Débuts internationaux des sabreurs tarbais en Hongrie.

DSC_1343

Ils étaient 4 tarbais dans les rangs de l'équipe de France junior qui disputait le week-end dernier le tournoi de Coupe du Monde de sabre de Budapest en Hongrie, sous la direction de l'entraîneur national, mais aussi entraîneur de l'ATE, Pierre Mione.

Nouveau venu dans la catégorie, Baptiste Dubarry ne put remporter que 2 de ses 6 matchs en poule de qualification le matin. Dès le premier tour du tableau, il devait s'incliner face à un japonais, prenant une modeste 104ème place.

Pierre Colleau pour sa part, remportait 4 de ses matches en poule. Après avoir éliminé son camarade du pôle France de Tarbes, Simon Alkange (15/6), il lui fallut s'avouer vaincu face à l'américain Shainberg (15/12). Il termine 56ème du tournoi.

Jean-Philippe Patrice, lui aussi junior 1ère année, réalise un excellent tournoi en prenant la 16ème place. Après s'être débarrassé d'un américain et d'un belge dans les premiers tours du tableau, il écarte de la victoire l'argentin Lucchetti, qui était pourtant sorti premier des phases de qualification. En 32ème de finale, le tarbais était battu par le vénézuelien Carvajal  sur le score de 15 à 9.

Le grenoblois Naël Canali, s'entraînant au pôle France de Tarbes, prend la 15ème place après avoir été éliminé par l'ukrainien Voronov.

Désormais, les espoirs du clan français reposaient sur le bigourdan Charles Colleau et sur le breton Edern Annic, membre du pôle France de Tarbes la saison passée et désormais sous la direction de l'ancien coach tarbais Frédéric Baylac à l'Insep de Paris.

Un gros morceau se dressait sur la route de Charles en la personne de l'ukrainien Platonov, bourreau des français lors des derniers championnats d'Europe. Le tarbais le domina sans contestation possible (15/10) avant de battre son camarade de l'équipe de France  Thibault Chauchoy sur le score sans appel de 15/6. Pour accéder aux 1/4 de finale, Charles dut se débarrasser du redoutable russe Danilenko, n° 1 mondial (15/11).

C'est dans ce 1/4 de finale que s'arrêta l'excellent parcours du tarbais, Dershwitz, l'américain, habitué des podiums mondiaux, probable membre de l'équipe senior aux jeux olympiques de Rio,  le dominant 15/8.

Charly termine 7ème de l'épreuve, tandis que Annic, battu au même stade par l'ukrainien Voronov (15/10) prend la 5ème place. 

En finale, Derchwitz remporte ce tournoi de Coupe du Monde face au russe Buchkovskiy.

Le lendemain, par équipe, les français étaient classés 2ème avant le début du tournoi. Pierre et Charles Colleau étaient sélectionnés dans cette formation. En quart de finale, les tricolores se firent surprendre par une équipe américaine pourtant privée de Derchwitz (45/43) et ne purent faire mieux que 7ème de l’épreuve.

Le palmarès retiendra pour sa part la victoire des russes en finale.