Besançon 2016 : Les minimes tarbais se jaugent avant les France de Vichy.

Répétition générale pour tous les minimes français à Besançon avant les prochains championnats de France. En effet, parmi les 226 garçons et 108 filles présents dans le Doubs se trouvaient tous les prétendants au titre national dans quelques semaines.

Podium fillesChez les demoiselles, le meilleur espoir tarbais était certainement  Anna Laporte, récente finaliste des Championnats d’Europe Cadets par équipes à Novi Sad. Revenue dans sa catégorie d’âge, Anna eut du mal à retrouver ses sensations durant toute la journée. Capable de recouvrer son véritable niveau durant les touches importantes de ses assauts, elle réussit toutefois à se hisser en finale, montrant de remarquables qualités morales. Mais cela ne suffit pas pour battre la nordiste Nelly Deblecker, sortie 1ère des poules du matin. Anna prenait ainsi la 2ème place de l’épreuve.

Excellente performance de sa camarade Maeva Mouret. Elle aussi dut s’avouer vaincue face à Deblecker, mais au stade des ¼ de finales, après avoir enchaîné de remarquables combats durant toute la journée.  Elle termine ainsi 8ème de l’épreuve.

Un tour plus tôt, c’est Maylis Anclades qui s’inclinait face à la très athlétique Lorina Essomba de Thionville, prenant ainsi la 13ème place du tournoi.

Les débuts furent plus difficiles pour la 4ème tarbaise, Andréa Tournefier. Sortie des poules avec 1 seule victoire Andréa réussit à se reprendre pour éliminer des filles mieux classées qu’elle. Finalement, elle ne put résister à la Parisienne Annah Couderc, l’une des favorites pour le titre et termina l’épreuve à la 31ème place.

Podium garçonsChez les garçons, après leur triplé lors des épreuves de zone, les tarbais venait à Besançon avec de légitimes ambitions. Après de très bonnes poules, les 5 minimes passaient sans encombre 2 tours de tableau. Mais, lors du 3ème tour (tableau de 64), Antoine Pogu, Oscar Sans et Luc Deborde quittaient l’épreuve. Les espoirs tarbais reposaient sur Dorian Debergue et Rémi Cadène.

Rémi (sorti 1er des poules) et son camarade dominaient sans grands problèmes leurs adversaires pour se rencontrer finalement au stade des ¼ de finale. Face à un tarbais, Dorian ne put trouver ses marques et s’inclina largement, laissant Rémi accéder à la ½ finale. Là, ce dernier retrouva une vieille connaissance, le Palois Paco Bourreau. Le Béarnais prenait le dessus, s’envolant vers la plus haute marche du podium tandis que Rémi se classait 3ème.

Un mot enfin pour les 3 jeunes venus découvrir le haut niveau, Adrien Cabanac, Tristan Hany et Marco Moreau qui firent bien mieux que de la figuration à la grande satisfaction d’Eric Maumus, venu encadrer tout ce monde à Besançon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *