Axel Pogu vice-champion d’Europe.

Avant dernier jour de compétition des Championnats d’Europe cadets de Novi Sad (Serbie). Avec l’entrée en lice de l’équipe de France de sabre, l’une des meilleures chances de titre pour la délégation tricolore.

Une équipe de France qui comptait dans ses rangs le jeune Tarbais Axel Pogu.

Un parcours ardu attendait Axel et ses coéquipiers. Des  ¼ de finales bien négociés face à une redoutable équipe de Pologne (45/40) et les jeunes Français trouvaient sur leur route l’équipe d’Italie. Une nation qu’il n’est jamais aisé de vaincre en escrime.

Effectivement, cette demi-finale fut tendue, hachée. Mais, des tricolores très motivés et formant une équipe bien soudée prenaient finalement le dessus sur les transalpins, pour l’emporter 45/42 et retrouver en finale l’autre favori de ce championnat, l’équipe de Hongrie.

Le début du match fut équilibré (15/13 pour les Hongrois au bout de 3 assauts). Mais, inexorablement, les Magyars prenaient le dessus, assaut après assaut. Les Français lâchaient un petit peu, et les Hongrois finissaient par remporter le titre de Champions d’Europe sur le score de 45/36.

Belle performance toutefois des jeunes tricolores. Côté tarbais, après Mathilde Mouroux en début de semaine, c’est Axel Pogu qui ramène à l’ATE  une nouvelle médaille continentale.

Michel Ducos.

Championnats d’Europe : Roxane Chabrol 1/4 de finaliste chez les cadettes.

Comme son camarade Axel, Roxane échoue juste avant le médaille, après avoir réalisé un bon tournoi.

Après de bonnes poules de qualification, où elle remporte 4 de ses 5 matchs, elle s’impose lors du tableau de 32 face à la Serbe Tasic (15/8) et dans le 1/8 de finale contre la Britannique Lexie Craze (15/11), surclassant ses adversaires en milieu de piste en imposant un « faux rythme » dont elle a le secret.

Malheureusement, cette tactique ne suffira pas face à la Hongroise Anna Spiesz, future championne d’Europe .

Roxane s’incline donc en 1/4 de finale et prend la 7ème place du championnat (meilleure française).

Bravo Roxane!

Championnats d’Europe cadets: belle performance d’Axel Pogu

Après des poules somme toute moyennes, Axel nous a offert un spectacle bien réjouissant tout au long de cette journée.

Il a su varier son jeu durant l’épreuve et montrer une combativité bien tarbaise pour éliminer tour à tour l’Italien Stigliano (15/14 sur une superbe parade riposte), le Hongrois Vajda (15/12) pour finalement échouer aux portes des 1/2 finales, face à un autre Hongrois, Godo, par la plus petite des marges (15/14) après avoir mené 8/1 à la pose et 13/9 avec quelques touches superbes.

Maintenant, place à l’équipe dimanche prochain.

Bravo Axel!

Mathilde Mouroux vice-championne d’Europe.

L’équipe de France junior, médaille d’argent aux Championnats d’Europe de Novi Sad.

Depuis le début de la semaine, se déroulent à Novi Sad en Serbie les championnats d’Europe de Sabre juniors et cadets. Trois représentants de l’Amicale Tarbaise d’Escrime portent, à cette occasion, les couleurs de la France. Roxane Chabrol et Axel Pogu (moins de 17 ans) entreront en lice les 3 et 5 mars.

De son côté, en juniors, Mathilde Mouroux était sur la piste dès ce lundi 28 février, pour disputer l’épreuve individuelle.

Accompagnée d’un de ses entraîneurs de l’ATE, Nicolas Lopez, que le club avait choisi d’envoyer sur place afin d’offrir les meilleures conditions à ses pensionnaires, Mathilde commençait la journée par une très bonne phase de qualification remportant 4 matchs pour une défaite. Elle terminait ainsi 15ème de cette phase et se voyait dispensée du 1er tour d’élimination directe.

C’est donc en tableau de 32 que les choses sérieuses commençaient. Une sabreuse russe, Mariya Zinyukhina se présentait face à la tarbaise. Une 1ère manche au cours de laquelle les deux athlètes profitaient surtout des erreurs de l’autre se terminait sur le score de 8/7 pour Mathilde. En 2ème manche, la Française semblait avoir profité des conseils de Nicolas Lopez et effacé les erreurs. Elle menait 12 à 9. Malheureusement, la Russe sut hausser son niveau et quelques imprécisions techniques de Mathilde lui permirent de prendre un avantage définitif. Elle concluait le match par une belle parade riposte et s’imposait 15 touche à 12.

Il restait désormais à la jeune tarbaise à se remotiver pour la rencontre par équipe du mercredi qu’elle disputera avec l’équipe tricolore, forte dans ses rangs de la nouvelle Championne d’Europe, Amalia Aimé vainqueur en finale de la Turque Nisanur Elbir.

Dans cette épreuve par équipe, les françaises ne connurent aucune difficulté pour écarter les Allemandes en ¼ de finale (45/24) et les Turques en ½ finale 45/22. Leur envie de l’emporter et leur sérieux, même quand l’avance était confortable, leur ouvrit la voix de la finale, face aux Hongroises, elles-aussi l’ayant emporté largement face aux Italiennes (45/18).

Une finale que l’on imaginait plus compliquée pour les tricolores au vue des performances des Magyares. Durant les 3 premiers relais, les Françaises prenaient le dessus, chaque sabreuse tricolore apportant une petite touche d’avance à son équipe pour mener 15/13. Mais les Hongroises réagissaient et prenaient inexorablement l’ascendant  sur  Mathilde et ses camarades pourtant toujours aussi combattantes. Les mouches avaient changé d’âne, phrase célèbre dans le monde d’ovalie. Et malgré un bon dernier relais de la Championne d’Europe, Amalia Aimé, les tricolores devaient abandonner le titre aux Hongroises pour une déjà fort belle médaille d’argent.

Mathilde rapporte donc une nouvelle médaille internationale  dans l’escarcelle de l’ATE. Toujours la même fierté et le même plaisir  du côté des entraîneurs Frédéric Baylac, Nicolas Lopez et Eric Maumus… et une première médaille internationale pour la nouvelle équipe dirigeante du club bigourdan  et son président Guillaume Chamak.

Et, maintenant, place aux cadets sur les pistes de Novi Sad.

Michel Ducos.

Tournoi international de Pau : victoires de Mélissa Larrieule, Benoît et Vincent Risch-Riffarth et Céline Giraud.

Bonnes performances de nos sabreuses et sabreurs au tournoi de Pau, face notamment aux Espagnols de San Sébastien et aux Palois.

Mélissa l’emporte chez les M15, Vincent gagne en M13, tandis que Céline et Benoît s’imposent chez les M17.

Les résultats :

Dames :

M13 : 5ème : Nina Zacchia

M15 : 1ère : Mélissa Larrieule

6ème : Lou Ruckl

M17 : 1ère : Céline Giraud

2ème : Mélissa Larrieule

3ème Clémence Dignan

Hommes :

M13 : 1er : Vincent Risch-Riffarth

2ème : Matisse Bartolomé

10ème : Baptiste Vaz

M15 : 2ème : Antony Makhoul

3ème : Benoît Cabanac

3ème : Gabriel Chamak

M17 : 1er : Benoît Risch-Riffarth

2ème : Baptiste Baylac

3ème : Jean Gabas

6ème : Mathias Cellier

12ème : Louis Laffont

1/4 de finale championnat de France M15 (Horizon 2032)

Les 1/4 de finales du championnat de France M15 (Horizon 2032) se sont déroulés à Toulouse.

Chez les filles, Mélissa Larrieule prend la 2ème place de l’épreuve. Nina Zacchia se classe 6ème, éliminée en 1/4 de finale par Mélissa.

Chez les garçons, Augustin de Prémonville monte sur la 3ème marche du podium.

Les autres tarbais terminent:

5ème : Vincent Risch-Riffarth

9ème : Gabriel Chamak

11ème : Matisse Bartolomé

12ème : Benoît Cabanac

22ème : Maxence Bonnet

26ème : Baptiste Vaz

30ème : Tiago Villa

Coupe du Monde M17 Meylan

Le club de Meylan (Isère) organisait le week-end dernier son tournoi de Coupe du Monde de sabre dans la catégorie cadets (moins de 17 ans).

134 jeunes sabreurs, venus pour certains des Etats-Unis et du Canada, allaient tenter de l’emporter. L’occasion pour les jeunes tarbais sélectionnés par la fédération, accompagnés par Frédéric Baylac et Nicolas Lopez, de se mesurer à certains des meilleurs sabreurs mondiaux dans cette catégorie.

Un apprentissage difficile, mais certainement profitable, pour Benoît Risch-Riffarth, Jean Gabas, Baptiste Baylac, Antony Makhoul et Guillaume Cabanac éliminés dès les 1er tours de la compétition. Même s’il est bon de souligner qu’Antony et Guillaume ne seront battus par un Espagnol et un Allemand que par la plus petite des marges, 15 touches à 14.

Pour Alban Lienhard, lui aussi novice à ce niveau, les événements furent bien plus heureux. Après un bon classement (19ème) à la fin des phases de qualification, le jeune tarbais remportait ses premiers matchs d’élimination pour se placer dans les 32 meilleurs. Mais à ce niveau, il lui fallait s’incliner face à l’Américain Yang Ziyi (15/10). Alban prend une bonne 23ème place qui augure de résultats intéressants dans les mois prochains.

Restait en lice le meilleur tarbais de ce début de saison, Axel Pogu.  Durant cette compétition, il démontrera, à la satisfaction de ses coachs, toutes ses qualités de sérieux et de combattant. Après avoir éliminé l’Allemand Geiger (15/8) et l’Espagnol Llobet Torrent, il ne s’inclinera, en ¼ de finale que face au meilleur Français, Tom Couderc (Charleville-Mézières) 15/7. Axel se classe finalement 7ème de l’épreuve et 2ème Français.

Le lendemain, place à l’épreuve féminine. 110 participantes  se retrouvaient sur les pistes iséroises. Les jeunes tarbaises découvraient pour la plupart ce niveau de compétition. Clémence Dignan, Céline Giraud quittaient le tournoi dès les premiers tours. Mélissa Larrieule réussissait à éliminer une Allemande au 1er tour avant de s’incliner au tour suivant face à l’Américaine Janna Freedman.

Les espoirs bigourdans reposaient donc sur les 2 membres du pôle France, Eléa Faur et Roxane Chabrol, incontestable n°1 française de ce début de saison. Eléa s’inclinait contre une Espagnole prenant la 38ème place.

De son côté, Roxane se montrait assez inconstante dans ses prestations. Des qualifications laborieuses l’obligeaient à disputer d’entrée un match compliqué dans les éliminations directes. Retrouvant toute sa combativité et ses qualités tactiques, la Tarbaise éliminait sans problème l’Américaine Véronica Mika (15/5). Malheureusement, au tour suivant, elle retombait dans ses travers du jour et devait s’incliner face à l’Allemande Victoria Graudins (15/11). Roxane prenait la 15ème place de l’épreuve (2ème française) mais on peut penser, comme Nicolas Lopez (le coach tarbais) qu’elle a le potentiel pour faire bien mieux dans la suite de la saison.

Maintenant, si certaines tarbaises et certains tarbais se retrouveront en Coupe du Monde à Bucarest fin janvier, l’ensemble des jeunes escrimeurs de l’ATE a le regard tourné vers le Sabre d’Or, le traditionnel tournoi de l’Amicale Tarbaise d’Escrime, qui se déroulera les 5 et 6 février à la Maison de l’Escrime de Tarbes.

Michel Ducos