Forum des associations de Tarbes : L’ATE a besoin de vous pour la représenter

Le week-end du 21 et 22 mai se déroulera à Tarbes, sous la halle Marcadieu, le Forum des associations (de 10h à 19h) .

Cette manifestation est la vitrine incontournable du milieu associatif tarbais et  il est impératif que nous y participions pour promouvoir notre sport.

Nous faisons appel aux bénévoles et parents du club afin d'assurer une permanence (par créneau de 2hrs consecutives par exemple) et répondre aux sollicitations du publics (renseignements pratiques, flyers …)

Une fiche d'inscription sera apposée au tableau de la salle pour vous permettre de vous inscrire.

Le bureau de l'ATE vous remercie d'avance pour votre implication.

Championnat de France séniors à Pau : toutes les infos pour suivre nos athlètes !!

Les occasions de voir nos champions en action sont rares, les épreuves se déroulant souvent loin de Tarbes.

Le week-end du 30 avril et du 1er mai, les championnats de France de sabre se passeront à Pau. Vous pourrez y voir sur la piste, se disputant le titre national, les Tarbais actuellement membres de l'équipe de France qui ont disputé de nombreux tournois de coupe du Monde, Fabien Ballorca, Christophe Buisson et Maxence Lambert, qui rentrera tout juste de Rio où il aura tiré les Championnats de Monde.

A leurs côtés, pour représenter l'ATE, Charles Colleau, champion du Monde et champion d'Europe junior, Jean-Philippe Patrice, Hugo Soler et Baptiste Dubarry qui formaient avec lui l'équipe de France junior aux derniers championnats du Monde et Adrien Guyader.

Chez les filles, Elodie Lafaille fera figure d'ancienne, entourée des juniors Marie-Lucille Gans, Sarah Allouch, Joséphine Morincome, Sarah Anclades, Clémence Leclerc.

C'est le dimanche 1er mai que ces jeunes tenteront de l'emporter face à l'élite du sabre français, notamment le sélectionné masculin pour les Jeux Olympiques de Rio, l'Alsacien Vincent Anstett. Chez les dames, les sélectionnées ne sont pas encore connues, elles seront donc toutes là pour gagner leur place à Rio, notamment la n° 1, Cécilia Berder et les deux finalistes des derniers championnats du monde juniors, Caroline Quéroli (la championne de Monde) et Manon Brunet (championne d'Europe).

Début de ces épreuves individuelles 12 heures.

La veille, samedi 30 avril, les sabreuses et sabreurs tireront les épreuves par équipes. Les tarbais seront présents dans 3 divisions, avec notamment l'équipe garçons, présente en 1ère division qui tentera de reconquérir un titre qu'elle a remporté 11 fois, dont 10 fois de suite au début des années 2000.

Début des épreuves par équipes 10h30.

Adresse de la compétition :

Complexe de Pelote (Jaï-Alaï)
462 boulevard du Cami Salié
Coordonnées GPS : 43.3342493, -0.3745565

Toutes les infos avec le lien : Championnat de France Pau infos

Le sabreur tarbais Charles Colleau champion du Monde à Bourges.

Podium Colleau Mondes

Fort de son titre de Champion d’Europe, conquis à Novi Sad voici quelques semaines, le sabreur de l’Amicale Tarbaise d’Escrime, Charles Colleau, était un prétendant légitime au titre mondial disputé en France ce mardi.

Et la route vers ce sacre allait de nouveau passer, comme lors des Championnats d’Europe, par un assaut fratricide contre l’un des autres tarbais de cette sélection, Jean-Philippe Patrice.

C’est au stade des ¼ de finale que les deux garçons s’opposèrent après que Patrice ait éliminé le puissant Coréen Kang (15/13) et Colleau ait écarté le grand Russe Lokhanov (15/9). Sur le bord de la piste, spectateur de cette rencontre, Frédéric Baylac, l’entraîneur de la grande équipe de France à l’INSEP, était venu voir les deux tarbais, sérieux prétendants à une place dans sa sélection. Avec certainement un œil particulier pour Charles Colleau et Baptiste Dubarry (le 3ème tarbais de cette équipe nationale) qu’il avait formés quand il était entraîneur de l’ATE avec Eric Maumus et Pierre Mione.

Début de match difficile pour Colleau, rapidement mené 6/1 par un Patrice déterminé à prendre sa revanche. Puis le match s’équilibra, Charles revenant à 9 partout. Les attaques et les belles parades ripostes se succédaient des deux côtés et les deux protagonistes se retrouvaient à 14/14 pour jouer la victoire sur une touche, exactement comme lors des Championnats d’Europe. Et comme à Novi Sad, Charles remportait la victoire après une dernière attaque en milieu de piste. La suite de la journée montrera qu’encore une fois Jean-Philippe aura été l’adversaire le plus redoutable de Charles.

Ainsi, en début de soirée, Colleau se retrouvait sur la piste podium pour disputer une demi-finale mondiale face au Russe Andrey Gladkov. Prenant rapidement la mesure de son adversaire, alternant attaques sur la préparation et mise en échec des attaques de Gladkov, Charles menait 8/4 à la pause. Le retour du Russe en 2ème période, égalisant à 10 partout ne manquait pas d’inquiéter les supporters du Bigourdan, rapidement rassurés par sa fin de match, où il se détachait irrésistiblement pour l’emporter 15/11.

C’était donc une nouvelle finale de niveau mondial qui s’offrait à Charles Colleau, toujours coaché par Pierre Mione, entraîneur national, mais aussi son maître d’armes à Tarbes avec Eric Maumus.

Et sur la piste éclairée par les projecteurs se dressait un nouveau Russe, Anatoliy Kostenko. Une première manche équilibrée voyait les deux sabreurs se rendre coup pour coup et il fallait une petite erreur en attaque du Tarbais pour que son adversaire atteigne la pause en menant 8/7.

Patient et efficace en attaque, Charles prenait finalement l’avantage 14/13 à une touche du titre suprême. Cette touche il trouva les ressources pour la mettre, apportant au sabre français son 2ème titre mondial en juniors, 21 ans après celui d’un autre tarbais, le champion olympique Damien Touya. Souhaitons à Charles Colleau une carrière semblable à celle de son aîné. Ceux qui ont côtoyé Damien, et qui suivent aujourd’hui Charles y croient fermement tant sont nombreuses les ressemblances entre ces deux-là.

En attendant, Charles retrouvera ses camarades de l’équipe de France dès vendredi pour disputer le titre par équipe, un nouveau challenge pour Pierre Mione et ses sabreurs.

Besançon 2016 : Les minimes tarbais se jaugent avant les France de Vichy.

Répétition générale pour tous les minimes français à Besançon avant les prochains championnats de France. En effet, parmi les 226 garçons et 108 filles présents dans le Doubs se trouvaient tous les prétendants au titre national dans quelques semaines.

Podium fillesChez les demoiselles, le meilleur espoir tarbais était certainement  Anna Laporte, récente finaliste des Championnats d’Europe Cadets par équipes à Novi Sad. Revenue dans sa catégorie d’âge, Anna eut du mal à retrouver ses sensations durant toute la journée. Capable de recouvrer son véritable niveau durant les touches importantes de ses assauts, elle réussit toutefois à se hisser en finale, montrant de remarquables qualités morales. Mais cela ne suffit pas pour battre la nordiste Nelly Deblecker, sortie 1ère des poules du matin. Anna prenait ainsi la 2ème place de l’épreuve.

Excellente performance de sa camarade Maeva Mouret. Elle aussi dut s’avouer vaincue face à Deblecker, mais au stade des ¼ de finales, après avoir enchaîné de remarquables combats durant toute la journée.  Elle termine ainsi 8ème de l’épreuve.

Un tour plus tôt, c’est Maylis Anclades qui s’inclinait face à la très athlétique Lorina Essomba de Thionville, prenant ainsi la 13ème place du tournoi.

Les débuts furent plus difficiles pour la 4ème tarbaise, Andréa Tournefier. Sortie des poules avec 1 seule victoire Andréa réussit à se reprendre pour éliminer des filles mieux classées qu’elle. Finalement, elle ne put résister à la Parisienne Annah Couderc, l’une des favorites pour le titre et termina l’épreuve à la 31ème place.

Podium garçonsChez les garçons, après leur triplé lors des épreuves de zone, les tarbais venait à Besançon avec de légitimes ambitions. Après de très bonnes poules, les 5 minimes passaient sans encombre 2 tours de tableau. Mais, lors du 3ème tour (tableau de 64), Antoine Pogu, Oscar Sans et Luc Deborde quittaient l’épreuve. Les espoirs tarbais reposaient sur Dorian Debergue et Rémi Cadène.

Rémi (sorti 1er des poules) et son camarade dominaient sans grands problèmes leurs adversaires pour se rencontrer finalement au stade des ¼ de finale. Face à un tarbais, Dorian ne put trouver ses marques et s’inclina largement, laissant Rémi accéder à la ½ finale. Là, ce dernier retrouva une vieille connaissance, le Palois Paco Bourreau. Le Béarnais prenait le dessus, s’envolant vers la plus haute marche du podium tandis que Rémi se classait 3ème.

Un mot enfin pour les 3 jeunes venus découvrir le haut niveau, Adrien Cabanac, Tristan Hany et Marco Moreau qui firent bien mieux que de la figuration à la grande satisfaction d’Eric Maumus, venu encadrer tout ce monde à Besançon.