Sabre : le tarbais Florian Schickelé s’impose en Autriche.

186 sabreurs de moins de 17 ans, venus du Monde entier, s’étaient donné rendez-vous à Mödling, en Autriche, pour disputer une nouvelle manche de la Coupe du Monde.

Parmi eux, une solide délégation française sous la direction de Frédéric Baylac qui après 3 ans à la tête de l’équipe de France olympique, reprenait la responsabilité des équipes de France jeunes et du pôle France de Tarbes. A ses côtés, son complice du staff de l’Amicale Tarbaise d’Escrime et du pôle  de Tarbes Eric Maumus.

Le début de saison de Florian Schikele, le jeune sociétaire de l’ATE, pouvait laisser espérer une bonne performance en terre autrichienne. Vainqueur du tournoi national de Gémenos en octobre, et surtout du prestigieux tournoi du Sabre d’Or, chez lui, à Tarbes, en novembre, Florian comptait parmi les favoris de ce tournoi de Mödling.

Dès les épreuves qualificatives du matin, primordiales pour les rencontres en élimination directe qui mènent les tireurs jusqu’au titre, Florian annonçait la couleur. 10 victoires sur 11 possibles…

Dans le tableau, où la défaite est interdite, Florian écartait d’abord le Bulgare Stoichev (15/0) et le Canadien Gabriel Dodier (15/7). Evidemment, à partir  des 1/16ème de finale, la tâche devenait plus ardue. L’Américain Contreras puis l’Anglais Drew Thornley obligeaient le Tarbais à hausser son niveau mais ne pouvaient l’empêcher de continuer son chemin.

Face à un autre Anglais, Joe Pocknell, en ¼ de finale et face au Roumain Matei Aniculoesei en ½, Florian montra combien il avait gagné en maturité. Deux rencontres remportées dans la difficulté sur le même score de 15/14. Mais nul doute que les coachs de l’équipe de France auront su apprécier cette capacité de Schikele à mettre la dernière  touche quand le score est de 14 partout.

Le jeune bigourdan accédait donc à la finale. Face à lui, Filip Dolegiewicz. Toujours sûr de son jeu, sanctionnant immédiatement toutes les erreurs de son adversaire, Florian ne laissait cette fois aucun espoir à l’Américain. Il s’imposait sur le score de 15/7, offrant à ses maîtres d’armes une magnifique victoire. Un succès qui lui ouvre certainement les portes de l’équipe de France lors des prochains championnats du Monde à Plovdiv, en avril.

A l’Amicale Tarbaise d’Escrime, la relève est toujours primordiale. Et il est à noter que les maîtres Baylac et Maumus étaient, à leur retour en Bigorre, satisfaits du comportement des autres sabreurs tarbais qui accompagnaient Florian. Même s’ils durent s’incliner avant les 1/16ème de finale de cette épreuves très relevée, Rémi Cadène, Antoine Pogu,  Oscar Sans  et Jules Géraud surent afficher des qualités qui laissent augurer de futurs succès sur la scène internationale.

Au rayon des satisfactions de cette journée pour Frédéric Baylac et Eric Maumus, les responsables du pôle France de Tarbes, on notera l’excellente 3ème place de Sébastien Patrice, tireur de Gémenos qui s’entraîne avec eux à Tarbes, éliminé en ½ finale par l’Américain Dolegiewicz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *