à commencer par celle de l’ATE composée de Fabien Ballorca, Maxence Lambert, Christophe Buisson et le junior Charles Colleau.

Après un ¼ de finale victorieux contre les parisiens de l’US métro, les tarbais se voyaient offrir en ½ finale un classique du sabre français face aux tenants du titre, les voisins béarnais de la Section Paloise. Contre  une équipe où l’on retrouvait entre autres le finaliste de l’individuel Julien Médard, les élèves des maîtres Maumus et Mione durent s’incliner sur le score 45/36.

Restait à disputer le match pour la médaille de bronze contre les tireurs de Meylan. Celui-ci fut plus incertain mais la victoire finit par sourire aux Isérois45/43, laissant aux tarbais la 4ème place de l’épreuve.

Place maintenant aux juniors sur les pistes de Gleizé (dans la région lyonnaise) les 23 et 24 mai. Avec de légitimes espoirs de voir des bérets se glisser sur les podiums.

Les jeunes sabreurs tarbais dominent les championnats de France Cadets.

podium-filles-CharlevilleAvec l’arrivée du printemps commence la longue période des championnats de France d’Escrime, et notamment de sabre, l’arme de prédilection de l’Amicale Tarbaise d’Escrime.

Dès le week-end du 17 mai, l’élite du sabre sénior en découdra sur les pistes de Joué-Lès-Tours. Puis, place aux espoirs qui tenteront de décrocher le titre junior en terre lyonnaise, à Gleizé, durant le week-end de Pentecôte.

Pour l’heure, c’était aux cadets que revenait l’honneur d’ouvrir le ban à Charleville-Mézières le week-end dernier (9 et 10 mai).

Un long périple pour les jeunes tarbais et leurs coachs, partis par la route  pour une longue traversée de la France. Mais, au vue des classements nationaux des jeunes bigourdans, ils emportaient avec eux de réels espoirs de médailles, voire de titre.

Chez les garçons, Hugo Soler, membre de l’équipe de France, médaillé aux Championnats d’Europe de Maribor, dominateur durant toute la saison dans l’hexagone, semblait devoir être à même de succéder à son camarade de club Dubarry, sacré l’an dernier. Mais, en sport en général et au sabre en particulier, rien n’est jamais acquis. On connaissait dans le staff tarbais la qualité des adversaires et la finale âprement disputée que le tarbais remporta d’extrême justesse face au jeune palois Eliott Bibi confirma que rien n’était fait. Hugo s’impose 15/14 dans ce derby pyrénéen qui ne sera certainement pas le dernier tant sont riches en champions ces deux grandes écoles de sabre bigourdane et béarnaise.

Ses camarades Maxime Pianfetti et Pierre-Elysée Flory, bien classés à l’issue des qualifications du matin durent s’incliner en tableau de 16 face au Palois Bibi (15/12) et au Grenoblois Vervoitte (membre du pôle espoir de Tarbes) (15/10). Ils terminent respectivement 11ème et 13ème de l’épreuve.

Signalons les débuts à ce niveau du jeune minime Florian Schikélé (récent finaliste des Championnats méditerranéens minimes). Sans démériter, le jeune Florian dut se contenter d’une 48ème place, mais gageons que nous le retrouverons sur le podium d’ici quelques saisons.

Dès le lendemain, Hugo, Maxime et Pierre-Elysée étaient rejoints par leur camarade de l’ATE, « l’anglais » Georges Suddars. Ne pouvant pas disputer l’épreuve individuelle, le jeune international britannique, formé à Tarbes, avait hâte d’en découdre.

Bien belle équipe en vérité que cette formation bigourdane ! Après avoir écarté de la course au titre Gif sur Yvette et la redoutable formation de Meylan, les tarbais retrouvaient en finale l’équipe de Gémenos pour ce qui constituait la revanche de l’an dernier. Rappelons que l’ATE l’avait emporté 45/44, et nous aurons idée de la volonté de revanche qui animait les provençaux.

Le dernier mot revint toutefois aux élèves des maîtres Maumus et Mione et ce, sur un score plus confortable que lors de la saison passée, 45/39.

Les jeunes ramenaient donc à la Maison de l’Escrime de Tarbes les deux titres masculins du week-end.

Côté féminin, pas question d’être en reste. Avec Sarah Allouch, n° 3 française, médaillée aux championnats d’Europe de Maribor, Joséphine Morincome, n° 6 française, plusieurs fois sélectionnée avec l’équipe de France Junior cette année et Marie-Lucille Gans, elle aussi sélectionnée en équipe nationale, la formation tarbaise avait belle allure. Sans oublier la jeune minime Anna Laporte, venue elle aussi découvrir le haut niveau.

La journée fut bien décevante pour Joséphine. Mal classée à l’issue des qualifications, elle dut s’incliner dès le 1er tour d’élimination en subissant la loi de sa jeune camarade Anna Laporte. Malheureusement, après cette performance, Anna dut quitter l’épreuve au tour suivant, avec les honneurs, face à l’une des favorites Lucie Jamet de Thonon les bains.

Restaient donc pour conquérir le titre Sarah Allouch et Marie-Lucille Gans. La première voyait se profiler au niveau de la ½ finale un très gros morceau, sa camarade de l’équipe de France, la parisienne Caroline Quéroli, la grande favorite pour le titre à l’issue d’une saison dominée sans partage et surtout, la Championne du Monde junior de la spécialité à Tachkent voici quelques semaines.

En ½ finale d’un championnat de France, une compétitrice joue sa carte à fond ! Et c’est sans complexe que Sarah monta sur la piste. A l’issue d’un match acharné, elle s’imposa sur le score de 15/13, s’ouvrant par cet exploit les portes de la finale.

Finale où elle retrouva sa camarade de l’ATE, Marie-Lucille vainqueur de l’Orléanaise Gourry en ½ finale.

Un match en finale des championnats de France entre 2 tarbaises, un match qu’elles avaient bien souvent disputé sur les pistes d’entraînement de la Maison de l’Escrime de Tarbes. Et un match toujours accroché. Cette finale ne dérogea pas à la règle et vit finalement Marie-Lucille Gans s’offrir le titre national (15/12).

Ne restait plus aux demoiselles de Tarbes qu’à conquérir le titre par équipe. Malheureusement, elles durent s’avouer vaincues en ½ finale face à l’équipe de Racing Club de France de Caroline Quéroli et se contenter de la médaille de bronze (45/40).

3 titres remportés sur 4 possibles, 3 médailles d’or, 1 d’argent et 1 de bronze, les maîtres Eric Maumus et Pierre Mione pouvaient maintenant penser le coeur léger à la suite, les championnats seniors, où ils retrouveront notamment dès la semaine prochaine leurs internationaux de l’INSEP, Maxence Lambert, Fabien Ballorca et Christophe Buisson. Nul doute qu’ils eurent le temps d’en parler jusque tard dans la nuit durant les longues heures qu’il leur fallut pour traverser la France dans l’autre sens.