H2024 d’Albi : Des M14 tarbais déjà performants

Ce week-end à Albi se déroulait la première des 4 étapes qualificatives qui conduiront, souhaitons le, un maximum de minimes tarbais à Paris ou se déroulera cette année la ''Fête des Jeunes''.

5543e52ded5e471db118fc39847b7bcePour ce 1er tournoi les garçons ont assuré avec une finale fratricide entre Tim BAUDET et  Axel POGU (2005)  qui verra ce dernier l'emporter après un match âprement disputé.Diego DRUILHET complète le podium avec une superbe 3eme place. Bravo également à Ian LAFONTAINE (2005 5eme), Lucas CHAUDRON (6eme) ainsi qu'à Guilllaume CABANAC, Alexys VAN DE VONDELE,  Niels BOUCHAUD,  Nolann MARTIN  et Thomas BONDON  qui poursuivent leur apprentissage à ce niveau là.

b952e6d7af6b47febf8a0e9205895590Chez les filles, Elsa LAHON-LABORDE était déçue de sa 2eme place car elle souhaitait faire mieux . La jolie surprise viendra de Roxane CHABROL (2005) qui prend une superbe 3eme place ainsi que de Lucie LACRABERIE (2005) qui passera 1 tour pour terminer en 8eme position.

Merci Harold HIRT  et Antoine POGU pour l'arbitrage ainsi que Tristan CHABROL qui s'est découvert une ame de coach !!

Un grand merci également à Claire et Corinne pour leur contribution à cet article

Prochain rendez-vous à Tarbes pour le M9 M11 et M14 régional le 10 décembre.resized_20161120_142822455cedbe239a46a1890287c8b4379900

4627f918896945fe9c88cef610b1f924resized_20161120_134512 resized_20161120_154119resized_20161120_141205

Tournoi open de Pau : tous les résultats .

Les 12 et 13 novembre s'est déroulé à Pau le traditionnel tournoi open de la Section Paloise.

Comme vous pourrez le voir dans les resultats ci-dessous, les resultats sont contrastés.

Bravo pour les podiums à Hugo LEPETIT et Jean GABAS (2eme et 3eme en M11 garçon), Roxane CHABROL (2eme M14 fille), Andréa TOURNEFIER et Maylis ANCLADES (2eme et 3eme M17 fille), Hugo SOLER et Tristan CHABROL (2eme et 3eme en M20 garçon) et Remi CABANAC (3eme vétéran homme).

Tous les podiums de la compétition …

 

 

 

 

 

 

 

hugo-et-charles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Bruno LATAPY (Section Paloise) pour sa contribution photographique

Les resultats complets :

Sabre Pau 2016

Sabre d’Or : le tarbais Florian Schickele vainqueur sur ses terres.

L’emporter sur la piste finale de la Maison de l’Escrime lors du Sabre d’Or, voilà bien un succès dont rêve tout jeune sabreur tarbais.

Fort de ses résultats en ce début de saison (victoire au circuit national de Gémenos, 6ème du circuit européen de Meylan), Florian Schickele pouvait légitimement espérer inscrire son nom au palmarès de l’épreuve tarbaise.

Mais la tâche allait être rude, en présence de 156 concurrents, les meilleurs français, des Russes, des Japonais et une redoutable délégation espagnole, comptant dans ses rangs le vainqueur des tournois de Meylan et de Londres, Gerardo Lillo.

Dès les qualifications du matin, Florian confirmait qu’il pourrait jouer la victoire finale en sortant 1er de ces matches préliminaires. Après 3 rencontres d’élimination directe sans aucun problème (aucun de ses adversaires ne mettra plus de 4 touches) le tarbais retrouvait en ¼ de finale le Palois Pierre Saint-Cricq. Il l’écartait sur le score de 15/11. Une ½ finale remportée sur le Dijonnais Maxence Decoeur (15/8) et l’élève des Maîtres Maumus et Mione se retrouvait sur la piste finale face au favori logique de l’épreuve, l’Espagnol Gerardo Lillo. Dans un match fermé qui valut surtout par son suspense, Schickele sut prendre des risques sur les touches importantes, distançant ainsi le tireur de Madrid pour l’emporter 15 à 10.

florian-schickeleQuelques minutes plus tard, sous les applaudissements chaleureux du public qui garnissait copieusement les tribunes, Florian se vit remettre la coupe du vainqueur par le Maire de Tarbes et surtout le traditionnel sabre d’or des mains de Damien Touya, le champion olympique tarbais.

Satisfaction donc des coachs tarbais, même si on regrettait les éliminations prématurées des autres tireurs de l’ATE en 1/32ème de finale (Luc Debordes, Oscar Sans et Rémi Cadène) et en 1/16ème (Dorian Debergue et Jules Géraud). Des résultats qui ne reflètent pas la valeur de ces garçons et ils sauront le montrer lors des échéances qui les attendent encore.

Côté féminin, les jeunes Bigourdanes manquaient encore d’expérience à ce niveau. La satisfaction est venue d’Elsa Lahon-Laborde qui combattait dans la catégorie d’âge supérieure à la sienne. Très concentrée et sans complexe, la jeune Tarbaise réalisait de bons matches de qualification. Après une victoire au premier tour d’élimination directe, elle s’inclinait en 1/16ème de finale face à l’Orléanaise Apolline Fondeur.

C’est à ce stade aussi qu’Andréa Tournefier quittait le tournoi battue par la Parisienne Annah Couderc. De leur côté les 2 autres sociétaires de l’ATE, Maylis Anclades et Maeva Mouret s’étaient inclinées en 1/32ème de finale de l’épreuve remportée par l’Espagnole Maria Ventura.

Dimanche, tous les escrimeurs français se retrouvaient pour disputer l’épreuve par équipes, comptant pour le classement du championnat de France.

L’équipe féminine s’inclinait face aux parisiennes de Maisons-Alfort, malgré de belles actions qui purent faire douter leurs adversaires. Elles prenaient la 6ème place du classement final.

Pour leur part, les sabreurs de l’équipe 1 garçons (Rémi Cadène, Jules Géraud, Oscar Sans et Florian Schickele) après s’être défaits des sabreurs de Charenton et de Monceau, éliminaient l’équipe 2 de la Section paloise en ½ finale, pour s’offrir une finale face à Gémenos.

Petit à petit, les sabreurs provençaux prirent le dessus sur les Bigourdans. Auteur d’un excellent retour au score lors du dernier relais, Florian Schickele égalisait à 42 partout. Malheureusement, le lauréat de la veille ne put terminer avec la même réussite et les sabreurs au béret laissèrent échapper la victoire 45/42.

Notons que comme tout les ans, tous les participants, au moment de quitter Tarbes, se plaisaient à souligner l’excellente organisation des bénévoles tarbais sous la direction des Maître Pierre Mione et Eric Maumus et du Président Bruno Hirt.

 

Michel Ducos

Sabre d’Or 2016 : c’est parti !!!

Bonjour et bienvenue sur le site de l'Amicale Tarbaise d'Escrime.

Nous vous souhaitons un bon séjour au pied de nos Pyrénées et un excellent tournoi !

Vous pourrez suivre sur cette page  les épreuves du week-end en suivant les liens ci-dessous.

sabre-dor-cn-sdm17-sabre-feminin-m17

sabre-dor-cn-shm17-sabre-masculin-m17

 

Par-equipes-garcons-poules

Par-equipes-garcons-tableau-de-32

Par-equipes-garcons-tableau-de-16

Par-equipes-garcons-tableau-de-8

Par-equipes-garcons-tableau-final

Par-equipes-garcons-classement-final

 

Par-equipes-filles-poules

Par-equipes-filles-tableau-de-16

Par-equipes-filles-tableau-de-8

Par-equipes-filles-tableau-final

Par-equipes-filles-classement-final

 

Les photos de la 1ere journée …

img_0171 img_0169 img_0162 img_0161 img_0158 img_0155 img_0154 img_0151 img_0148 img_0145 img_0144 img_0135 img_0134 img_0126 img_0125 img_0120 img_0118 img_0117 img_0116 img_0115 img_0113 img_0112 img_0109 img_0108 img_0106 img_0103 img_0101

… et de la 2eme !!gallery

img_0175 img_0179  img_0182 img_0204 img_0205 img_0208 img_0212 img_0214 img_0216 img_0220cam01995

gallery

Un grand merci à tous pour ce formidable week-end !!!

Sabre d’Or : les sabreurs tarbais sur leurs pistes.

Rendez-vous important pour l’escrime bigourdane, ce week-end, à la Maison de l’Escrime à Tarbes. L’Amicale Tarbaise d’Escrime organise son traditionnel tournoi du Sabre d’Or.

Toute l’élite du sabre français cadet viendra dans l’espoir de remporter le célèbre trophée. Mais la tâche sera d’autant plus ardue que ces jeunes français retrouveront face à eux, comme tous les ans, les tireurs espagnols et russes mais aussi une délégation japonaise, venue passer une semaine de stage en Bigorre avant de disputer la prestigieuse épreuve tarbaise.

podium-garcons-2015Ce tournoi étant sélectif pour les équipes de France moins de 17 ans, nul doute que les sabreurs français auront à cœur de se montrer sous leur meilleur jour devant les yeux, notamment, de l’entraîneur national, le tarbais Pierre Mione.

Du côté du staff de l’ATE, l’attention sera plus particulièrement portée sur Florian Schikele, récent vainqueur du circuit national de Gémenos, et sur Rémi Cadène, finaliste et meilleur français de l’autre épreuve majeure (avec le tournoi tarbais) du début de saison, dans cette catégorie, l’Eurosabre de Meylan.

Mais Eric Maumus et Pierre Mione, les entraîneurs de l’ATE, peuvent aussi compter sur Jules Géraud et sur les jeunes Oscar Sans, Luc Debordes et Antoine Pogu, déjà performants cet automne, pour venir se mêler à la lutte pour le titre. Sans oublier les frères Cabanac, Alexys Van de Vondelle et Tristan Chabrol .

Côté féminin, les jeunes tarbaises (encore minimes ou nouvelles arrivées chez les cadettes) manquent certainement d’expérience à ce niveau. Mais, Maylis Anclades, Elsa Lahon-Laborde, Maeva Mouret et Andréa Tournefier sauront montrer aux meilleures qu’un exploit est toujours possible et nul doute que quelques surprises viendront émailler le palmarès à la fin du week-end.

Pour cette édition, la nouveauté nous viendra de l’épreuve par équipes. La formule des championnats de France ayant changé cette saison, l’épreuve de dimanche sera prise en compte pour constituer les oppositions dans le tableau final qui se déroulera au printemps. Ainsi, toutes les équipes désireuses d’être bien positionnées dans le tableau final se voient obligées de participer à l’épreuve de dimanche. Le public bigourdan verra donc s’affronter toutes les meilleures équipes de l’hexagone.

Rendez-vous donc à tous les bigourdans désireux de découvrir le sabre, ce sport qui rapporte depuis plusieurs décennies les plus prestigieux titres au sport tarbais.

Tous les espoirs de demain seront sur les pistes de la Maison de l’Escrime, zone Bastillac à Tarbes samedi 5 novembre (début des épreuves à 9h, finales à 17h) et dimanche 6 novembre (début des épreuves par équipes à 8h, finales à partir de 16h). Et tout ça, bien-sûr, gratuitement.

Michel Ducos

Les entraîneurs haut niveau de sabre en stage à Tarbes.

Quand la fédération française d’escrime charge Damien Touya, conseiller technique, d’organiser un stage haut niveau destiné à des entraîneurs venus de tout l’Hexagone et même de l’étranger, l’ancien grand champion de l’Amicale Tarbaise d’Escrime (champion olympique et champion du monde de sabre) choisit de situer cette rencontre pédagogique dans la salle de la Maison de l’Escrime à Tarbes, montrant ainsi l’importance de cette école tarbaise dans le sabre français.

C’est donc en Bigorre que ces stagiaires se sont retrouvés du 24 au 27 octobre. Des entraîneurs choisis par Damien Touya pour leur grande connaissance du sabre de haut niveau se sont succédé pour leur apporter des connaissances issues de leurs années d’expérience.

On parla notamment de cette méthode collective connue sous le nom de « méthode tarbaise » tant elle est inséparable des nombreux succès de l’école de sabre de l’ATE sur toutes les pistes du Monde, avec la personne la plus qualifiée,  Maître René Geuna, précurseur de cette nouvelle pédagogie voici une quarantaine d’années. Avec lui, ceux de ses élèves qui ont su prendre le relai dans le respect de sa philosophie au sein de l’ATE, puis plus tard au niveau national : Frédéric Baylac, maintenant entraîneur de l’équipe de France hommes séniors de sabre, et Pierre Mione, entraîneur du Pôle France Jeunes de Tarbes et des équipes de France garçons de moins de 20 ans.

A leurs côtés, l’entraîneur de la Section Paloise, certainement l’un des seuls clubs français capables de contrarier la domination tarbaise chez les moins de 20 ans depuis quelques années, Alain Coicaud, qui fut lui aussi, un temps, élève de René Geuna.

D’autres grands entraîneurs étaient venus apporter leur savoir : Franck Berthier, capitaine des équipes de France moins de 20 ans, Patrice Derbilly, ex entraîneur national adjoint.

Et comme dans le sport de haut niveau l’apport de tous, même venus d’autres disciplines, est primordial, on avait convié à cette réunion Christian Ramos, psychologue spécialisé en préparation mentale depuis 20 ans auprès, entre autre, de l’équipe de France de rugby et l’équipe de France d’épée des moins de 20 ans, et Dominique Hernandez, spécialiste de préparation physique, qui œuvra notamment au sein du staff de l’équipe de rugby du Stade Toulousain.

Quatre jours d’échanges passionnants entre ces spécialistes ont certainement apporté beaucoup aux stagiaires, à la grande satisfaction du maître d’œuvre Damien Touya, déjà près pour l’organisation des futures sessions.

 

Michel Ducos