Sabre : les bérets en force aux championnats d’Europe.

équipe-France-Maribor-2015C’est à Maribor en Slovénie que l’élite du sabre moins de 20 ans d’Europe se retrouvera pour se disputer le titre continental, du 25 février au 5 mars 2015.

Il y a bien longtemps que les sabreurs européens sont habitués à croiser des tarbais dans les équipes de France. Cette année, la délégation tricolore emmenée par l’entraîneur national Pierre Mione bien connu dans la Maison de l’Escrime où il entraîne, avec Eric Maumus, les sabreurs de l’Amicale tarbaise  et du pôle France, ne comptera pas moins de 50% de bigourdans !

Si Hugo Soler, dominateur depuis le début de la saison, sera le seul tarbais chez les cadets, ils seront 3 membres de l’ATE sur 4 tireurs dans les rangs des juniors : Jean-Philippe Patrice, le nouveau venu dans la catégorie,  et les frères Colleau, Pierre qui trouve dans cette sélection la juste récompense d’une très bonne saison et Charles qui fait figure, au vue de ses performances, de leader de l’équipe nationale. Il est à noter que le jeune tarbais a fait 2ème du tournoi de coupe du Monde de Phoenix (USA) ce week-end, tournoi auquel il était invité par la fédération d’escrime des Etats-Unis.

On  enregistre avec plaisir, le retour d’une tarbaise dans l’équipe de France cadette. Sarah Allouch, plusieurs fois médaillée dans les tournois internationaux cette année partira elle aussi à la conquête du titre européen. Sa 3ème place voici une dizaine de jours dans le tournoi européen de Mödling (Autriche) lui permet de nourrir de légitimes espoirs en Slovénie.

Sa camarade de club Joséphine Morincome, 7ème de cette épreuve autrichienne, rate de peu la sélection. Elle sera remplaçante dans l’équipe nationale pour Maribor. Elle aurait pu forcer le destin en réalisant une grande performance le week-end dernier dans la catégorie junior lors du tournoi de coupe du Monde de Dourdan.

C’est la troisième demoiselle de Tarbes, Marie-Lucille Gans qui réalisa cette performance en prenant la 29ème place de l’épreuve dont elle termine 5ème française. Elle confirme ainsi un réel regain de forme ces dernières semaines mais trop tardif pour espérer accompagner sa camarade Sarah sur les pistes des Championnats d’Europe.

3ème du tournoi européen de Mödling, Hugo Soler se pose en prétendant sérieux au titre de Champion d’Europe. Eliminé en ½ finale par l’Italien Tricarico (15/12), le tarbais fut le premier supporter de son camarade du pôle France de Tarbes, le grenoblois Quentin Vervoitte en finale de l’épreuve. Quentin vengea brillamment Soler en s’imposant 15/12 face à l’italien, pour remporter une belle victoire au plus haut niveau international qui le place indéniablement parmi les favoris pour le titre européen.

Rendez-vous donc pour tous ces jeunes en Slovénie dans un mois. Et comme sabre rime avec Tarbes dans toutes les langues, ils trouveront face à eux dans l’équipe d’Angleterre cadets un…tarbais. En effet, Georges Suddards, membre indiscutable de l’équipe de Tarbes  sera pour sa part en lice dans ces championnats sous les couleurs de l’Union Jack. Gageons qu’un assaut France Angleterre entre Soler et Suddards serait un moment très particulier pour l’entraîneur Pierre Mione.

A l’Amicale Tarbaise d’Escrime, on forme d’excellents tireurs, des coachs de haut niveau (bien sûr les actuels coachs tarbais mais aussi Fred Baylac, entraîneur de l’équipe de France senior et Pierre Guichot entraîneur de l’équipe d’Angleterre senior) et des arbitres, car ici encore plus qu’ailleurs, on sait que sans eux le sport de compétition ne pourrait pas exister.

C’est donc avec grand intérêt qu’on suivra la prestation à Maribor de Harold Hirt (le fils du président de l’ATE) apprenti arbitre international qui pourrait faire partie du panel européen dans les saisons futures.

Et puis, à Tarbes, il y a le présent, il y a le passé dont on est fier, et il y a surtout l’avenir. Cet avenir, il était sur les pistes de la Maison de l’Escrime ce week-end lors d’une épreuve interrégionale minime qualificative pour les championnats de France.

Les observateurs, parmi lesquels les champions olympiques tarbais Damien Touya et Nicolas Lopez, toujours présents pour faire profiter la relève de leur précieuse expérience, se plaisaient dimanche soir à souligner l’excellente tenue des assauts, notamment la finale garçons qui vit le tarbais Florian Schikele l’emporter sur son camarade de club Enzo Chaudron et la finale féminine dans laquelle Anna Laporte de l’ATE fit montre d’une maîtrise surprenante à ce niveau pour l’emporter face à la tireuse du Marquisat Lena Candalot.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *