Gémenos 2017 : Début de saison encourageant pour l’ATE

C’est sur les pistes de Gémenos, en Provence, que les sabreurs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime ont retrouvé, ce week-end, l’ambiance de la compétition.

Les séniors ouvraient le bal, dès samedi, dans un tournoi qui voyait s’affronter les meilleurs français malgré l’absence de quelques membres de l’INSEP dont le Tarbais Maxence Lambert, actuellement blessé.

Le Bigourdan Charles Colleau, ancien champion d’Europe et du Monde moins de 20 ans, croisait sur son chemin ses camarades de club Maxime Pianfetti, écarté sur le score de 15/10, et, en 1/8 de finale, Christophe Buisson, battu sur le score de 15/11.

En ¼ de finale, le match face à Tristan Laurence (Clamart) était très disputé. Arrivés à 14 partout, les 2 sabreurs disputaient l’ultime touche. Suite à une chute violente de Laurence, la rencontre fut interrompue durant un long moment. Malheureusement, Colleau gérait moins bien que son adversaire la reprise et encaissait cette touche qui propulsait ce dernier en ½ finale, tandis que le Tarbais devait se contenter de la 5ème place.

C’est aussi en ¼ de finale que Hugo Soler, lui aussi membre de l’ATE, quittait l’épreuve, éliminé par l’international dijonnais Bolade Apithy sur le même score de 15/14. Il termine 6ème du tournoi.

Avec la 11ème place de Christophe Buisson et la 13ème de Jean-Philippe Patrice, battu par le futur vainqueur, le Grenoblois Rémi Sénégas, l’ATE plaçait ainsi 4 de ses représentants parmi les 16 meilleurs de l’épreuve.

Le lendemain, c’était aux sabreurs de moins de 17 ans d’en découdre. La délégation tarbaise se présentait forte de 16 tireurs. La tâche fut très ardue durant toute la journée pour les 3 coachs tarbais, Frédéric Baylac, Eric Maumus et Fabien Maumus, son frère, en stage durant un an au sein de l’ATE. Etre présent sur toutes les pistes, dans 2 salles différentes, où se tiraient des matchs d’élimination directe relevait de l’exploit. Il convient de souligner que déplacer les jeunes sabreurs tarbais, tant ils sont nombreux à pouvoir jouer un rôle à haut niveau, revient, numériquement, à déplacer une équipe de sport collectif.

Chez les filles, Anna Laporte, absente des pistes européennes durant un an, faillit bien réussir un retour gagnant. Sortie 22ème des phases de qualification, alternant le meilleur et le moins bon durant toute la journée, elle passa bien près de la défaite en 1/16éme de finale face à l’Orléanaise Apolline Fondeur, pour finalement l’emporter 15/13. Remise de ses émotions, elle laissa moins d’espoir à ses futures adversaires, notamment à la jeune tarbaise Mathilde Mouroux, battu 15/9 en ¼ de finale, pour finalement accéder à la finale. Là, son manque de constance dans le match ne lui permit pas de s’imposer face à la sabreuse de Gémenos Lorina Essomba malgré une belle résistance. Battu 15/14, Anna termine 2ème de l’épreuve.

Mathilde Mouroux, seulement éliminée par Laporte, prend une brillante 7ème place et remporte le trophée de meilleure sabreuse moins de 15 ans de l’épreuve. Maïlys Anclades termine à la 13ème place, éliminée en 1/8ème de finale par la future lauréate, Lorina Essomba.

Battues en 1/16ème de finale, les 3 autres tarbaises, Elsa Lahon-Laborde (encore minime), Maeva Mouret et Andréa Tournefier terminent respectivement aux 21ème, 24ème et 27ème places.

Côté masculin, ils étaient 143 à participer à cette épreuve. On pouvait espérer une victoire d’un des élèves d’Eric Maumus et Frédéric Baylac. Ils étaient encore 4 parmi les 8 meilleurs au moment d’aborder les ¼ de finale. Duncan Glenadel, battu en 1/8 de finale  par le palois Andréone (15/13) terminait 9ème, tandis qu’Antoine Pogu (17ème), Jules Géraud (18ème), et Dorian Debergue (19ème) quittaient l’épreuve au tour précédent.

Restaient donc 4 tarbais. Oscar Sans s’inclinait par la plus minime des marges (15/14) face à Clément Piccioli (Monceau) et prenait la 7ème place. Alexandre Stacchetti devait s’avouer vaincu face au futur vainqueur du tournoi, Corentin Poulain (15/12).

Les 2 derniers bigourdans s’affrontaient en ¼ de finale. Un match entre camarades de club, toujours particulier. Rémi Cadène et Noah Lavigne avaient dominé leurs adversaires tout au long de la journée et l’assaut fut disputé. Finalement, Rémi s’inclinait 15/10, prenant la 5ème place de l’épreuve.

De son côté, Noah Lavigne devait affronter en ½ finale un des tireurs locaux, Corentin Poulain. Le Provençal l’emportait 15/10, s’ouvrant les portes de la finale qu’il allait gagner quelques minutes plus tard.

4 tarbais et 2 tarbaises en ¼ de finale, ce résultat est prometteur avant le grand rendez-vous en circuit européen de Meylan dans 2 semaines, première épreuve sélective pour les équipes de France des moins de 17 ans dans lesquelles on espère retrouver, comme bien souvent, des sabreuses et sabreurs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime. Cela d’autant plus que pour gagner sa sélection, il faudra aussi performer lors du traditionnel Sabre d’Or, tournoi international, qui se déroulera en Bigorre le week-end du 11 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *