Maxence Lambert : Une si belle saison …

 Tous les spécialistes vous le diront, le sabre, avec ses actions où tout se joue en une fraction de seconde, est une arme qui demande une grande maturité. Savoir garder calme et clairvoyance après souvent 7 ou 8 heures de compétition très physique pour mettre cette dernière touche qui vous offre le titre, demande un long apprentissage quasi-quotidien.

Lambert 4
De ce fait, la sélection de Maxence Lambert, junior de l’ATE, pour les prochains championnats d’Europe de sabre seniors à Strasbourg du 7 au 14 juin et pour les championnats du monde à Kazan cet été prend une dimension exceptionnelle. Eric Maumus, l’un des 2 entraîneurs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime nous le confirme, depuis bientôt 20 ans seul Damien Touya (le champion olympique tarbais) avait réussi cette performance en 1995.

C’est bien un exploit que vient de signer Maxence au terme d’une saison qui le vit remporter la médaille de bronze individuelle et le titre par équipe (avec son camarade de club Charles Colleau) dans sa catégorie aux championnats d’Europe de Jérusalem voici quelques semaines. Une saison qui le vit aussi disputer 3 épreuves de coupe du monde avec l’équipe de France seniors et ramener à Tarbes la médaille de bronze des championnats de France par équipe. Si l’on ajoute 2 victoires en circuit national (Dijon et Gisors) et une 2ème place au tournoi de Coupe du Monde de Dourdan, on comprend mieux que le jeune élève des maîtres tarbais Eric Maumus et Pierre Mione ait suscité l’intérêt des sélectionneurs de la grande équipe de France.

Lambert 5C’est en 2007, lors des championnats de France benjamins à Limoge, que le jeune garçon, venu de l’Ile de la Réunion, se fait remarquer en prenant la 2ème place.
En 2008, devenu minime et conscient qu’il lui faut une structure de haut niveau pour poursuivre efficacement son rêve, le jeune Maxence demande à entrer au pôle France de Tarbes. Un grand sacrifice pour cet adolescent de 14 ans, désormais à des milliers de kilomètres de sa famille, qui ne laisse aucun doute sur sa détermination.
Séduit par ce club hors du commun et par cette ambiance si particulière qui règne dans la Maison de l’Escrime de Tarbes, Maxence se licencie en Bigorre et rejoint ses camarades Fabien Ballorca, Pierre et Charles Colleau, Victor Varennes et Arthur Zatko avec qui il remportera 2 titres de champions de France par équipe.

Désormais habité par cet esprit tarbais qui maintient les tireurs bigourdans au plus haut niveau depuis plusieurs décennies, coiffé du béret de l’ATE qu’il mérite bien plus que beaucoup se plaît-on  à souligner dans le staff tarbais, Maxence va donc faire ses premières armes dans un championnat dans la cour des grands, en Alsace, sous la direction de celui qui l’a accueilli et choyé à Tarbes  quand il était minot, Frédéric Baylac, désormais entraîneur de cette grande équipe de France pour qui tous les membres de l’Amicale croiseront les doigts à partir du 10 juin… avec bien sûr une préférence pour l’enfant du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *