L’ATE une Histoire …

Logo

L'Amicale tarbaise d'escrime (ATE) est un club d'escrime français créé en 1921, implanté à Tarbes (Hautes-Pyrénées), sacré onze fois champion de France 1re Division par équipe au sabre. Une série de 10 titres nationaux consécutifs (de 1999 à 2008) constitue un record en la matière.

Le maître René Geuna fut le fondateur de la section sabre de l'Amicale Tarbaise d'Escrime et son entraîneur. À la retraite, il est maintenant membre d'honneur du club.

Toutes catégories confondues, le club est riche d'un palmarès de 138 titres nationaux, auxquels s'ajoutent des titres mondiaux et médailles olympiques remportées par ses membres (voir Palmarès). Ce palmarès permet incontestablement de situer l'ATE parmi les toutes meilleures écoles de sabre dans le monde, sachant que l'escrime au sabre reste sa principale spécialité depuis la venue du Maître René Geuna dans le club en 1973.


C'est notamment par l’intermédiaire des C.A.S (centres d'animation sportive) organisés sur les heures d'éducation physique et sportive dans les collèges de la Ville de Tarbes, que le maître Geuna a recruté ceux qui devinrent dès 1976 des sabreurs d'un niveau international junior (dont Philippe Delrieu, qui fut le premier sabreur de l'ATE à avoir participé à des compétitions internationales, dont les Championnats du Monde des moins de vingt ans de Chicago où il termina à la quatrième place en 1979, puis, plus tard, aux Championnats du Monde et aux Jeux Olympiques de Séoul et de Los Angeles).

C'est en 1983 que le club conquiert son tout premier titre de Champion de France par équipe avec Franck Leclerc (sélectionné pour les Championnats du Monde des moins de vingt ans à Buenos Aires, plus tard aux Championnats du Monde séniors et vainqueur du tournoi de Coupe du Monde de Hanovre) Pierre Guichot, Patrice Van den Reysen, Lionel Martin et René Geuna comme remplaçant.

Il aura fallu attendre 1990 pour que Gaël Touya gagne le premier titre mondial du club en cadet à Lyon. Il sera suivi par d'autres camarades (Gaël Touya, Gildas Cousin, Damien Touya, Anne-Lise Touya, Simon Bedel et Nicolas Lopez pour treize titres au total)


Aujourd'hui, ce sont les maîtres Frédéric Baylac, Eric Maumus et Pierre Mione qui assurent la formation des sabreurs. Le maître Joël Saint-Mézard assure la formation de la section d'escrime artistique.

Une formation originale des sabreurs :

Le maitre René Geuna institua la leçon collective, perpétuée par les actuels maîtres d'armes du club, à l'Amicale Tarbaise d'Escrime. Cette forme d'entrainement, qui tranche avec la grande tradition de la leçon dite « au plastron », au cours de laquelle l'escrimeur reçoit une leçon individuelle avec son maître d'armes, se compose à l'A.T.E, d'un entrainement physique collectif, et surtout des fameuses « gammes » qui sont des exercices variés en complexité et en difficulté, permettant à deux escrimeurs de répéter et de perfectionner la majorité des gestes techniques possibles au sabre, en restant statiques, ou en mouvement.

Les « gammes » sont donc des enchainements de gestes techniques spécifiques que le maître Geuna a agencés pour l'escrime au sabre (comportant des parades suivies de ripostes et contre-ripostes, des touches sur les différentes parties de la surface valable, des actions au fer, des contre attaques, etc.), que le sabreur répète avec un partenaire, en augmentant progressivement la vitesse d'exécution, et aussi en se déplaçant, mais en essayant toujours d'observer le plus grand relâchement possible afin d'assurer une disponibilité optimale (pouvoir réagir à la demande, à n'importe qu'elle situation, et de façon adaptée).

La leçon collective se compose, entre autres choses, de situations « technico-tactiques ». Lors de ces situations, il s'agit pour l'un des deux adversaires ou pour les deux, de réaliser des touches en respectant certaines consignes pouvant orienter, augmenter ou restreindre les possibilités d'action de l'un des deux ou des deux sabreurs.

Si l'on observe le palmarès unique en son genre, en France, de ce grand club d'escrime, et surtout les individus différents l'ayant progressivement étoffés au cours de son histoire, on ne peut que constater l'extraordinaire efficacité de cette méthode, laquelle s'adapte à tous les niveaux, du débutant jusqu'au champion olympique.

Une réflexion au sujet de « L’ATE une Histoire … »

  1. Ancien de l'ATE (de 1960 à 1970, avec maitre Pugnet), c'est toujours, pour moi, un grand plaisir d'avoir des nouvelles de l'Amicale par Internet.

    Bien que mes études puis mon activité professionnelle m'aient conduit à Toulouse depuis plus de 40 ans, je n'ai pas oublié l'ambiance conviviale qui régnait entre les tireurs, toutes  générations confondues…

    Dominique Bley

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *