Les sabreurs tarbais Anna Laporte et Maxime Pianfetti médaillés aux Championnats d’Europe.

Parions que quand elle commença la saison en septembre avec comme objectif le titre national minime, la jeune sabreuse de l’ATE Anna Laporte ne pensait pas se retrouver quelques mois plus tard sur le podium des Championnats d’Europe Cadets au sein de l’équipe de France avec une médaille d’argent autour du cou.

Sur les pistes de Novi Sad en Serbie, après avoir éliminé les Espagnoles, les Turques et surtout les Ukrainiennes en ½ finale, les jeunes françaises avaient gagné le droit de disputer la finale face aux  favorites, les Hongroises qui avaient placé leurs 4 tireuses dans les 5 premières de l’épreuve individuelle. Malgré leur combativité, Anna et ses camarades, emmenées par la Strasbourgeoise Sara-Camille Noutcha, remarquable durant toute la journée, ne purent rivaliser avec les Magyares  et s’inclinèrent sur le score de 45/31.

Anna Laporte retournera donc en Bigorre avec un titre de vice championne d’Europe. Elle ramènera à ses entraîneurs Eric Maumus et Pierre Mione  la 32ème médaille  européenne de l’ATE, mais la 1ère remportée par une minime.

Ces Championnats d’Europe avaient commencé pour Anna Laporte par l’épreuve individuelle 2 jours  plus tôt. Dès les qualifications la Tarbaise prouvait que sa place n’était pas usurpée. Dans sa poule, elle remportait 5 de ses 6 matchs, terminant à la 12ème place de ces qualifs. En 1/8ème de finale, face à l’italienne Della-Vecchia, la bigourdane allait découvrir l’ambiance du haut-niveau. Dans un match tendu, équilibré, la jeune française prenait l’avantage pour mener 13/10 à 2 touches de la victoire. On vit alors le staff italien interrompre le match sous différents prétextes. Anna, légèrement déstabilisée par ce comportement, vit la transalpine revenir à 14 partout. Tout allait donc se jouer sur une touche. La tarbaise, infligeant à son adversaire une superbe attaque, remporta la rencontre s’ouvrant les portes des ¼ de finale. La jeune minime de l’ATE était dans les 8 meilleures sabreuses cadettes du vieux continent.

Face à la grande gauchère hongroise Greta Koos, l’expérience manqua sûrement à Anna. Ne pouvant éviter les parades ripostes de son adversaire, elle ne fut jamais en mesure d’inquiéter la hongroise et s’inclina sur le score de 15/8.

Anna Laporte pouvait quitter la piste fière de sa journée. Encore minime, elle se classait 7ème des Championnats d’Europe cadets.

La jeune sabreuse n’était pas la seule représentante de l’ATE en Serbie. Après un superbe début de saison, avec notamment une victoire dans le circuit européen de Meylan, Maxime Pianfetti faisait tout naturellement partie de l’équipe de France cadets, sous la direction de Pierre Mione, son entraîneur en Bigorre, mais aussi l’entraîneur de l’équipe nationale.

Après des phases éliminatoires moyennes (3 victoires sur 6 matchs), Maxime retrouva sur sa route le redoutable Russe Vladislav Pozdniakov, l’un des favoris pour le titre, qui avait largement battu le Tarbais lors du tournoi international de Moscou, en décembre dernier. Mais visiblement, c’est avec une toute autre approche que Maxime aborda l’assaut. On vit le Russe désarmé face à l’énorme pression que lui imposa le Bigourdan. Touché sur de magnifiques contre ripostes, Pozdniakov dut s’incliner sur le score de 15/13.

En 1/8ème de finale, un autre Russe Tselyshev sut prendre la mesure de Pianfetti dans la 1ère manche. Plus patient que son compatriote au tour précédent, il atteignait la pause sur le score de 8/3 en sa faveur. Malgré une fin d’assaut plus équilibrée, Maxime était éliminé (15/10), prenant la 16ème place de ces championnats d’Europe.

Deux jours plus tard, c’est avec ses camarades de l’Equipe de France que le Tarbais allait chercher à remporter le titre. Après un 1er tour plus compliqué que prévu face à la Grande-Bretagne (victoire 45/44), les garçons de Pierre Mione retrouvaient en ¼ de finale les Espagnols. Un match que les Français remportaient sans problème sur le score de 45/36.

En demi-finale se profilait la redoutable équipe d’Italie, comptant dans ses rangs les 2 premiers de l’épreuve individuelle, Mattéo Néri et Giacomo Mignuzzi. La marche était certainement trop haute et l’Italie se qualifia sur le score de 45/33.

Restait aux français le match pour la médaille de bronze face à la Pologne. Menant durant toute la rencontre, les jeunes tricolores voyaient leurs adversaires recoller dans le dernier match et ne l’emportèrent que 45/43. Mais l’essentiel était là, notamment pour Pianfetti qui rapportait donc une belle médaille de bronze en Bigorre.

Ainsi, les 2 cadets tarbais engagés dans ces Championnats d’Europe revenaient médaillés. Un challenge à relever pour leurs aînés Jean-Philippe Patrice et Charles Colleau qui disputeront cette semaine les Championnats d’Europe Juniors, toujours en Serbie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *