H2028 Limoges : Les filles en grande forme, un résultat d’ensemble plus contrasté pour les garçons.

Cette demi-finale de Limoges était un brassage national avant la Fêtes des Jeunes qui se déroulera à Henin-Beaumont en juin.

C'etait l'occasion pour nos tarbais de venir chercher des points pour la qualification, de se positionner plus favorablement pour les "France" ou encore de s'étalonner sur le plan national.

Chez les filles, Mathilde MOUROUX continue de montrer une belle régularité : 1ere sortie des poules puis une trés belle 2eme place aprés une défaite 14/15 en finale sur Lisa CHEN de Maison Alfort, au terme d'un match superbe.

Elsa LAHON-LABORDE termine 3eme aprés un solide 1/4 de finale gagné au mental contre Lola TRANQUILLE de Meylan (15/11) puis une défaite en demi-finale contre Lisa CHEN où le physique n'a plus suivi …(défaite 15/2).

Roxane CHABROL, qui, doit on le rappeler, n'est encore que benjamine, continue d'emmagasiner de l'experience et, aprés des poules bien menées, se classe à une 20eme place honorable.

Pour les garçons, dans l'ensemble, on pourrait parler de déception puisqu'aucun ne figure en tableau de 32, mais la jeunesse du groupe laisse espérer qu'avec un peu plus d'investissement et de travail des résultats plus probants vont bientôt poindre. A noter la 35eme place d'Axel POGU seulement benjamin et 1er tarbais au général.

Tim BAUDET 77eme, Diego DRUILHET 87eme, Léo LACROUTS 99eme, Alban LIENHARD 102eme, Marco MOREAU 124eme, Alexys VAN DE VONDELE 132eme, Guillaume CABANAC 152eme, Marc Aurel CALANDRE 153eme sur 226 tireurs.

Merci aux Maîtres d'Armes pour leur investissement, aux mamans présentes pour leurs retransmissions en live impeccables, aux arbitres Dorian et Florian, aux contributeurs photos à venir bref à tous ceux qui font qu'un week-end de compet, pour l'ATE, est un week-end réussi.

Epée d’Or de l’année 2018 : Tous avec René le Samedi 14 Avril à 17h00

Comme vous le savez maintenant, le 14 Avril à 17h00, notre ami René GEUNA se verra décerner l'Epée d'Or 2018 par l'Académie d'Armes de France.

A cette occasion nous vous attendons nombreux et, comme lors des manifestations que nous organisons dans l'année, nous vous sollicitons pour la réalisation de préparations salées ou sucrées dont vous avez le secret et qui agrémenteront le buffet.

Merci d'avance !!

 

Le Tarbais Maxime Pianfetti champion d’Europe de sabre moins de 20 ans en Russie.

Il était environ 19h30 à Sotchi (17h30 à Tarbes) quand les 2 français, membres du pôle France de Tarbes, le Tarbais Maxime Pianfetti et le Marseillais Sébastien Patrice se présentèrent sur la piste podium des Championnats d’Europe d’escrime, pour se disputer le titre.

 

Une opposition vécue tant de fois sur les pistes d’entraînement de la Maison de l’Escrime sous la direction d’Eric Maumus, Nicolas Lopez mais aussi Frédéric Baylac et Pierre Mione aujourd’hui entraîneurs des équipes de Chine et de France.

Tous les jeunes de l’ATE, les maîtres tarbais et les dirigeants du club, le Président Hirt en tête, suivirent ce match si particulier avec un grand intérêt et une grande fierté.

L’Amicale Tarbaise d’Escrime et le Pôle France de Tarbes  étaient de nouveau au top de l’Europe. Un succès à partager avec le Maire de Tarbes et son adjoint aux sports qui avaient su, à l’automne, alors que ces structures traversaient une période difficile apporter tout leur soutien à Bruno Hirt, et aux dirigeants du club, pour trouver des solutions permettant de poursuivre l’excellent travail dont on voit les résultats aujourd’hui.

Si Maxime, plus expérimenté, pouvait faire figure de favori, le résultat restait très indécis. On le sait, une finale est un match si particulier et surtout Sébastien avait prouvé à maintes reprises quel extraordinaire compétiteur il savait être.

Le Russe Lokhanov, l’un des grands favoris de l’épreuve, ne nous contredirait pas, lui qui se voyait certainement en finale alors qu’il menait en demi 14/9 face au jeune Français. Touche après touche, Patrice est remonté pour finalement porter l’estocade et l’emporter 15/14.

Du côté de l’autre ½ finale, un incident technique important priva les supporters tarbais des images sur internet. Un grand moment de stress dans la Maison de l’Escrime. Que se passait-il sur la piste en Russie ? Les SMS aux membres de la délégation française n’y firent rien… il fallut attendre que le résultat tombe : Maxime avait battu l’Italien Arpino 15/13.

Heureusement, tout était revenu dans l’ordre sur le web pour la finale. Patrice, sans crainte face à un Pianfetti plus tendu prenait rapidement l’avantage 4/1. Mais le tarbais, plus puissant au milieu de piste, sut poser son jeu, faire preuve de patience, alternant actions offensives entre les lignes de mise en garde et contre-attaques en bout de piste. Il menait 8/5 à la pause.

En 2ème période, Maxime continuait à faire le jeu, prenant plus de risque que son adversaire, variant intelligemment les actions. Bien évidemment, celui-ci ne lâchait rien, plaçant plusieurs bonnes attaques et c’est sur le score de 14/11 qu’on abordait la dernière touche. Une dernière contre-attaque offrait à Pianfetti le titre européen. Il rejoignait ainsi au palmarès un autre Tarbais, Charles Colleau, vainqueur voici 2 saisons.

Ce résultat laisse espérer d’autres lauriers lors de l’épreuve par équipe qui se disputera samedi. Maxime et Sébastien seront épaulés par un autre Tarbais, Hugo Soler, 20ème de ces Championnats (éliminé par le Géorgien Shengelia 15/14) et par le Palois Elliot Bibi, 27ème de l’épreuve.

Et pour les guider et leur apporter son immense expérience, ils pourront compter sur le capitaine de cette équipe de France, la Tarbais, Champion Olympique en 2004 à Athènes, Damien Touya.

M17 Elite Joué Lès Tours : Belle victoire tarbaise

Ce week-end  à Joué Lès Tours se déroulait le tournoi élite individuel M17 ainsi que la 1/2 finale par équipe qualificative pour les championnats de France M17.

 

 

 

 

Le samedi, dans un tournoi par équipe particulierement long, les filles (Anclades Maylis, Tournefier Andrea., Mouret Maeva. et Mouroux Mathilde) et les Garçons (Cadene Remi, Glenadel Duncan, Pogu Antoine et Sans Oscar) terminent à la 3ème place
La deuxième équipe masculine (Chabrol Tristan, Lavigne Noah, Deborde Luc et Debergue Dorian) se classe 5ème.

Il y avait peut être un petit peu mieux à faire mais l'important était d'être présent et de bien poser les jallons pour les championnats de France de Dinard en mai prochain.

Le lendemain en individuel il fallait répondre présent et ce fut fait.

Chez les garçons, Noah Lavigne l'emporte sur Paco Bourreau (Section Paloise) en finale grâce à un mental et une hargne hors du commun.

Avant cela il avait du éliminer son compère Antoine Pogu en demi finale dans un match trés serré. 1ere et 3eme place donc pour nos tarbais.

Autres résultats des garçons : 5ème: Glenadel Duncan, 9ème: Sans Oscar, 17ème Cadene Remi et Debergue Dorian, 23ème: Chabrol Tristan, 33ème Deborde Luc, 57ème Cabanac Adrien (sur 160 participants)

Chez les filles les belles performances viennent des minimes puisque Mathilde Mouroux se place 8eme et Elsa Lahon-Laborde 11e. Pour Maylis Anclades 21eme, Maeva Mouret 26eme, et Andréa Tournefier 27eme il n'a pas manqué beaucoup pour franchir une marche supplémentaire.(sur 74 participantes)

Prochain rendez-vous en M17 les "France" à Dinard au mois de mai.

Tous les résultats :

1_2_Finale_Championnats_de_France_par_équipe_M17_SDM_resultats

1_2_Finale_Championnats_de_France_par_équipe_M17_SHM_resultats

Circuit_National_élite_SDM_resultats

Circuit_National_élite_SHM_resultats

  

 

Poule de Noël 2017 : Une fin d’année apaisée après une saison pleine de rebondissements

Encore une belle soirée pour cette poule de Noël 2017 !!

C'est toujours sympa de voir les plus jeunes s'affronter sous le regards des parents, des ainés revenus de l'INSEP ou membres du pole France de Tarbes. Et puis arrive la remise des cadeaux et les sourires grandissent sur le visage des gamins et enfin c'est l'heure du punch et des petits fours et là c'est au tour des plus grands d'avoir le sourire !!

Cerise sur le gâteau, Marc Brüning, Président de l'office départemental des sports, nous a présenté une formidable vidéo qui synthetise une saison sportive pleinement réussie.

 

 

Pour finir …

Il y a des années plus mouvementées que d'autres et, si d'un point de vue sportif l'ATE a continué à maintenir son excellent niveau de performances, la vie du club, elle, a été riche de nombreux évènements. Départ de Pierre Mione pour Paris, retour de Fred Baylac à Tarbes puis départ pour la Chine, arrivée de Nicolas Lopez…

Il a fallut s'organiser et convaincre pour que le club traverse tout ça sans encombre.

 Alors merci à notre président Bruno Hirt qui n'a pas compté son temps pour que tout se règle au mieux, merci à Eric Maumus d'avoir maintenu la trajectoire sportive au milieu des turbulences, merci à Nicolas Lopez pour sa disponibilité , merci à Fabien Maumus qui durant son stage de formation amène un peu plus d'huile dans les rouages du club et merci également à Mr Trémege, Maire deTarbes, et Mr Touya, adjoint au sport, qui ont largement contribué à ce que l'histoire continue bien !

Bonnes Fêtes à tous !!

 

 

Tournoi élite de Joué les Tours : le sabreur tarbais Florian Schikele toujours dominateur.

Déjà vainqueur des tournois internationaux du Sabre d’Or à Tarbes et de Mödling en Autriche, sélectionné avec l’équipe de France moins de 17 ans pour les Championnats d’Europe de Plovdiv (Bulgarie), le gaucher tarbais Florian Schikele faisait figure de favori en terre tourangelle pour le tournoi national élite de Joué les Tours.

Un pronostic que les 171 autres jeunes sabreurs venus de tout l’hexagone comptait bien déjouer, à commencer par ses camarades de l’Amicale Tarbaise d’Escrime.

Si le Champion de France minimes 2016 Rémi Cadène, Luc Debordes et Tristan Chabrol ne pouvaient se faire une place parmi les 32 premiers, l’une des satisfactions du maître Eric Maumus, venu coacher ses élèves, aura certainement été le comportement des nouveaux arrivés dans la catégorie des moins de 17 ans Antoine Pogu et Oscar Sans.

Curieuse saison pour ces garçons privés de leur 2ème année dans la catégorie minimes (et selon les spécialistes de grandes performances) par un changement de catégories décidés par la fédération. Ils se retrouvaient ainsi les plus jeunes dans la nouvelle catégorie des moins de 17 ans, face à des concurrents ayant 3 ans de plus qu’eux.

Sorti 21ème des phases de qualifications, Antoine Pogu atteignait les 1/8 de finales. Mais à ce stade, il lui fallait s’incliner face à son camarade de club Jules Géraud (15/13) sorti 4ème des qualifications. Antoine prenait la 13ème place de l’épreuve.

De son côté, Jules retrouvait en ¼ de finale l’autre « jeunot » Oscar Sans. Encore un match acharné entre élèves d’Eric Maumus et Frédéric Baylac qui se terminait par la victoire d’Oscar sur le score de 15/13. Jules finissait 6ème de l’épreuve tandis que Sans accédait aux ½ finales.

Face à Sébastien Patrice de Gémenos, membre du pôle France de Tarbes, Oscar finissait par connaître la défaite (15/9). Mais il montait sur le podium pour une magnifique 3ème place.

 De son côté Florian Schikele assumait pleinement son statut de favori. Après des qualifications où il avait gagné tous ses assauts, le Tarbais remportait ses 1ères rencontres du tableau d’élimination directe. Puis, après avoir écarté les Palois Pierre Saint-Cricq (1/8 de finale) et Samuel Jarry (1/2 finale) et le Parisien Montes de Oca (1/4 de finale) sur le même score sans appel de 15/7, il retrouvait en finale son partenaire du pôle France de Tarbes Sébastien Patrice. Il est à noter l’excellent début de saison de ce dernier qui lui a permis d’intégrer l’équipe de France M17, sous la direction de Frédéric Baylac, lors des Championnats d’Europe.

Une rencontre que Florian remporta sur le score de 15/10, s’adjugeant une nouvelle victoire dans un grand tournoi.

Avec 2 tireurs sur le podium et 4 parmi les 16 meilleurs de l’épreuve, l’Amicale Tarbaise se pose encore comme un prétendant sérieux au titre lors des championnats de France qui se dérouleront prochainement à Dunkerque.

Du côté des féminines, on notera, dans le camp bigourdan, la 21ème place de Maylis Anclade , éliminée par l’Orléanaise Appoline Fondeur, et la 26ème place d’Elsa Lahon-Laborde, venue se tester dans la catégorie supérieure, elle qui appartient encore au M14 (moins de 14 ans).

Les Tarbais amateurs d’escrime, ou simplement curieux de découvrir ce sport et l’Amicale Tarbaise d’Escrime, à n’en pas douter l’un des plus beaux fleurons du sport bigourdan, pourront retrouver les meilleurs sabreurs de l’Hexagone lors des Championnats de France séniors qui se dérouleront à la Maison de l’Escrime les 6 et 7 mai prochain. Nous aurons évidemment l’occasion d’en reparler…

Championnats d’Europe de sabre moins de 20 ans : les Tarbais en force dans les équipes de France.

Les spécialistes de l’escrime française le savent bien : l’Amicale Tarbaise d’Escrime est depuis plusieurs décennies le principal pourvoyeur des équipes nationales de sabre.

Cette année encore les chiffres parlent d’eux-mêmes : 75% de l’équipe de France juniors et 50% de l’équipe cadets qui disputeront les Championnats d’Europe à Plovdiv, en Bulgarie, la semaine prochaine, sont des licenciés du club tarbais.

On rappellera le changement qui a eu lieu dans le staff de ces équipes jeunes : le retour de Frédéric Baylac, qui après 3 ans passés au poste d’entraîneur de l’équipe de France séniors pour préparer les Jeux Olympiques de Rio, retrouve la direction des juniors et cadets, tandis que Pierre Mione quitte les jeunes pour « monter » à l’INSEP et intégrer l’encadrement de ces équipes séniors. Un Tarbais remplace un Tarbais, encore une reconnaissance de l’extraordinaire école de sabre que les Bigourdans ont chez eux.

 

Chez les moins de 20 ans (juniors), si la sélection de Jean-Philippe Patrice, désormais à l’INSEP, et membre à part entière de l’équipe de France sénior, était attendue, l’arrivée de Maxime Pianfetti, nouveau venu dans la catégorie, est une performance. Le Tarbais, élève en classe préparatoire, a su utiliser le peu de temps que lui laissent ses études pour s’entraîner. De bonnes performances dans les épreuves de début de saison et notamment une finale lors du très relevé tournoi de Coupe du Monde de Dormagen (Allemagne) lui ont permis de gagner sa place en équipe nationale.

La troisième place revenant fort logiquement au Palois Elliott Bibi, il n’en restait plus qu’une à se disputer notamment pour les 2 tarbais Baptiste Dubarry et Hugo Soler. C’est lors du tournoi de coupe du Monde de Dourdan que Baptiste prit l’avantage dans la tête des sélectionneurs, complétant ainsi le trio bigourdan pour ces Championnats.

Maintenant, à eux de jouer. La barre a été placée haut l’an dernier, par un tarbais encore une fois : Charles Colleau, rappelons-le, est le détenteur du titre de Champion d’Europe. Il est d’ailleurs aussi Champion du Monde la même année, exploit jamais réalisé par un sabreur français avant lui.

 

Florian Schikele, vainqueur du tournoi de Coupe du Monde de Mödling, vainqueur du sabre d’Or à Tarbes et 2ème des Championnats de Méditerranée et Rémi Cadène, 2ème de l’Eurosabre de Meylan, Champion de France minimes en titre représenteront l’ATE au sein de l’équipe de France mois de 17 ans (cadets) au cours de ces Championnats d’Europe.

 

Tous ces garçons sont bien évidemment membres du Pôle France de Tarbes, et s’entraînent sous la direction de Frédéric Baylac et d’Eric Maumus tous les jours sur les pistes de la Maison de l’Escrime. Et nous n’oublierons pas le travail effectué jusqu’à son départ par Pierre Mione.

Il est d’ailleurs à noter que 2 autres membres de ce Pôle seront en équipe de France en Bulgarie : en moins de 17 ans, le Provençal Sébastien Patrice (de Gémenos) et chez les filles moins de 20 ans, la Parisienne Rachel Pallot.

 

Et puis, comme les Tarbais sont vraiment partout, une mention spéciale pour George Suddars. Ce jeune garçon a appris le sabre sur les pistes tarbaises dès l’âge de 8 ans, a fait partie de toutes les équipes jeunes du club et est membre de l’équipe moins de 20 ans le l’ATE. Etant de nationalité anglaise, le jeune tarbais disputera lui aussi ces Championnats d’Europe mais sous les couleurs britanniques. Peut-être une rencontre face à ses camarades en cas d’un France-Angleterre…

 

Notons les dates des épreuves : 2 et 4 mars pour les moins de 17 ans, 7 et 9 mars pour les moins de 20 ans à Plovdiv, en Bulgarie.

Sabre : le tarbais Florian Schickelé s’impose en Autriche.

186 sabreurs de moins de 17 ans, venus du Monde entier, s’étaient donné rendez-vous à Mödling, en Autriche, pour disputer une nouvelle manche de la Coupe du Monde.

Parmi eux, une solide délégation française sous la direction de Frédéric Baylac qui après 3 ans à la tête de l’équipe de France olympique, reprenait la responsabilité des équipes de France jeunes et du pôle France de Tarbes. A ses côtés, son complice du staff de l’Amicale Tarbaise d’Escrime et du pôle  de Tarbes Eric Maumus.

Le début de saison de Florian Schikele, le jeune sociétaire de l’ATE, pouvait laisser espérer une bonne performance en terre autrichienne. Vainqueur du tournoi national de Gémenos en octobre, et surtout du prestigieux tournoi du Sabre d’Or, chez lui, à Tarbes, en novembre, Florian comptait parmi les favoris de ce tournoi de Mödling.

Dès les épreuves qualificatives du matin, primordiales pour les rencontres en élimination directe qui mènent les tireurs jusqu’au titre, Florian annonçait la couleur. 10 victoires sur 11 possibles…

Dans le tableau, où la défaite est interdite, Florian écartait d’abord le Bulgare Stoichev (15/0) et le Canadien Gabriel Dodier (15/7). Evidemment, à partir  des 1/16ème de finale, la tâche devenait plus ardue. L’Américain Contreras puis l’Anglais Drew Thornley obligeaient le Tarbais à hausser son niveau mais ne pouvaient l’empêcher de continuer son chemin.

Face à un autre Anglais, Joe Pocknell, en ¼ de finale et face au Roumain Matei Aniculoesei en ½, Florian montra combien il avait gagné en maturité. Deux rencontres remportées dans la difficulté sur le même score de 15/14. Mais nul doute que les coachs de l’équipe de France auront su apprécier cette capacité de Schikele à mettre la dernière  touche quand le score est de 14 partout.

Le jeune bigourdan accédait donc à la finale. Face à lui, Filip Dolegiewicz. Toujours sûr de son jeu, sanctionnant immédiatement toutes les erreurs de son adversaire, Florian ne laissait cette fois aucun espoir à l’Américain. Il s’imposait sur le score de 15/7, offrant à ses maîtres d’armes une magnifique victoire. Un succès qui lui ouvre certainement les portes de l’équipe de France lors des prochains championnats du Monde à Plovdiv, en avril.

A l’Amicale Tarbaise d’Escrime, la relève est toujours primordiale. Et il est à noter que les maîtres Baylac et Maumus étaient, à leur retour en Bigorre, satisfaits du comportement des autres sabreurs tarbais qui accompagnaient Florian. Même s’ils durent s’incliner avant les 1/16ème de finale de cette épreuves très relevée, Rémi Cadène, Antoine Pogu,  Oscar Sans  et Jules Géraud surent afficher des qualités qui laissent augurer de futurs succès sur la scène internationale.

Au rayon des satisfactions de cette journée pour Frédéric Baylac et Eric Maumus, les responsables du pôle France de Tarbes, on notera l’excellente 3ème place de Sébastien Patrice, tireur de Gémenos qui s’entraîne avec eux à Tarbes, éliminé en ½ finale par l’Américain Dolegiewicz.

Sabre d’Or : le tarbais Florian Schickele vainqueur sur ses terres.

L’emporter sur la piste finale de la Maison de l’Escrime lors du Sabre d’Or, voilà bien un succès dont rêve tout jeune sabreur tarbais.

Fort de ses résultats en ce début de saison (victoire au circuit national de Gémenos, 6ème du circuit européen de Meylan), Florian Schickele pouvait légitimement espérer inscrire son nom au palmarès de l’épreuve tarbaise.

Mais la tâche allait être rude, en présence de 156 concurrents, les meilleurs français, des Russes, des Japonais et une redoutable délégation espagnole, comptant dans ses rangs le vainqueur des tournois de Meylan et de Londres, Gerardo Lillo.

Dès les qualifications du matin, Florian confirmait qu’il pourrait jouer la victoire finale en sortant 1er de ces matches préliminaires. Après 3 rencontres d’élimination directe sans aucun problème (aucun de ses adversaires ne mettra plus de 4 touches) le tarbais retrouvait en ¼ de finale le Palois Pierre Saint-Cricq. Il l’écartait sur le score de 15/11. Une ½ finale remportée sur le Dijonnais Maxence Decoeur (15/8) et l’élève des Maîtres Maumus et Mione se retrouvait sur la piste finale face au favori logique de l’épreuve, l’Espagnol Gerardo Lillo. Dans un match fermé qui valut surtout par son suspense, Schickele sut prendre des risques sur les touches importantes, distançant ainsi le tireur de Madrid pour l’emporter 15 à 10.

florian-schickeleQuelques minutes plus tard, sous les applaudissements chaleureux du public qui garnissait copieusement les tribunes, Florian se vit remettre la coupe du vainqueur par le Maire de Tarbes et surtout le traditionnel sabre d’or des mains de Damien Touya, le champion olympique tarbais.

Satisfaction donc des coachs tarbais, même si on regrettait les éliminations prématurées des autres tireurs de l’ATE en 1/32ème de finale (Luc Debordes, Oscar Sans et Rémi Cadène) et en 1/16ème (Dorian Debergue et Jules Géraud). Des résultats qui ne reflètent pas la valeur de ces garçons et ils sauront le montrer lors des échéances qui les attendent encore.

Côté féminin, les jeunes Bigourdanes manquaient encore d’expérience à ce niveau. La satisfaction est venue d’Elsa Lahon-Laborde qui combattait dans la catégorie d’âge supérieure à la sienne. Très concentrée et sans complexe, la jeune Tarbaise réalisait de bons matches de qualification. Après une victoire au premier tour d’élimination directe, elle s’inclinait en 1/16ème de finale face à l’Orléanaise Apolline Fondeur.

C’est à ce stade aussi qu’Andréa Tournefier quittait le tournoi battue par la Parisienne Annah Couderc. De leur côté les 2 autres sociétaires de l’ATE, Maylis Anclades et Maeva Mouret s’étaient inclinées en 1/32ème de finale de l’épreuve remportée par l’Espagnole Maria Ventura.

Dimanche, tous les escrimeurs français se retrouvaient pour disputer l’épreuve par équipes, comptant pour le classement du championnat de France.

L’équipe féminine s’inclinait face aux parisiennes de Maisons-Alfort, malgré de belles actions qui purent faire douter leurs adversaires. Elles prenaient la 6ème place du classement final.

Pour leur part, les sabreurs de l’équipe 1 garçons (Rémi Cadène, Jules Géraud, Oscar Sans et Florian Schickele) après s’être défaits des sabreurs de Charenton et de Monceau, éliminaient l’équipe 2 de la Section paloise en ½ finale, pour s’offrir une finale face à Gémenos.

Petit à petit, les sabreurs provençaux prirent le dessus sur les Bigourdans. Auteur d’un excellent retour au score lors du dernier relais, Florian Schickele égalisait à 42 partout. Malheureusement, le lauréat de la veille ne put terminer avec la même réussite et les sabreurs au béret laissèrent échapper la victoire 45/42.

Notons que comme tout les ans, tous les participants, au moment de quitter Tarbes, se plaisaient à souligner l’excellente organisation des bénévoles tarbais sous la direction des Maître Pierre Mione et Eric Maumus et du Président Bruno Hirt.

 

Michel Ducos