Auzeville 2016 : Bonne prestation Tarbaise

Le week-end dernier avait lieu le Trophée Mathieu Arilla ainsi que le championnat de Ligue Midi-Pyrenées minime à Auzeville.

  Ces Championnats de ligue sont tarbais avec  Anna Laporte qui bat Maylis Anclades en finale Maeva Mouret prenant la 3eme place chez les filles et chez les garçons c'est Oscar Sanz qui domine Dorian Debergue en finale, Luc Deborde prenant la 3eme place.

Un grand Bravo à eux !!

20160319_130127 20160319_130259

 

 

 

 

Lors du trophée Mathieu Arilla les garçons ont plutot bien assuré avec Gabriel ,Anthony et Hugo qui font 1,2 et 3 en poussins, Axel, Ian et Guillaume qui ont fait de même en pupilles et la 3eme place de Lucas en benjamin. Chez les filles il n'y avait que Elina pour représenter l'ATE. Ce fut difficile mais le sourire etait malgré tout présent en fin de tournoi.

Bravo à Auzeville qui emporte le trophée cette année.

 

20160319_174005_resized

20160319_173553_resized - Copie - Copie

 

20160319_173231_resized - Copie - Copie20160319_151147_resized 20160319_153051_resized

Tous les résultats ci-dessous …

Poussins  Filles       Poussins_Garçons 

Pupilles_Filles         Pupilles Garçons 

Benjamins_Filles     Benjamins Garçons

Minimes Filles         Minimes_Garçons

Le Tarbais Charles Colleau champion d’Europe de sabre.

podium Novi Sad ju,iors

Sur les pistes de la Maison de l’Escrime, à Tarbes, des matchs entre Jean-Philippe Patrice et Charles Colleau, c’est un classique.

Mais là, nous étions à Novi Sad, pour les Championnats d’Europe de sabre, dans un match de 1/8 de finale. Malheureusement, les 2 sabreurs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime se rencontraient prématurément dans ce tournoi. Une bien mauvaise nouvelle pour leur coach de l’Equipe de France, Pierre Mione, d’autant plus qu’il est aussi leur entraînement à Tarbes avec Eric Maumus.

Une rencontre tendue… L’arbitre ne prenant que peu de décisions sur les touches douteuses, les 2 tireurs prenaient peu de risques. Faisant tomber son adversaire dans le vide à plusieurs reprises pour le toucher ensuite en attaque, Charles réussit à mener 14/11, à 1 touche de la victoire. Mais, Jean-Philippe repartait de plus belle et réussissait à recoller à 14 partout. Tout allait se jouer sur une touche entre les 2 copains. Et cette touche, c’est Charles Colleau qui la mettait s’ouvrant les portes d’un ¼ de finale face à l’Ukrainien Platonov. Jean- Philippe pour sa part prenait la 11ème place de ces championnats.

C’est un Charles Colleau plus audacieux que l’on retrouvait dans ce match. A nouveau conseillé par son maître, Pierre Mione (qui s’était bien sûr abstenu de coacher l’un ou l’autre de ses élèves dans leur match fratricide) le tarbais alternait très bien les actions offensives et défensives, sanctionnant l’Ukrainien sur ses préparations. Ainsi, il menait à la pause 8/4 et maintenant la même tactique en 2ème période, il remportait une large victoire 15/8.

En ½ finale, face au Polonais Godlewski, le jeune Bigourdan dominait encore les débats. Un arbitrage de qualité lui permettait de placer ses attaques sur la préparation de son adversaire et, en fin de match, alternant judicieusement attaque et défense, Charles éliminait le Polonais, encore une fois assez largement, sur le score de 15/7.

Il ne restait qu’une marche à franchir pour conquérir l’or. L’excellent Israélien (ancien Ukrainien) Voronov se tenait sur la piste principale face au Tarbais. Ne laissant aucune initiative à Voronov, le Bigourdan parvenait à la pause en menant 8/2. Une 2ème période de la même veine, et sur une dernière attaque sur la préparation, Charles libérait le staff tricolore et ses amis en Bigorre, tous devant leurs écrans pour l’encourager (merci internet).

Finalement, son seul match indécis aura été contre l’autre tarbais de l’équipe et on peut penser qu’avec un peu de chance ce match Colleau/Patrice aurait pu être la finale de ces championnats.

Les deux garçons seront partenaires ce mercredi pour l’épreuve par équipes avec Nael Canali et Benjamin Roger (respectivement 17ème et 22ème du tournoi individuel) leurs camarades d’entraînement au pôle France de Tarbes.

Les sabreurs tarbais Anna Laporte et Maxime Pianfetti médaillés aux Championnats d’Europe.

Parions que quand elle commença la saison en septembre avec comme objectif le titre national minime, la jeune sabreuse de l’ATE Anna Laporte ne pensait pas se retrouver quelques mois plus tard sur le podium des Championnats d’Europe Cadets au sein de l’équipe de France avec une médaille d’argent autour du cou.

Sur les pistes de Novi Sad en Serbie, après avoir éliminé les Espagnoles, les Turques et surtout les Ukrainiennes en ½ finale, les jeunes françaises avaient gagné le droit de disputer la finale face aux  favorites, les Hongroises qui avaient placé leurs 4 tireuses dans les 5 premières de l’épreuve individuelle. Malgré leur combativité, Anna et ses camarades, emmenées par la Strasbourgeoise Sara-Camille Noutcha, remarquable durant toute la journée, ne purent rivaliser avec les Magyares  et s’inclinèrent sur le score de 45/31.

Anna Laporte retournera donc en Bigorre avec un titre de vice championne d’Europe. Elle ramènera à ses entraîneurs Eric Maumus et Pierre Mione  la 32ème médaille  européenne de l’ATE, mais la 1ère remportée par une minime.

Ces Championnats d’Europe avaient commencé pour Anna Laporte par l’épreuve individuelle 2 jours  plus tôt. Dès les qualifications la Tarbaise prouvait que sa place n’était pas usurpée. Dans sa poule, elle remportait 5 de ses 6 matchs, terminant à la 12ème place de ces qualifs. En 1/8ème de finale, face à l’italienne Della-Vecchia, la bigourdane allait découvrir l’ambiance du haut-niveau. Dans un match tendu, équilibré, la jeune française prenait l’avantage pour mener 13/10 à 2 touches de la victoire. On vit alors le staff italien interrompre le match sous différents prétextes. Anna, légèrement déstabilisée par ce comportement, vit la transalpine revenir à 14 partout. Tout allait donc se jouer sur une touche. La tarbaise, infligeant à son adversaire une superbe attaque, remporta la rencontre s’ouvrant les portes des ¼ de finale. La jeune minime de l’ATE était dans les 8 meilleures sabreuses cadettes du vieux continent.

Face à la grande gauchère hongroise Greta Koos, l’expérience manqua sûrement à Anna. Ne pouvant éviter les parades ripostes de son adversaire, elle ne fut jamais en mesure d’inquiéter la hongroise et s’inclina sur le score de 15/8.

Anna Laporte pouvait quitter la piste fière de sa journée. Encore minime, elle se classait 7ème des Championnats d’Europe cadets.

La jeune sabreuse n’était pas la seule représentante de l’ATE en Serbie. Après un superbe début de saison, avec notamment une victoire dans le circuit européen de Meylan, Maxime Pianfetti faisait tout naturellement partie de l’équipe de France cadets, sous la direction de Pierre Mione, son entraîneur en Bigorre, mais aussi l’entraîneur de l’équipe nationale.

Après des phases éliminatoires moyennes (3 victoires sur 6 matchs), Maxime retrouva sur sa route le redoutable Russe Vladislav Pozdniakov, l’un des favoris pour le titre, qui avait largement battu le Tarbais lors du tournoi international de Moscou, en décembre dernier. Mais visiblement, c’est avec une toute autre approche que Maxime aborda l’assaut. On vit le Russe désarmé face à l’énorme pression que lui imposa le Bigourdan. Touché sur de magnifiques contre ripostes, Pozdniakov dut s’incliner sur le score de 15/13.

En 1/8ème de finale, un autre Russe Tselyshev sut prendre la mesure de Pianfetti dans la 1ère manche. Plus patient que son compatriote au tour précédent, il atteignait la pause sur le score de 8/3 en sa faveur. Malgré une fin d’assaut plus équilibrée, Maxime était éliminé (15/10), prenant la 16ème place de ces championnats d’Europe.

Deux jours plus tard, c’est avec ses camarades de l’Equipe de France que le Tarbais allait chercher à remporter le titre. Après un 1er tour plus compliqué que prévu face à la Grande-Bretagne (victoire 45/44), les garçons de Pierre Mione retrouvaient en ¼ de finale les Espagnols. Un match que les Français remportaient sans problème sur le score de 45/36.

En demi-finale se profilait la redoutable équipe d’Italie, comptant dans ses rangs les 2 premiers de l’épreuve individuelle, Mattéo Néri et Giacomo Mignuzzi. La marche était certainement trop haute et l’Italie se qualifia sur le score de 45/33.

Restait aux français le match pour la médaille de bronze face à la Pologne. Menant durant toute la rencontre, les jeunes tricolores voyaient leurs adversaires recoller dans le dernier match et ne l’emportèrent que 45/43. Mais l’essentiel était là, notamment pour Pianfetti qui rapportait donc une belle médaille de bronze en Bigorre.

Ainsi, les 2 cadets tarbais engagés dans ces Championnats d’Europe revenaient médaillés. Un challenge à relever pour leurs aînés Jean-Philippe Patrice et Charles Colleau qui disputeront cette semaine les Championnats d’Europe Juniors, toujours en Serbie.