Coupe du Monde M17 Meylan

Le club de Meylan (Isère) organisait le week-end dernier son tournoi de Coupe du Monde de sabre dans la catégorie cadets (moins de 17 ans).

134 jeunes sabreurs, venus pour certains des Etats-Unis et du Canada, allaient tenter de l’emporter. L’occasion pour les jeunes tarbais sélectionnés par la fédération, accompagnés par Frédéric Baylac et Nicolas Lopez, de se mesurer à certains des meilleurs sabreurs mondiaux dans cette catégorie.

Un apprentissage difficile, mais certainement profitable, pour Benoît Risch-Riffarth, Jean Gabas, Baptiste Baylac, Antony Makhoul et Guillaume Cabanac éliminés dès les 1er tours de la compétition. Même s’il est bon de souligner qu’Antony et Guillaume ne seront battus par un Espagnol et un Allemand que par la plus petite des marges, 15 touches à 14.

Pour Alban Lienhard, lui aussi novice à ce niveau, les événements furent bien plus heureux. Après un bon classement (19ème) à la fin des phases de qualification, le jeune tarbais remportait ses premiers matchs d’élimination pour se placer dans les 32 meilleurs. Mais à ce niveau, il lui fallait s’incliner face à l’Américain Yang Ziyi (15/10). Alban prend une bonne 23ème place qui augure de résultats intéressants dans les mois prochains.

Restait en lice le meilleur tarbais de ce début de saison, Axel Pogu.  Durant cette compétition, il démontrera, à la satisfaction de ses coachs, toutes ses qualités de sérieux et de combattant. Après avoir éliminé l’Allemand Geiger (15/8) et l’Espagnol Llobet Torrent, il ne s’inclinera, en ¼ de finale que face au meilleur Français, Tom Couderc (Charleville-Mézières) 15/7. Axel se classe finalement 7ème de l’épreuve et 2ème Français.

Le lendemain, place à l’épreuve féminine. 110 participantes  se retrouvaient sur les pistes iséroises. Les jeunes tarbaises découvraient pour la plupart ce niveau de compétition. Clémence Dignan, Céline Giraud quittaient le tournoi dès les premiers tours. Mélissa Larrieule réussissait à éliminer une Allemande au 1er tour avant de s’incliner au tour suivant face à l’Américaine Janna Freedman.

Les espoirs bigourdans reposaient donc sur les 2 membres du pôle France, Eléa Faur et Roxane Chabrol, incontestable n°1 française de ce début de saison. Eléa s’inclinait contre une Espagnole prenant la 38ème place.

De son côté, Roxane se montrait assez inconstante dans ses prestations. Des qualifications laborieuses l’obligeaient à disputer d’entrée un match compliqué dans les éliminations directes. Retrouvant toute sa combativité et ses qualités tactiques, la Tarbaise éliminait sans problème l’Américaine Véronica Mika (15/5). Malheureusement, au tour suivant, elle retombait dans ses travers du jour et devait s’incliner face à l’Allemande Victoria Graudins (15/11). Roxane prenait la 15ème place de l’épreuve (2ème française) mais on peut penser, comme Nicolas Lopez (le coach tarbais) qu’elle a le potentiel pour faire bien mieux dans la suite de la saison.

Maintenant, si certaines tarbaises et certains tarbais se retrouveront en Coupe du Monde à Bucarest fin janvier, l’ensemble des jeunes escrimeurs de l’ATE a le regard tourné vers le Sabre d’Or, le traditionnel tournoi de l’Amicale Tarbaise d’Escrime, qui se déroulera les 5 et 6 février à la Maison de l’Escrime de Tarbes.

Michel Ducos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.