Sabre d’Or 2016 : c’est parti !!!

Bonjour et bienvenue sur le site de l'Amicale Tarbaise d'Escrime.

Nous vous souhaitons un bon séjour au pied de nos Pyrénées et un excellent tournoi !

Vous pourrez suivre sur cette page  les épreuves du week-end en suivant les liens ci-dessous.

sabre-dor-cn-sdm17-sabre-feminin-m17

sabre-dor-cn-shm17-sabre-masculin-m17

 

Par-equipes-garcons-poules

Par-equipes-garcons-tableau-de-32

Par-equipes-garcons-tableau-de-16

Par-equipes-garcons-tableau-de-8

Par-equipes-garcons-tableau-final

Par-equipes-garcons-classement-final

 

Par-equipes-filles-poules

Par-equipes-filles-tableau-de-16

Par-equipes-filles-tableau-de-8

Par-equipes-filles-tableau-final

Par-equipes-filles-classement-final

 

Les photos de la 1ere journée …

img_0171 img_0169 img_0162 img_0161 img_0158 img_0155 img_0154 img_0151 img_0148 img_0145 img_0144 img_0135 img_0134 img_0126 img_0125 img_0120 img_0118 img_0117 img_0116 img_0115 img_0113 img_0112 img_0109 img_0108 img_0106 img_0103 img_0101

… et de la 2eme !!gallery

img_0175 img_0179  img_0182 img_0204 img_0205 img_0208 img_0212 img_0214 img_0216 img_0220cam01995

gallery

Un grand merci à tous pour ce formidable week-end !!!

Le sabreur tarbais Charles Colleau champion du Monde à Bourges.

Podium Colleau Mondes

Fort de son titre de Champion d’Europe, conquis à Novi Sad voici quelques semaines, le sabreur de l’Amicale Tarbaise d’Escrime, Charles Colleau, était un prétendant légitime au titre mondial disputé en France ce mardi.

Et la route vers ce sacre allait de nouveau passer, comme lors des Championnats d’Europe, par un assaut fratricide contre l’un des autres tarbais de cette sélection, Jean-Philippe Patrice.

C’est au stade des ¼ de finale que les deux garçons s’opposèrent après que Patrice ait éliminé le puissant Coréen Kang (15/13) et Colleau ait écarté le grand Russe Lokhanov (15/9). Sur le bord de la piste, spectateur de cette rencontre, Frédéric Baylac, l’entraîneur de la grande équipe de France à l’INSEP, était venu voir les deux tarbais, sérieux prétendants à une place dans sa sélection. Avec certainement un œil particulier pour Charles Colleau et Baptiste Dubarry (le 3ème tarbais de cette équipe nationale) qu’il avait formés quand il était entraîneur de l’ATE avec Eric Maumus et Pierre Mione.

Début de match difficile pour Colleau, rapidement mené 6/1 par un Patrice déterminé à prendre sa revanche. Puis le match s’équilibra, Charles revenant à 9 partout. Les attaques et les belles parades ripostes se succédaient des deux côtés et les deux protagonistes se retrouvaient à 14/14 pour jouer la victoire sur une touche, exactement comme lors des Championnats d’Europe. Et comme à Novi Sad, Charles remportait la victoire après une dernière attaque en milieu de piste. La suite de la journée montrera qu’encore une fois Jean-Philippe aura été l’adversaire le plus redoutable de Charles.

Ainsi, en début de soirée, Colleau se retrouvait sur la piste podium pour disputer une demi-finale mondiale face au Russe Andrey Gladkov. Prenant rapidement la mesure de son adversaire, alternant attaques sur la préparation et mise en échec des attaques de Gladkov, Charles menait 8/4 à la pause. Le retour du Russe en 2ème période, égalisant à 10 partout ne manquait pas d’inquiéter les supporters du Bigourdan, rapidement rassurés par sa fin de match, où il se détachait irrésistiblement pour l’emporter 15/11.

C’était donc une nouvelle finale de niveau mondial qui s’offrait à Charles Colleau, toujours coaché par Pierre Mione, entraîneur national, mais aussi son maître d’armes à Tarbes avec Eric Maumus.

Et sur la piste éclairée par les projecteurs se dressait un nouveau Russe, Anatoliy Kostenko. Une première manche équilibrée voyait les deux sabreurs se rendre coup pour coup et il fallait une petite erreur en attaque du Tarbais pour que son adversaire atteigne la pause en menant 8/7.

Patient et efficace en attaque, Charles prenait finalement l’avantage 14/13 à une touche du titre suprême. Cette touche il trouva les ressources pour la mettre, apportant au sabre français son 2ème titre mondial en juniors, 21 ans après celui d’un autre tarbais, le champion olympique Damien Touya. Souhaitons à Charles Colleau une carrière semblable à celle de son aîné. Ceux qui ont côtoyé Damien, et qui suivent aujourd’hui Charles y croient fermement tant sont nombreuses les ressemblances entre ces deux-là.

En attendant, Charles retrouvera ses camarades de l’équipe de France dès vendredi pour disputer le titre par équipe, un nouveau challenge pour Pierre Mione et ses sabreurs.

Les sabreurs tarbais Anna Laporte et Maxime Pianfetti médaillés aux Championnats d’Europe.

Parions que quand elle commença la saison en septembre avec comme objectif le titre national minime, la jeune sabreuse de l’ATE Anna Laporte ne pensait pas se retrouver quelques mois plus tard sur le podium des Championnats d’Europe Cadets au sein de l’équipe de France avec une médaille d’argent autour du cou.

Sur les pistes de Novi Sad en Serbie, après avoir éliminé les Espagnoles, les Turques et surtout les Ukrainiennes en ½ finale, les jeunes françaises avaient gagné le droit de disputer la finale face aux  favorites, les Hongroises qui avaient placé leurs 4 tireuses dans les 5 premières de l’épreuve individuelle. Malgré leur combativité, Anna et ses camarades, emmenées par la Strasbourgeoise Sara-Camille Noutcha, remarquable durant toute la journée, ne purent rivaliser avec les Magyares  et s’inclinèrent sur le score de 45/31.

Anna Laporte retournera donc en Bigorre avec un titre de vice championne d’Europe. Elle ramènera à ses entraîneurs Eric Maumus et Pierre Mione  la 32ème médaille  européenne de l’ATE, mais la 1ère remportée par une minime.

Ces Championnats d’Europe avaient commencé pour Anna Laporte par l’épreuve individuelle 2 jours  plus tôt. Dès les qualifications la Tarbaise prouvait que sa place n’était pas usurpée. Dans sa poule, elle remportait 5 de ses 6 matchs, terminant à la 12ème place de ces qualifs. En 1/8ème de finale, face à l’italienne Della-Vecchia, la bigourdane allait découvrir l’ambiance du haut-niveau. Dans un match tendu, équilibré, la jeune française prenait l’avantage pour mener 13/10 à 2 touches de la victoire. On vit alors le staff italien interrompre le match sous différents prétextes. Anna, légèrement déstabilisée par ce comportement, vit la transalpine revenir à 14 partout. Tout allait donc se jouer sur une touche. La tarbaise, infligeant à son adversaire une superbe attaque, remporta la rencontre s’ouvrant les portes des ¼ de finale. La jeune minime de l’ATE était dans les 8 meilleures sabreuses cadettes du vieux continent.

Face à la grande gauchère hongroise Greta Koos, l’expérience manqua sûrement à Anna. Ne pouvant éviter les parades ripostes de son adversaire, elle ne fut jamais en mesure d’inquiéter la hongroise et s’inclina sur le score de 15/8.

Anna Laporte pouvait quitter la piste fière de sa journée. Encore minime, elle se classait 7ème des Championnats d’Europe cadets.

La jeune sabreuse n’était pas la seule représentante de l’ATE en Serbie. Après un superbe début de saison, avec notamment une victoire dans le circuit européen de Meylan, Maxime Pianfetti faisait tout naturellement partie de l’équipe de France cadets, sous la direction de Pierre Mione, son entraîneur en Bigorre, mais aussi l’entraîneur de l’équipe nationale.

Après des phases éliminatoires moyennes (3 victoires sur 6 matchs), Maxime retrouva sur sa route le redoutable Russe Vladislav Pozdniakov, l’un des favoris pour le titre, qui avait largement battu le Tarbais lors du tournoi international de Moscou, en décembre dernier. Mais visiblement, c’est avec une toute autre approche que Maxime aborda l’assaut. On vit le Russe désarmé face à l’énorme pression que lui imposa le Bigourdan. Touché sur de magnifiques contre ripostes, Pozdniakov dut s’incliner sur le score de 15/13.

En 1/8ème de finale, un autre Russe Tselyshev sut prendre la mesure de Pianfetti dans la 1ère manche. Plus patient que son compatriote au tour précédent, il atteignait la pause sur le score de 8/3 en sa faveur. Malgré une fin d’assaut plus équilibrée, Maxime était éliminé (15/10), prenant la 16ème place de ces championnats d’Europe.

Deux jours plus tard, c’est avec ses camarades de l’Equipe de France que le Tarbais allait chercher à remporter le titre. Après un 1er tour plus compliqué que prévu face à la Grande-Bretagne (victoire 45/44), les garçons de Pierre Mione retrouvaient en ¼ de finale les Espagnols. Un match que les Français remportaient sans problème sur le score de 45/36.

En demi-finale se profilait la redoutable équipe d’Italie, comptant dans ses rangs les 2 premiers de l’épreuve individuelle, Mattéo Néri et Giacomo Mignuzzi. La marche était certainement trop haute et l’Italie se qualifia sur le score de 45/33.

Restait aux français le match pour la médaille de bronze face à la Pologne. Menant durant toute la rencontre, les jeunes tricolores voyaient leurs adversaires recoller dans le dernier match et ne l’emportèrent que 45/43. Mais l’essentiel était là, notamment pour Pianfetti qui rapportait donc une belle médaille de bronze en Bigorre.

Ainsi, les 2 cadets tarbais engagés dans ces Championnats d’Europe revenaient médaillés. Un challenge à relever pour leurs aînés Jean-Philippe Patrice et Charles Colleau qui disputeront cette semaine les Championnats d’Europe Juniors, toujours en Serbie.

Le 23 janvier à l’ATE : 1/4 de finale zone minimes

Ce week-end se déroule à Tarbes le 1/4 de finale zone H2024 minime.

C'est l'occasion pour nos jeunes de décrocher leur billet pour Besançon, prochaine étape sélective pour la Fête des Jeunes de Vichy (Championnat de France minime)

Le samedi 23 janvier aura lieu le tournoi individuel à partir de 11 h et le par-équipes à partir de 16 h

Toutesles infos pratiques : infos 

Pour cette compétition nous sollicitons les parents afin de réaliser des gateaux et des crêpes (surtout des crepes !!!) ainsi que pour tenir  la buvette.

Merci d'avance.