Championnat d’Europe U23 : Superbe médaille de Bronze pour Baptiste DUBARRY

Félicitation à Baptiste DUBARRY qui remporte la médaille de bronze lors des championnats d’europe U23 .

A noter que cette équipe de France de Sabre à une forte connotation tarbaise avec pas moins de 3 tireurs de l'ATE en son sein (Baptiste DUBARRY, Charles COLLEAU et Jean-Philippe PATRICE) ainsi qu'un Maître d'Armes qui ne nous est pas inconnu … On les retrouvera mercredi pour le par-équipes !!

 

H2028 Limoges : Les filles en grande forme, un résultat d’ensemble plus contrasté pour les garçons.

Cette demi-finale de Limoges était un brassage national avant la Fêtes des Jeunes qui se déroulera à Henin-Beaumont en juin.

C'etait l'occasion pour nos tarbais de venir chercher des points pour la qualification, de se positionner plus favorablement pour les "France" ou encore de s'étalonner sur le plan national.

Chez les filles, Mathilde MOUROUX continue de montrer une belle régularité : 1ere sortie des poules puis une trés belle 2eme place aprés une défaite 14/15 en finale sur Lisa CHEN de Maison Alfort, au terme d'un match superbe.

Elsa LAHON-LABORDE termine 3eme aprés un solide 1/4 de finale gagné au mental contre Lola TRANQUILLE de Meylan (15/11) puis une défaite en demi-finale contre Lisa CHEN où le physique n'a plus suivi …(défaite 15/2).

Roxane CHABROL, qui, doit on le rappeler, n'est encore que benjamine, continue d'emmagasiner de l'experience et, aprés des poules bien menées, se classe à une 20eme place honorable.

Pour les garçons, dans l'ensemble, on pourrait parler de déception puisqu'aucun ne figure en tableau de 32, mais la jeunesse du groupe laisse espérer qu'avec un peu plus d'investissement et de travail des résultats plus probants vont bientôt poindre. A noter la 35eme place d'Axel POGU seulement benjamin et 1er tarbais au général.

Tim BAUDET 77eme, Diego DRUILHET 87eme, Léo LACROUTS 99eme, Alban LIENHARD 102eme, Marco MOREAU 124eme, Alexys VAN DE VONDELE 132eme, Guillaume CABANAC 152eme, Marc Aurel CALANDRE 153eme sur 226 tireurs.

Merci aux Maîtres d'Armes pour leur investissement, aux mamans présentes pour leurs retransmissions en live impeccables, aux arbitres Dorian et Florian, aux contributeurs photos à venir bref à tous ceux qui font qu'un week-end de compet, pour l'ATE, est un week-end réussi.

Epée d’Or de l’année 2018 : Tous avec René le Samedi 14 Avril à 17h00

Comme vous le savez maintenant, le 14 Avril à 17h00, notre ami René GEUNA se verra décerner l'Epée d'Or 2018 par l'Académie d'Armes de France.

A cette occasion nous vous attendons nombreux et, comme lors des manifestations que nous organisons dans l'année, nous vous sollicitons pour la réalisation de préparations salées ou sucrées dont vous avez le secret et qui agrémenteront le buffet.

Merci d'avance !!

 

Trophée Mathieu ARILLA : c’est l’ATE qui l’emporte !!

Ce week-end à Auzeville avait lieu le trophée Mathieu ARILLA. Cette année c'est encore l'ATE qui l'emporte grâce à des résultats convainquants.

En M9 (Mixte) victoire finale d'Amaury sur son copain de club Matisse

En M11 (Mixte) c'est Hugo qui l'emporte et Antony accede à une belle 3eme place

En M13 (Fille) un triplé des tarbaise avec , dans l'ordre, Roxane, Céline et Clémence

En M13 (Garçon) c'est encore mieux puisque Axel fait 1er battant Jean en finale tandis que Benoit et Guillaume les accompagnent sur la 3eme marche du podium.

En M15 (Fille) Finale 100% Tarbaise avec une victoire finale de Mathide sur Roxane

En M15 (Garçon) c'est la petite déception du jour avec une 5eme place pour le 1er tarbais (Diego)

(Merci à Marie et au site d'Auzeville pour les photos)

Mathieu ARILLA SDM M13

Mathieu ARILLA SDM M15

Mathieu ARILLA SHM M9

Mathieu ARILLA SHM M11

Mathieu ARILLA SHM M13

Mathieu ARILLA SHM M15

Le Tarbais Maxime Pianfetti champion d’Europe de sabre moins de 20 ans en Russie.

Il était environ 19h30 à Sotchi (17h30 à Tarbes) quand les 2 français, membres du pôle France de Tarbes, le Tarbais Maxime Pianfetti et le Marseillais Sébastien Patrice se présentèrent sur la piste podium des Championnats d’Europe d’escrime, pour se disputer le titre.

 

Une opposition vécue tant de fois sur les pistes d’entraînement de la Maison de l’Escrime sous la direction d’Eric Maumus, Nicolas Lopez mais aussi Frédéric Baylac et Pierre Mione aujourd’hui entraîneurs des équipes de Chine et de France.

Tous les jeunes de l’ATE, les maîtres tarbais et les dirigeants du club, le Président Hirt en tête, suivirent ce match si particulier avec un grand intérêt et une grande fierté.

L’Amicale Tarbaise d’Escrime et le Pôle France de Tarbes  étaient de nouveau au top de l’Europe. Un succès à partager avec le Maire de Tarbes et son adjoint aux sports qui avaient su, à l’automne, alors que ces structures traversaient une période difficile apporter tout leur soutien à Bruno Hirt, et aux dirigeants du club, pour trouver des solutions permettant de poursuivre l’excellent travail dont on voit les résultats aujourd’hui.

Si Maxime, plus expérimenté, pouvait faire figure de favori, le résultat restait très indécis. On le sait, une finale est un match si particulier et surtout Sébastien avait prouvé à maintes reprises quel extraordinaire compétiteur il savait être.

Le Russe Lokhanov, l’un des grands favoris de l’épreuve, ne nous contredirait pas, lui qui se voyait certainement en finale alors qu’il menait en demi 14/9 face au jeune Français. Touche après touche, Patrice est remonté pour finalement porter l’estocade et l’emporter 15/14.

Du côté de l’autre ½ finale, un incident technique important priva les supporters tarbais des images sur internet. Un grand moment de stress dans la Maison de l’Escrime. Que se passait-il sur la piste en Russie ? Les SMS aux membres de la délégation française n’y firent rien… il fallut attendre que le résultat tombe : Maxime avait battu l’Italien Arpino 15/13.

Heureusement, tout était revenu dans l’ordre sur le web pour la finale. Patrice, sans crainte face à un Pianfetti plus tendu prenait rapidement l’avantage 4/1. Mais le tarbais, plus puissant au milieu de piste, sut poser son jeu, faire preuve de patience, alternant actions offensives entre les lignes de mise en garde et contre-attaques en bout de piste. Il menait 8/5 à la pause.

En 2ème période, Maxime continuait à faire le jeu, prenant plus de risque que son adversaire, variant intelligemment les actions. Bien évidemment, celui-ci ne lâchait rien, plaçant plusieurs bonnes attaques et c’est sur le score de 14/11 qu’on abordait la dernière touche. Une dernière contre-attaque offrait à Pianfetti le titre européen. Il rejoignait ainsi au palmarès un autre Tarbais, Charles Colleau, vainqueur voici 2 saisons.

Ce résultat laisse espérer d’autres lauriers lors de l’épreuve par équipe qui se disputera samedi. Maxime et Sébastien seront épaulés par un autre Tarbais, Hugo Soler, 20ème de ces Championnats (éliminé par le Géorgien Shengelia 15/14) et par le Palois Elliot Bibi, 27ème de l’épreuve.

Et pour les guider et leur apporter son immense expérience, ils pourront compter sur le capitaine de cette équipe de France, la Tarbais, Champion Olympique en 2004 à Athènes, Damien Touya.

Championnats d’Europe et championnats du Monde moins de 20 ans de sabre : 3 tarbais dans les équipes de France.

Les épreuves sélectives (tournois nationaux mais aussi tournois de Coupe du Monde) commencées fin septembre étant terminées, les sélectionneurs des équipes de France moins de 17 ans et moins de 20 ans ont fait connaître les noms des jeunes français retenus pour participer aux Championnats d’Europe à Sotchi (Russie) et aux championnats du Monde de Vérone (Italie). Une fois de plus, les yeux des amateurs tarbais de sabre seront tournés vers ces championnats puisque 3 jeunes garçons de l’Amicale Tarbaise d’Escrime seront en lice. Jules Géraud, pour sa deuxième saison chez les moins de 17 ans décroche sa sélection après, notamment, sa brillante victoire lors du traditionnel tournoi de Tarbes du Sabre d’Or et sa 8ème place à Meylan lors de l’épreuve du circuit européen, l’Eurosabre. Toutefois, Jules devra attendre le mois d’avril et les Championnats du Monde pour en découdre, la Fédération Française ayant décidé que les moins de 17 ans tricolores ne disputeraient pas les Championnats d’Europe. Les équipes moins de 20 ans seront, elles, bien présentes en Russie. Maxime Pianfetti, toujours partagé entre des études en classe préparatoire et les impératifs du haut niveau a réalisé une excellente saison. Sur le podium lors des tournois de Coupe du Monde de Dormagen et Sosnowiec, 5ème lors de celui de Dourdan, le jeune Tarbais peut espérer se distinguer lors des deux échéances majeures qui l’attendent. Déjà sélectionné la saison passée, Maxime n’avait pu s’exprimer pleinement, victime d’un bien compréhensible manque d’expérience pour sa 1ère saison à ce niveau. De l’expérience, son camarade de club Hugo Soler n’en manquera certes pas, lui qui a déjà conquis 4 médailles lors de précédents Championnats d’Europe. Effectuant sa dernière saison dans la catégorie des moins de 20 ans, Hugo, vainqueur du Tournoi de Gisors, peut certainement prétendre à une nouvelle médaille, et pourquoi pas cette fois la plus belle.

Des sélections qui doivent remplir de fierté le Président de l’ATE, Bruno Hirt, lui qui a su, après le départ précipité de Frédéric Baylac pour prendre la tête des équipes chinoises, trouver, en coopération avec la Mairie de Tarbes, un remplaçant de luxe en la personne du Champion Olympique tarbais Nicolas Lopez. Notons au passage que c’est un autre Champion Olympique tarbais, Damien Touya, qui sera le capitaine de ces équipes de France en Russie et en Italie. N’oublions pas qu’à Tarbes, avec Damien Touya et Eric Maumus, s’entraîne une grande partie de l’élite des espoirs du sabre français dans le cadre du Pôle France. Sébastien Patrice, licencié à Gémenos, mais qui s’entraîne toute l’année sur les pistes de la Maison de l’Escrime sous la direction des maîtres tarbais sera lui aussi sélectionné dans l’équipe de France moins de 20 ans pour sa 1ère saison dans cette catégorie. Ainsi, 3 des 4 sabreurs français présents à Sotchi s’entraînent avec Eric Maumus et Nicolas Lopez à Tarbes. Pour eux tout commencera en Russie dès le 7 mars (épreuves individuelles) et le 10 mars (épreuves par équipes).

QUIZZ …

Notre ami René vous propose un petit jeu …

Une photo, une ou plusieurs réponses à retrouver autour de l'escrime bien sûr …

Si cela fonctionne il y en aura d'autres c'est promis !!!

Pour répondre c'est trés simple cliquer sur le lien " Laisser une réponse " en bas de l'article. Sauf propos discourtois, toutes les réponses seront publiées !

Il parait que la 1ere est super facile, à vous de voir …

Honoré par l’Académie d’Armes de France, René GEUNA encore et toujours reconnu par ses pairs.

                                                          Chers Amis,

J’ai le privilège et l’honneur de vous inviter à la cérémonie organisée par l’Académie d’Armes de France, la Mairie de Tarbes et l’Amicale Tarbaise d’Escrime. L’Académie d’Armes de France va m’honorer en me désignant « Epée d’Or de l’année 2018 », authentique distinction reconnue par mes pairs. À cette occasion, la copie de « Joyeuse », la célèbre épée de l’empereur Charlemagne, va m’être remise.

Recevoir cette distinction sans que vous ne soyez à mes côtés, mes élèves, parents et amis ?…. impossible !

 

Un peu d’histoire…. :

« …L’Académie d'Armes de France a été créée en 1567. À cette époque, les Maîtres d'Armes décidèrent de se réunir en corporation afin de défendre leur profession d’enseignement de la science des armes blanches. Le Roi Charles IX valida les statuts de cette Académie, par lettres patentes du 7 décembre 1567. Les rois de France, qui se succédèrent, confirmèrent ces statuts et délivrèrent lettres et patentes à la Communauté. Louis XIV lui accorda, en 1656, les armoiries de notre corporation. Le choix de l’épée de Charlemagne par notre Académie a été influencé par le fait qu’elle était utilisée pour le sacre des rois de France, constituant un symbole historique pour l’académie. »

Extrait de la lettre du Président de l’AAF à Monsieur Le Maire de Tarbes : « En cet an de grâce 2018, notre Comité Directeur a décidé à l’unanimité de l’attribuer au Maître René GEUNA, concrétisant ainsi une reconnaissance amplement méritée. Sa carrière de Maître d’Armes – enseignant de club au service de l’escrime en toute compétence et dévouement, pour le plus grand avantage de ses escrimeurs et nos couleurs nationales, est remarquable. Les succès nationaux et internationaux de ses élèves tarbais et le rayonnement international de sa méthode sont incontestables.

Il fait partie des grands éducateurs et entraîneurs français que l’on cite. L’école de sabre de TARBES, qu’il a créée, est reconnue aux U.S.A., au Canada, en Chine, en Allemagne, en Espagne où il a exercé, et en Grande-Bretagne où sa méthode et ses élèves, devenus Maîtres aujourd’hui, sont omniprésents.

Compétiteur, Maître formateur de Maîtres à l’Ecole magistrale et entraîneur des escrimeurs du Bataillon de Joinville, ces trois spécificités pratiquées pour la première, exercées pour les deux autres, à Fontainebleau, attestent que notre confrère est passé par toutes les phases de la compréhension et de l’enseignement de l’escrime, à l’ombre du château du roi François 1er. C’est ainsi que nous avions envisagé de lui remettre l’épée d’or dans les salons de ce célèbre château. Mais il se trouve que le Maître GEUNA a insisté pour que cette cérémonie se passe à Tarbes, la ville de son cœur, de son club, de son activité, manifestement le lieu auquel il est le plus attaché. »

 

C’est donc avec plaisir que j’aurai la joie de vous retrouver, à Tarbes, à la Maison de l’Escrime, le 14 avril à 17h.

Avec mes salutations amicales les plus sportives.

                                                                                                  René Geuna