Le Tarbais Charles Colleau champion d’Europe de sabre.

podium Novi Sad ju,iors

Sur les pistes de la Maison de l’Escrime, à Tarbes, des matchs entre Jean-Philippe Patrice et Charles Colleau, c’est un classique.

Mais là, nous étions à Novi Sad, pour les Championnats d’Europe de sabre, dans un match de 1/8 de finale. Malheureusement, les 2 sabreurs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime se rencontraient prématurément dans ce tournoi. Une bien mauvaise nouvelle pour leur coach de l’Equipe de France, Pierre Mione, d’autant plus qu’il est aussi leur entraînement à Tarbes avec Eric Maumus.

Une rencontre tendue… L’arbitre ne prenant que peu de décisions sur les touches douteuses, les 2 tireurs prenaient peu de risques. Faisant tomber son adversaire dans le vide à plusieurs reprises pour le toucher ensuite en attaque, Charles réussit à mener 14/11, à 1 touche de la victoire. Mais, Jean-Philippe repartait de plus belle et réussissait à recoller à 14 partout. Tout allait se jouer sur une touche entre les 2 copains. Et cette touche, c’est Charles Colleau qui la mettait s’ouvrant les portes d’un ¼ de finale face à l’Ukrainien Platonov. Jean- Philippe pour sa part prenait la 11ème place de ces championnats.

C’est un Charles Colleau plus audacieux que l’on retrouvait dans ce match. A nouveau conseillé par son maître, Pierre Mione (qui s’était bien sûr abstenu de coacher l’un ou l’autre de ses élèves dans leur match fratricide) le tarbais alternait très bien les actions offensives et défensives, sanctionnant l’Ukrainien sur ses préparations. Ainsi, il menait à la pause 8/4 et maintenant la même tactique en 2ème période, il remportait une large victoire 15/8.

En ½ finale, face au Polonais Godlewski, le jeune Bigourdan dominait encore les débats. Un arbitrage de qualité lui permettait de placer ses attaques sur la préparation de son adversaire et, en fin de match, alternant judicieusement attaque et défense, Charles éliminait le Polonais, encore une fois assez largement, sur le score de 15/7.

Il ne restait qu’une marche à franchir pour conquérir l’or. L’excellent Israélien (ancien Ukrainien) Voronov se tenait sur la piste principale face au Tarbais. Ne laissant aucune initiative à Voronov, le Bigourdan parvenait à la pause en menant 8/2. Une 2ème période de la même veine, et sur une dernière attaque sur la préparation, Charles libérait le staff tricolore et ses amis en Bigorre, tous devant leurs écrans pour l’encourager (merci internet).

Finalement, son seul match indécis aura été contre l’autre tarbais de l’équipe et on peut penser qu’avec un peu de chance ce match Colleau/Patrice aurait pu être la finale de ces championnats.

Les deux garçons seront partenaires ce mercredi pour l’épreuve par équipes avec Nael Canali et Benjamin Roger (respectivement 17ème et 22ème du tournoi individuel) leurs camarades d’entraînement au pôle France de Tarbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *