Les sabreurs tarbais en force aux Championnats d’Europe.

Sélectionnés EuropeDu côté de l’Amicale Tarbaise d’Escrime, on attendait avec impatience les sélections des équipes de France cadettes et juniors appelées à disputer les Championnats d’Europe de sabre à Novi Sad en Serbie à la fin du mois de février.

Ces équipes ont souvent, en effet, une forte ossature tarbaise. Celles de 2016 ne feront pas exception. La commission de sélection a choisi pour représenter le France en Serbie, sous la direction de Pierre Mione (entraîneur à l’ATE et de l’équipe France) les Tarbais Charles Colleau et Jean-Philippe Patrice, déjà membres de cette sélection la saison passée, chez les juniors. Notons que les 2 autres élus, Benjamin Roger (Dinard) et Naël Canali (Meylan) sont aussi membres du pôle France de Tarbes où ils s’entraînent sous la direction de Pierre Mione et d’Eric Maumus.

Chez les cadets, après notamment sa victoire de début de saison en circuit européen à Meylan, le Tarbais Maxime Pianfetti fait son entrée dans les rangs de la sélection nationale pour ces championnats d’Europe.

Chez les filles, la sélection se faisait attendre davantage. Ce n’est que dimanche dernier qu’un coup de téléphone de l’entraîneur national apprenait aux entraîneurs tarbais la sélection, pour tout dire attendue, de la jeune sociétaire de l’ATE, Anna Laporte. Encore minime, elle n’avait pu participer au tournoi de Coupe du Monde juniors de Dourdan ce week-end, épreuve au cours de laquelle ses principales rivales, elles cadettes, pouvait encore performer et lui ravir sa place. Il n’en fut rien, et la jeune minime bigourdane, remarquable durant toute la saison en sélection nationale, découvrira en Serbie l’honneur de représenter son pays dans un grand championnat.

A Dourdan, les filles juniors de l’Amicale Tarbaise connurent des fortunes diverses. Seules Joséphine Morincome (7ème de la phase de qualification) et Marie-Lucille Gans accédaient au tableau d’élimination directe. Si Joséphine était battue dès le 1er tour, Marie-Lucille remportait ce 1er match face à l’Américaine Michel (15/12). Après avoir écarté la mexicaine Vanessa Infante (15/13) au tour suivant, elle s’inclinait face à une autre américaine, Maia Chamberlain (15/8), prenant la 32ème place du tournoi. Une bonne performance de Marie-Lucille, championne de France cadette la saison passée.

DSCF1054 Pendant ce temps, à la Maison de l’Escrime de Tarbes, les meilleurs minimes du Sud-Ouest étaient présents pour gagner leur sélection pour les ½ finales des championnats de France qui se dérouleront à Besançon. Chez les filles, on retrouvait Anna Laporte. Tout naturellement, elle remporta l’épreuve, s’imposant en finale face à sa camarade de club Andréa Tournefier, 2 autres sabreuses de l’ATE, Maylis Anclades et Elsa Lahon-Laborde (encore benjamine) prenant la 3ème place ex-aequo. Toutes les 4 sous la bannière de Midi-Pyrénées remportèrent l’épreuve par équipe contre l’Aquitaine.

DSCF1058Chez les garçons, la tâche des tarbais s’annonçait ardue face à une redoutable équipe de Pau comptant notamment dans ses rangs Samuel Jarry qui venait de très bien se comporter avec l’équipe de France cadets, en circuit européen, à Mödling en Autriche. C’est Antoine Pogu qui croisait son chemin en ½ finale. Le jeune minime 1ère année de l’ATE faisait preuve d’une grande maturité dans son sabre et réussissait à éliminer le Palois, s’offrant ainsi une finale face à Oscar Sans, son camarade de l’ATE. Sur sa lancée, Antoine l’emportait et terminait ainsi 1er du tournoi. Un autre tarbais, Dorian Debergue prenait la 3ème place. Tarbais et Palois s’affrontaient pour la finale de la rencontre par équipe, sous les couleurs de Midi-Pyrénées et Aquitaine. Une rencontre d’un haut niveau technique entre deux équipes que l’on retrouvera certainement au sommet du sabre français durant les saisons à venir. Un match très disputé dans lequel les 2 formations dominaient tour à tour. Mais ce furent encore les jeunes bigourdans qui l’emportèrent à la grande satisfaction de René Geuna, créateur de la « méthode tarbaise », présent dans les tribunes. Des qualités techniques certainement appréciées par des spectateurs particuliers, les responsables de l’équipe d’Arabie Saoudite, venue préparer durant 3 semaines avec les coachs tarbais les Jeux Méditerranéens.

Une nouvelle reconnaissance internationale du savoir-faire tarbais, après la venue de l’équipe du Japon en début de saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *