Les sabreurs tarbais toujours dominateurs, en attendant le Sabre d’Or.

P021114_16.330003Encore un long déplacement sur les routes françaises pour les sabreurs tarbais afin de se rendre en Bourgogne disputer le tournoi national juniors de Dijon.

Avec 2 victoires dans les 2 circuits nationaux disputés depuis le début de saison, plus un succès dans le tournoi du circuit européen disputé à Meylan, les bretteurs bigourdans règnent sans partage sur le sabre hexagonal.

C’est dire s’ils étaient attendus sur les pistes de Dijon. L’absence d’Hugo Soler (le lauréat de toutes ces épreuves) et de Charles Colleau (meilleur junior français actuellement) pouvait laisser entrevoir la fin de cette série exceptionnelle.

Mais l’Amicale Tarbaise d’Escrime, ce n’est pas un ou deux champions, c’est une formidable école de sabre.

Jean- Philippe Patrice, nouveau venu dans la catégorie junior, allait le montrer en montant sur la plus haute marche du podium dijonnais. Auteur d’un parcours parfait durant la journée (12 victoires pour 12 matchs), Jean-Philippe termina par une victoire en finale sur le Meylanais Naël Canali, lui aussi membre du pôle France de Tarbes et lui aussi entraîné par les maîtres Eric Maumus et Pierre Mione(15/10).

Auparavant, en ½ finale, Jean-Philippe dut livrer un difficile assaut face à son camarade de club Pierre Colleau, lui aussi auteur d’un parcours parfait jusque-là. Magnifique joute entre les deux tarbais qui se rendaient coup pour coup. Mais il fallait un vainqueur et c’est le plus jeune qui finit par s’imposer 15/14.

 

Mais si les tarbais dominent le sabre masculin, à Tarbes le sabre se conjugue aussi au féminin.

Si Marie-Lucille Gans et Sarah Allouch durent quitter prématurément l’épreuve, battues par la parisienne Moutoussamy et l’internationale junior d’Orléans Margaux Gimalac, Joséphine Morincome, réussissant enfin à se libérer sur la piste, réalisa un excellent tournoi. Ce n’est qu’en ¼ de finale que la jeune tarbaise s’inclina, face à Clara Laurence de Gisors par la plus petite des marges 15 touches à 14, prenant la 7ème place de ce circuit national.

 

Un magnifique début de saison donc pour les Tarbais que l’on espère voir se confirmer sur les pistes de la Maison de l’Escrime de Tarbes ce week-end au cours du traditionnel Sabre d’Or.

Toute l’élite du sabre français cadet sera présente en Bigorre, les sélectionneurs nationaux et l’entraîneur national Pierre Mione  ayant voulu cette épreuve sélective pour la constitution de la prochaine équipe de France.

Face aux meilleures françaises et meilleurs français, une redoutable délégation espagnole menée par l’ancien vainqueur de l’épreuve Médina.

L’occasion pour Hugo Soler de confirmer son statut de n° 1 français à condition de dominer ses camarades de club Pierre-Elysée Flory et Georges Suddars, eux aussi capables de remporter le célèbre trophée.

Chez les filles, on retrouvera nos trois représentantes : Sarah Allouch, forte de sa superbe place de finaliste au circuit européen de Meylan, Joséphine Morincome dont on vient de voir l’excellent comportement en Bourgogne et Marie-Lucille Gans qui aura à cœur de montrer qu’à l’instar de ces camarades, elle peut cette année vaincre les meilleures.

 

Le public tarbais a ce week-end une excellente occasion de découvrir les champions de demain, ceux qui tenteront de succéder aux Russes Yakimenko, Sharikov, Frossine, aux italiens Rosselli et Sirovitch, au Roumain Porum et bien sûr aux Tarbais Gaël et Damien Touya ou Frédéric Baylac, tous vainqueur du tournoi bigourdan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.