Les Tarbais champions de France de Sabre M17 par équipes à Dunkerque.

A peine remis des fatigues de l’organisation des Championnats de France Séniors à Tarbes le week-end dernier, les entraîneurs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime Frédéric Baylac et Eric Maumus repartaient sur les routes de France pour emmener leur sabreurs de la catégorie moins de 17 ans disputer les Championnats de France à Dunkerque.

Mission des Bigourdans : conserver les titres individuels et équipes conquis la saison dernière par Maxime Pianfetti et l’équipe de l’ATE.

Un objectif tout à fait possible à atteindre tant Florian Schikele, dominateur cette saison, faisait figure de favori.

Sorti 5ème des phases de qualification, Florian écartait 2 adversaires dans les 1er tours du tableau pour disputer un ¼ de finale plus compliqué face au voisin Palois, Duncan Glenadel. Un match que le tarbais négociait correctement sans toutefois apparaître aussi dominateur que durant la saison écoulée et qu’il remportait 15/10.

La demi-finale s’annonçait encore plus difficile. Jules Géraud, lui aussi membre de l’Amicale Tarbaise d’Escrime affichait une forme remarquable depuis le matin. Sorti 1er des phases de qualifications, Jules écartait sans trop de difficultés ses adversaires, seul le Bordelais Noah Lavigne, membre du pôle France de Tarbes lui posant quelques problèmes, Jules s’imposant finalement 15/13.

Mais dans cette ½ finale entre Tarbais, Jules ne put développer son jeu comme il l’avait fait durant toute la journée. L’expérience de Florian parla et l’international Bigourdan accédait à la finale après une victoire 15/11.

Encore un membre du pôle France de Tarbes face à Schikele, Sébastien Patrice. Lui aussi international  moins de 17 ans, le tireur de Gémenos, démontrant de remarquables qualités de combattant (que les spécialistes lui connaissaient déjà) prit le Tarbais à la gorge pour mener largement à la pause 8 touches à 2. Une 2ème mi-temps plus aboutie permettait à Florian de recoller à 12 partout, mais comme c’est souvent le cas lors de telles remontées, Sébastien reprenait le dessus pour se détacher définitivement et remporter un titre mérité au vue de sa saison sur le score de 15/13.

2 tarbais et 1 membre du pôle France dans le dernier carré, nul doute que Baylac et Maumus étaient satisfaits de ce résultat.

La satisfaction vint aussi de la remarquable performance du jeune Antoine Pogu, 1ère année dans la catégorie qui, sorti 2ème des phases de qualification ne cédait qu’en ¼ de finale pour s’octroyer une belle 5ème place. Rémi Cadène, le champion de France minimes de la saison passée se classait 9ème de ces Championnats.

En nationale 2, le titre ne devait pas échapper aux Tarbais. Dorian Debergue, dominateur durant toute la compétition, remportait le titre après une finale enlevée 15/10 face au Parisien Kaluza.

 

Le titre individuel N1 perdu, il fallait que les sabreurs de l’ATE s’imposent lors de la rencontre par équipe du dimanche, une épreuve, qui, dans ces catégories, permet aux grandes écoles de sabre de s’affirmer.

Une équipe de l’ATE où l’on retrouvait les 4 sabreurs classés dans les 10 premiers la veille, Schikele, Géraud, Pogu et Cadène.

Un ¼ de finale remporté largement face à Roubaix, une ½ plus disputée face à l’équipe 1 de la Section Paloise et les Tarbais retrouvaient en finale le club de Gémenos, avec en son sein le Champion de la veille Sébastien Patrice.

Une plus grande homogénéité de l’équipe tarbaise lui permettait de conserver ce titre tant envié.

De son côté, l’équipe 2 de l’ATE, formée d’Oscar Sans, Dorian Debergue, Luc Debordes et Tristan Chabrol, battue en ¼ de finale par Pau prenait la 6ème place.

Chez les féminines, l’équipe composée de Maylis Anclades, Andréa Tournefier et la jeune Elsa Lahon-Laborde (qui tire encore avec les moins de 14 ans) après avoir écarté les Parisiennes du PUC (45/28) ne put rien face à la redoutables formation de Maisons-Alfort (2ème de l’épreuve) mais prit tout de même une belle 5ème place.

Maintenant place aux moins de 20 ans à Charleville-Mézières, une catégorie dans laquelle les maîtres Maumus et Baylac nourrissent de légitimes espoirs.

 

 

 

 

 

 

 

Les sabreurs de l’ATE dominent les championnats de France Juniors.

Avant d’attaquer cette finale des championnats de France juniors par équipes, les coachs tarbais Eric Maumus et Pierre Mione savaient que le combat allait être rude. Le club de Meylan qui alignait son équipe face aux tarbais est une des grandes écoles de sabre de l’hexagone et comptait notamment dans ses rangs 2 membres du Pôle France de Tarbes, Quentin Vervoitte et Naël Canali.

Equipe Tarbes JuniorsL’équipe bigourdane pour sa part n’était autre que l’équipe de France qui venait de disputer les Championnats du Monde de Bourges : Jean-Philippe Patrice, Baptiste Dubarry, Hugo Soler et bien-sûr, le Champion du Monde et d’Europe de la catégorie Charles Colleau.

En ¼ de finale, les Tarbais avaient écarté une excellente équipe de Tarbes 2 (Adrien Guyader,  Maxime Pianfetti, Florian Schikele et Georges Suddars) 45/31 avant d’éliminer les Palois en ½ finale sur le score de 45/24.

DSCF1257Effectivement, cette finale fut équilibrée et à l’abord des 3 derniers matchs, les alpins étaient encore en mesure de remporter le titre. Mais dans les 2 dernières oppositions, Patrice puis Colleau ne laissèrent aucune chance à leurs camarades du pôle France. Ainsi les juniors de l’ATE conservaient leur titre national sur le score de 45/37.

Une médaille d’or qui rejoignait, autour du cou de Jean-Philippe Patrice, celle remportée la veille dans l’épreuve individuelle.

En ¼ de finale, Patrice retrouvait Charles Colleau dans ce qui aura été un classique de la saison. Cette confrontation avait tourné à l’avantage de Charles lors des Championnats d’Europe et du Monde. Mené 12/10, Jean-Philippe trouvait les ressources pour renverser la situation et priver son coéquipier d’une 3ème victoire. Il remportait ce match 15/13 et retrouvait en ½ finale un autre de ses coéquipiers de l’équipe de France et de l’équipe de Tarbes, Baptiste Dubarry, qui venait d’éliminer le tireur de Dinard Benjamin Roger (15/10).

DSCF1242Jean-Philippe Patrice écartait son camarade sur le score de 15/10. Puis il remportait le titre en battant en finale le sabreur de Meylan Quentin Vervoitte sur le score de 15/13. De son côté Baptiste Dubarry prenait  la médaille de bronze tandis que Charles Colleau terminait 5ème.

Et au moment de la remise des médailles les entraîneurs tarbais qui ont en charge le Pôle France cadets et juniors notaient avec satisfaction que 6 des 8 premiers de ces championnats sont membres de cette structure.

Après s’être adjugé les 2 titres cadets voici 2 semaines, les garçons de l’ATE remportent donc les 2 titres juniors.

Sarah Allouch, Sarah Anclades, Marie-Lucille Gans et Joséphine Morincome composait l’équipe de Tarbes féminine.

Au vu des résultats de l’épreuve individuelle, le staff de l’ATE pouvait espérer une performance de cette équipe. En effet, dans les poules qualificatives Sarah Anclades avait battu la double championne du Monde de la catégorie, la Parisienne Caroline Quéroli. Gans, de son côté, avait éliminé dans son tableau Océane Cherry-Emmanuel (Gisors) membre de l’équipe de France (15/8) avant de s’incliner face à la Strasbourgeoise Noutcha (15/10) en ¼ de finale. Au même stade, Morincome passait à une touche de l’exploit face à l’Orléanaise Gimalac, membre de l’équipe de France et future lauréate de ces championnats (15/14).

Ainsi, elles étaient 2 dans les 8 meilleures de ces championnats, Joséphine Morincome 6ème et Marie-Lucille Gans 7ème.

DSCF1270Une solide équipe de Thonon était proposée aux tarbaises en ¼ de finale des Championnats par équipes. Les bigourdanes s’imposaient 45/36 et retrouvaient un autre grand nom du sabre français en ½ finale, l’équipe de Gisors. Malgré une bonne fin de rencontre, les tarbaises ne pouvaient rien contre les normandes et s’inclinaient 45/36 prenant la médaille de bronze tandis que Gisors décrochait le titre national.

2 titres et une 3ème place, le week-end s’avérait satisfaisant pour les entraîneurs tarbais Eric Maumus et Pierre Mione. Place maintenant aux minimes qui disputeront leurs titres nationaux à Vichy les 4 et 5 juin.

Nouveau carton plein des sabreurs tarbais aux Championnats de France cadets.

Début, ce week-end, des championnats de France de sabre pour les moins de 20 ans. Et, à l’Amicale Tarbaise d’Escrime, on ne pensait pas à faire mieux que la saison passée, mais à rééditer le formidable exploit des sabreurs tarbais. Il faut se rappeler que les garçons des maîtres Maumus et Mione, les entraîneurs du club bigourdan, avaient réalisé alors le grand chelem en ramenant tous les titres nationaux individuels et par équipes mis en jeu chez les moins de 20 ans. Avant l’entrée en lice des juniors, et du champion du Monde et d’Europe tarbais Charles Colleau, le week-end prochain, c’était aux cadets de s’affronter sur les bords du Lac Léman, à Thonon-les-Bains.

  Thonon 1Une équipe de l’ATE emmenée par le tout récent international Maxime Pianfetti. Dès les poules de classement du matin, Maxime réalisait un sans faute qui lui permettait de rentrer avec le 2ème indice dans le tableau d’élimination. Moins performants dans ces phases de qualification, les autres bigourdans allaient connaître des premiers tours d’élimination plus problématiques. Luc Deborde, encore minime, et Enzo Chaudron, nouveau venu dans la catégorie étaient éliminés dès leur 1er match. L’autre cadet 1ère année de l’ATE, Florian Schikele, se reprenait bien en abordant les matchs couperets. Enchaînant les victoires, notamment sur le Parisien Léandre Ollivier en ¼ de finale (15/10), Florian s’offrait une place dans le dernier carré. Il y retrouvait 3 membres de l’équipe de France : le tireur de Gémenos Mathieu Belkessam, le palois Eliott Bibi et son camarade Maxime Pianfetti, lui aussi auteur d’un sans faute dans ces éliminations directes. La 1ère demi-finale opposait Florian Schikele à Bibi. Toujours prompt à sanctionner les erreurs de son adversaire, le Tarbais faisait mieux que résister. Mais le Palois, plus expérimenté, finissait par l’emporter 15/13 et rejoignait en finale l’autre sociétaire de l’ATE, Maxime Pianfetti qui venait de dominer Belkessam.

La finale voyait donc s’affronter certainement les 2 meilleurs cadets français. Pianfetti prenait le dessus et s’adjugeait le titre national sur le score de 15/10.

Thonon 5Quelques instants plus tôt, c’est un autre tarbais qui avait remporté le titre national de 2ème division. Encore minime, Rémi Cadène, impressionnant, terminait 1er sans avoir perdu un seul match de la journée.

Thonon 4Côté féminin, Léna Candalot s’inclinait de justesse face à l’internationale Colline Suzanne (15/14) et prenait la 22ème place de la 1ère division. La satisfaction viendra de la jeune Maylis Anclades, en 2ème division, qui ne perdra qu’un seul match dans la journée, malheureusement la finale, sur la Parisienne Clémence Allietta (15/11). C’est donc avec la médaille d’argent que la tireuse de l’ATE a quitté Thonon.

IMG_1214Le lendemain, les coachs tarbais alignaient Maxime Pianfetti, Florian Schikele, Enzo Chaudron et Rémi Cadène dans l’épreuve par équipe. Rapidement, une blessure écartait Schikele, Cadène prenant sa place. Le jeune minime épaulait fort bien ses aînés Pianfetti et Chaudron et l’équipe de l’ATE éliminait successivement le Kremlin Bicêtre (45/37) le PUC (45/21) et Gisors (45/34) pour se retrouver en finale face à la formation de Gémenos. D’abord accrochée dans la première partie du match, les tarbais parvenaient à creuser l’écart (35/24) pour finalement remporter le titre sur le score de 45/39. Ainsi, comme la saison passée, les garçons d’Eric Maumus et Pierre Mione ne laissaient rien aux autres formations et ramenaient en Bigorre les 3 titres masculins mis en jeu.

IMG_1245IMG_1238IMG_1204

Les benjamins tarbais au diapason de leurs ainés !!

  Cette année 2015 s'est conclue de fort belle manière pour l'Amicale Tarbaise d'Escrime.

DSC00911Sûrement que les benjamins ne voulaient pas être en reste et souhaitaient montrer à leurs ainés que la relève était bien là !!

Chez les garçons, en individuel, le trio Dorian, Antoine et Oscar a montré combien il surclassait la catégorie en prenant dans cet ordre les 3 premières places (la dernière fois c'était il y a 9ans…). C'est ce même trio, associé à Tristan, que l'on retrouvera sur la plus haute marche du tournoi par équipes N1 après qu'il ait surclassé toutes les équipes qui lui furent proposées.

DSC00907Au delà de ces résultats, ce fut un vrai bonheur de voir l'enthousiasme et la détermination de Diego (1er pupille de l'épreuve), Emmanuel, Tristan, Lucas, Adrien, Tim, Alexis et Marco. Ils auront été exemplaires sur et en dehors de la piste !! 

DSC00877

DSC00876

 

 

 

 

Dans la compétition féminine, Maeva , aprés avoir affiché une grande maîtrise, se laissait surprendre en T16 et termine à la 9ème place … un peu déçue …

Elsa pour son baptême du feu se classe à une prometteuse 6eme place.

DSC00905Dans l'épreuve par équipes, associées à Andréa (future tarbaise) et Anna  de Toulouse, les mêmes Maeva et Elsa terminent à la 3eme place N1.

Au delà de l'aspect sportif, ce fut un week-end riche en émotions, en échanges et en convivialité.

Parents et enfants ont eu un égal plaisir à partager ce magnifique moment.

DSC00893Merci à Léna pour sa présence rassurante auprés des filles, à Tristan (coach de Toulouse) , à Pierre et Eric qui ont permis à nos enfants d'accéder à de tels résultats !!

 

 

 

   thonon2015  P1010460 P1010451 IMG_0620 IMG_0613 IMG_0572 IMG_0560 IMG_0492 IMG_0490 IMG_0486 IMG_0452 IMG_0446 IMG_0442 IMG_0396 IMG_0330  DSC00864  DSC00874DSC00900

 

La razzia des sabreurs tarbais aux championnats de France juniors.

Les jeunes cadettes et cadets de l’Amicale Tarbaise d’Escrime avaient montré la voie voici 15 jours en remportant 3 des 4 titres en jeu dans leur catégorie.

C’était maintenant aux juniors du club de relever le défi, en terre lyonnaise sur les pistes du club de Gleizé.

Les garçons semblaient bien armés, le dimanche pour conquérir le titre par équipe, malgré l’absence de Pierre Colleau, membre de l’équipe de France cette saison, écarté des pistes pour plusieurs mois par une rupture du tendon d’Achille pendant les Championnats du Monde de Tachkent.

Mais, à l’ATE, on a de la ressource et c’est le Champion de France cadet, Hugo Soler qui venait épauler Charles Colleau, Jean-Philippe Patrice et Baptiste Dubarry.

Après avoir éliminé Clamart en quart de finale (45/35) et Thionville en demi-finale (45/26), les tarbais, coachés par leur entraîneur Pierre Mione, retrouvaient l’équipe de Meylan en finale.

Un match un peu particulier, 2 des tireurs isérois étant membres du pôle France de Tarbes, et donc partenaires d’entraînement des tarbais sous la direction de Pierre Mione et Eric Maumus.

Podium-garçons-3Jouant parfaitement son rôle de leader de l’équipe, sous les encouragements de son frère, Charles Colleau montra la voie, auteur d’assauts de très belle facture. Et comme Patrice et Soler surent se montrer à la hauteur de leur camarade, c’est sur le score de 45 à 39 que l’Amicale Tarbaise d’escrime remporta le titre. 

Exceptionnel, Charles Colleau l’avait été aussi la veille, lors de l’épreuve individuelle. Sorti 6ème des sélections du matin, Charles écarta sans grande difficulté ses premiers adversaires (15/4 et 15/1) avant de trouver sur sa route en quart de finale son camarade de l’équipe de France, entraîné à l’INSEP de Paris, le Normand Edern Annic. Il réalisa un assaut exceptionnel ne laissant que 8 touches à son adversaire (15/8).

En demi-finale, c’est face à son camarade de club Baptiste Dubarry que Charles gagna le droit de disputer la finale. Une rencontre magnifique dans laquelle Baptiste inquiéta très sérieusement son ami, ne s’inclinant que 15/13.

Podium-garçonsAinsi donc la finale opposa Colleau au nordiste de Roubaix Thibault Chauchoy. Et encore une fois, Charles se montra irrésistible, infligeant un cinglant 15 à 6 à son opposant.

Jean-Philippe Patrice, sorti 1er des qualifications, chuta sur le tireur de Dinard, membre du pôle France de Tarbes, Benjamin Roger (15/13), terminant à la 9ème place, tandis qu’Hugo Soler terminait 13ème , éliminé par Baptiste Dubarry (15/12).

Ainsi donc, à la fin de cette série de Championnats de France, les jeunes sabreurs tarbais remportent tous les titres nationaux des moins de 20 ans (2 titres cadets et 2 titres juniors). Une belle récompense pour le travail exceptionnel réalisé par les maîtres Maumus et Mione sur les pistes de la Maison de l’Escrime de Tarbes tout au long de l’année.

Côté féminin, la tâche s’annonçait ardue pour les 3 cadettes tarbaises Maris-Lucille Gans, Sarah Allouch et Joséphine Morincome.

Eliminées dès le tableau de 32, Joséphine et Marie-Lucille prennent les 17ème et 22ème places, tandis que Sarah, battue un tour plus tard  termine 12ème.

C’est dire que les demoiselles tarbaises avaient à cœur de prouver leur valeur le dimanche dans l’épreuve par équipe.

Dès les quarts de finale, un adversaire redoutable se profilait, l’équipe de Meylan. Les sabreuses bigourdanes surent toutes se hisser à un excellent niveau pour vaincre (45/37) et s’offrir le droit de rencontrer en demi-finale les grandes favorites d’Orléans.

Face à elles, Océane Chery Emmanuel, membre de l’équipe de France la saison dernière, et surtout, la vice championne du Monde de la catégorie à Tachkent Manon Brunet.

podium-fillesLes jeunes tarbaises firent des assauts de haut niveau, inquiétant sérieusement les futures championnes de France, mais elles durent s’incliner 45/38, ramenant à Tarbes une belle médaille de bronze.

Tous les tarbais revenaient avec une médaille autour du cou, montrant encore une fois au monde de l’escrime l’exceptionnelle qualité de l’école de sabre tarbaise. Maintenant, place aux examens (baccalauréat) tandis que les plus jeunes, minimes et benjamins entreront à leur tour en lice dans 15 jours pour leurs championnats nationaux.

 

Les sabreurs tarbais remportent trois titres aux championnats de France seniors.

Les jeunes cadets avaient brillamment ouvert la période des championnats de France de sabre à Charleville le week-end dernier.

C’était au tour de leurs aînés d’en découdre sur les pistes de Joué les Tours.

Dès le samedi matin commençait l’épreuve individuelle de nationale 3. La cadette tarbaise doublement surclassée pour l’occasion, Joséphine Morincome, décevante le week-end dernier dans sa catégorie, domina sans partage cette épreuve, et s’adjugea le titre face à la Nantaise Mustafitch en finale, sans avoir perdu un seul match.

Plus tard dans la journée, l’autre cadette tarbaise présente, Marie-Lucille Gans, sacrée championne de France le week-end dernier, réussissait un parcours quasi parfait en nationale 2  pour n’échouer qu’en finale face à la Parisienne Audrey Cabald, s’adjugeant ainsi une belle médaille d’argent.

L’aînée des tarbaises, Elodie Laffaille, toujours classée dans les meilleures françaises, se trouvait dans la cour des grands, la nationale 1. Après avoir éliminé la Toulousaine Charlotte Suchet, internationale senior, dans le tableau de 32, elle dut s’incliner dans le duel qui l’opposait à son amie, l’ancienne tarbaise Flora Palu au tour suivant sur le score de 15/7. Elodie termine ainsi 15ème de ces championnats.

Dans l’épreuve de nationale 1 masculine, Maxence Lambert terminait 9ème, éliminé par l’ex tarbais François Régent 15/10, tandis que ses camarades de club, eux aussi membres de l’INSEP, Fabien Ballorca (éliminé par le futur vainqueur Vincent Anstett) et Christophe Buisson terminaient aux 15ème et 23ème places.

Le dimanche se déroulaient les épreuves par équipes. Et c’est toujours la nationale 3 qui ouvrait le bal. L’occasion pour les jeunes tarbaises Gans et Morincome de disputer ce championnat avec leur aînée Elodie Laffaille, épaulées par la néo sabreuse fort prometteuse Fabiola Yoyo Williams. Arrivées en finale, les bigourdanes dominèrent les parisiennes de l’US métro Paris pour remporter le titre de championnes de France.FullSizeRender(4)

Chez les garçons, en attendant l’entrée en lice des « ténors » de la nationale 1, les tarbais alignaient une équipe de nationale 3 où se côtoyaient des jeunes du club, les juniors Baptiste Dubarry et Jean-Philippe Patrice, et des anciens, Harold Hirt et l’entraîneur de l’ATE et des équipes de France de jeunes, Pierre Mione.

En 1/8 de finale, c’est un match difficile qui attendait les tireurs de l’ATE, face à l’équipe de Gemenos, qui compte dans ses rangs deux anciens tarbais les frères Baptiste et Emmanuel Gans. Et en effet, le match fut disputé, l’équipe de l’ATE finissant par l’emporter 45/43.

Encore deux matchs face à Roubaix (45/41) et Auzeville (45/31) et les tireurs de Pierre Mione se retrouvaient en finale contre Dinard. Un match qui se soldait par la victoire des bigourdans 45/32, qui offraient ainsi le 2ème titre de la journée à l’ATE.FullSizeRender

Mais, le plus beau titre reste celui de nationale 1, disputé par les 8 meilleures formations de l’hexagone. De nombreux internationaux dans ces équipes, à commencer par celle de l’ATE composée de Fabien Ballorca, Maxence Lambert, Christophe Buisson et le junior Charles Colleau.

Après un ¼ de finale victorieux contre les parisiens de l’US métro, les tarbais se voyaient offrir en ½ finale un classique du sabre français face aux tenants du titre, les voisins béarnais de la Section Paloise. Contre  une équipe où l’on retrouvait entre autres le finaliste de l’individuel Julien Médard, les élèves des maîtres Maumus et Mione durent s’incliner sur le score 45/36.

Restait à disputer le match pour la médaille de bronze contre les tireurs de Meylan. Celui-ci fut plus incertain mais la victoire finit par sourire aux Isérois45/43, laissant aux tarbais la 4ème place de l’épreuve.

Place maintenant aux juniors sur les pistes de Gleizé (dans la région lyonnaise) les 23 et 24 mai. Avec de légitimes espoirs de voir des bérets se glisser sur les podiums.

Les jeunes sabreurs tarbais dominent les championnats de France Cadets.

podium-filles-CharlevilleAvec l’arrivée du printemps commence la longue période des championnats de France d’Escrime, et notamment de sabre, l’arme de prédilection de l’Amicale Tarbaise d’Escrime.

Dès le week-end du 17 mai, l’élite du sabre sénior en découdra sur les pistes de Joué-Lès-Tours. Puis, place aux espoirs qui tenteront de décrocher le titre junior en terre lyonnaise, à Gleizé, durant le week-end de Pentecôte.

Pour l’heure, c’était aux cadets que revenait l’honneur d’ouvrir le ban à Charleville-Mézières le week-end dernier (9 et 10 mai).

Un long périple pour les jeunes tarbais et leurs coachs, partis par la route  pour une longue traversée de la France. Mais, au vue des classements nationaux des jeunes bigourdans, ils emportaient avec eux de réels espoirs de médailles, voire de titre.

Chez les garçons, Hugo Soler, membre de l’équipe de France, médaillé aux Championnats d’Europe de Maribor, dominateur durant toute la saison dans l’hexagone, semblait devoir être à même de succéder à son camarade de club Dubarry, sacré l’an dernier. Mais, en sport en général et au sabre en particulier, rien n’est jamais acquis. On connaissait dans le staff tarbais la qualité des adversaires et la finale âprement disputée que le tarbais remporta d’extrême justesse face au jeune palois Eliott Bibi confirma que rien n’était fait. Hugo s’impose 15/14 dans ce derby pyrénéen qui ne sera certainement pas le dernier tant sont riches en champions ces deux grandes écoles de sabre bigourdane et béarnaise.

Ses camarades Maxime Pianfetti et Pierre-Elysée Flory, bien classés à l’issue des qualifications du matin durent s’incliner en tableau de 16 face au Palois Bibi (15/12) et au Grenoblois Vervoitte (membre du pôle espoir de Tarbes) (15/10). Ils terminent respectivement 11ème et 13ème de l’épreuve.

Signalons les débuts à ce niveau du jeune minime Florian Schikélé (récent finaliste des Championnats méditerranéens minimes). Sans démériter, le jeune Florian dut se contenter d’une 48ème place, mais gageons que nous le retrouverons sur le podium d’ici quelques saisons.

Dès le lendemain, Hugo, Maxime et Pierre-Elysée étaient rejoints par leur camarade de l’ATE, « l’anglais » Georges Suddars. Ne pouvant pas disputer l’épreuve individuelle, le jeune international britannique, formé à Tarbes, avait hâte d’en découdre.

Bien belle équipe en vérité que cette formation bigourdane ! Après avoir écarté de la course au titre Gif sur Yvette et la redoutable formation de Meylan, les tarbais retrouvaient en finale l’équipe de Gémenos pour ce qui constituait la revanche de l’an dernier. Rappelons que l’ATE l’avait emporté 45/44, et nous aurons idée de la volonté de revanche qui animait les provençaux.

Le dernier mot revint toutefois aux élèves des maîtres Maumus et Mione et ce, sur un score plus confortable que lors de la saison passée, 45/39.

Les jeunes ramenaient donc à la Maison de l’Escrime de Tarbes les deux titres masculins du week-end.

Côté féminin, pas question d’être en reste. Avec Sarah Allouch, n° 3 française, médaillée aux championnats d’Europe de Maribor, Joséphine Morincome, n° 6 française, plusieurs fois sélectionnée avec l’équipe de France Junior cette année et Marie-Lucille Gans, elle aussi sélectionnée en équipe nationale, la formation tarbaise avait belle allure. Sans oublier la jeune minime Anna Laporte, venue elle aussi découvrir le haut niveau.

La journée fut bien décevante pour Joséphine. Mal classée à l’issue des qualifications, elle dut s’incliner dès le 1er tour d’élimination en subissant la loi de sa jeune camarade Anna Laporte. Malheureusement, après cette performance, Anna dut quitter l’épreuve au tour suivant, avec les honneurs, face à l’une des favorites Lucie Jamet de Thonon les bains.

Restaient donc pour conquérir le titre Sarah Allouch et Marie-Lucille Gans. La première voyait se profiler au niveau de la ½ finale un très gros morceau, sa camarade de l’équipe de France, la parisienne Caroline Quéroli, la grande favorite pour le titre à l’issue d’une saison dominée sans partage et surtout, la Championne du Monde junior de la spécialité à Tachkent voici quelques semaines.

En ½ finale d’un championnat de France, une compétitrice joue sa carte à fond ! Et c’est sans complexe que Sarah monta sur la piste. A l’issue d’un match acharné, elle s’imposa sur le score de 15/13, s’ouvrant par cet exploit les portes de la finale.

Finale où elle retrouva sa camarade de l’ATE, Marie-Lucille vainqueur de l’Orléanaise Gourry en ½ finale.

Un match en finale des championnats de France entre 2 tarbaises, un match qu’elles avaient bien souvent disputé sur les pistes d’entraînement de la Maison de l’Escrime de Tarbes. Et un match toujours accroché. Cette finale ne dérogea pas à la règle et vit finalement Marie-Lucille Gans s’offrir le titre national (15/12).

Ne restait plus aux demoiselles de Tarbes qu’à conquérir le titre par équipe. Malheureusement, elles durent s’avouer vaincues en ½ finale face à l’équipe de Racing Club de France de Caroline Quéroli et se contenter de la médaille de bronze (45/40).

3 titres remportés sur 4 possibles, 3 médailles d’or, 1 d’argent et 1 de bronze, les maîtres Eric Maumus et Pierre Mione pouvaient maintenant penser le coeur léger à la suite, les championnats seniors, où ils retrouveront notamment dès la semaine prochaine leurs internationaux de l’INSEP, Maxence Lambert, Fabien Ballorca et Christophe Buisson. Nul doute qu’ils eurent le temps d’en parler jusque tard dans la nuit durant les longues heures qu’il leur fallut pour traverser la France dans l’autre sens.

Championnats de France cadets de sabre : le tarbais Dubarry maître chez lui !

 

           Week-end de tension pour les responsables de l’Amicale Tarbaise d’Escrime. Le club bigourdan organisait les championnats de France cadets de sabre.
Si les résultats sportifs, nous allons le voir, devaient combler le staff tarbais, le président Bruno Hirt, une fois le rideau tombé en cette fin de dimanche, tint à féliciter tous les bénévoles de l’ATE qui firent de cet événement une parfaite réussite saluée par Catherine De Foligny, secrétaire générale de la Fédération Française d’Escrime, présente durant ces deux jours dans les tribunes de la Maison de l’Escrime.
DSCF0426

En cette journée dominicale, le public tarbais venait de vivre une formidable finale par équipes entre les jeunes locaux Baptiste Dubarry, Marc-Antoine Shu-Gestin, Georges Suddards et Pierre-Elysée Flory et leurs homologues de Géménos emmenés par Jean-Philippe Patrice, membre du pôle France de Tarbes.
Après un parcours qui vit les bigourdans dominer les équipes de Varces en 1/8 de finale (45/21), de Clamart en ¼ (45/27) et de Roubaix en ½ (45/21), les entraîneurs Eric Maumus et Pierre Mione savaient que la finale serait très difficile. Et le score de 30/20 qui s’affichait en milieu de rencontre en faveur de Géménos semblait confirmer leurs craintes. Mais Georges Suddards d’abord
et Marco Shu-Gestin ensuite surent se révolter dans leur salle pour dominer leur adversaire et passer le dernier relais à Baptiste dans de bien meilleures conditions, avec malgré tout 4 touches de retard (36/40).
Le dernier assaut opposait donc Baptiste à Jean-Philippe Patrice. Malgré un arbitrage parfois surprenant qui aurait pu le déstabiliser, Dubarry, comme ses camarades, sut se montrer digne du béret (emblème de l’ATE) et offrit, après avoir fait échouer l’ultime attaque de Patrice, un nouveau titre à son club. 45/44 ! Un énorme ouf de soulagement retentit dans les tribunes et sur le banc des entraîneurs.

DSCF0442Dubarry contre Patrice, c’était la finale de l’épreuve individuelle de la veille. Moins de suspense, puisque c’est sur le score de 15/9 que Baptiste remportait le titre individuel cadets. Champion de France junior par équipe la semaine dernière à Bourges, champion de France cadet individuel et par équipe ce week-end à Tarbes, quel beau mois de mai pour le sociétaire de l’ATE !DSCF0401DSCF0411
Marc-Antoine Shu-Gestin réalisa lui aussi un beau parcours, offrant durant toute la journée de superbes actions aux spectateurs de ces championnats. Il fut éliminé en ¼ de finale par Jean-Philippe Patrice 15/14 avec une magnifique dernière parade riposte malheureusement non enregistrée par l’appareil électrique.
Pour sa part, Pierre-Elysée Flory dut s’incliner dans le tableau de 32 face à son camarade du pôle France de Tarbes Hugo Soler (Salon de Provence) récent sélectionné pour les jeux olympiques de la jeunesse cet été en Chine.
Côté féminin, si Joséphine Morincome, récente finaliste du Sabre d’Or, quittait prématurément l’épreuve face à la toulousaine Céline Noël (15/10) dans le tableau de 32, ses deux camarades de Tarbes, Sarah Allouch et Marie-Lucille Gans, se rencontraient au tour suivant pour accéder aux ¼ de finale. Un match acharné, qui vit Marie-Lucille céder dans les dernières secondes et s’incliner 15/14.
Sarah disputait donc un ¼ de finale face à la Strasbourgeoise  Sarah-Camille Noutcha qu’elle perdit sur le score de 15/8 pour prendre la 7ème place.

Des strasbourgeoises que les tarbaises retrouvèrent sur leur chemin le dimanche par équipe. Après une difficile victoire sur Bordeaux en ¼ (45/44), elles ne purent empêcher les alsaciennes d’accéder à la finale (39/45) et durent se contenter d’une belle médaille de bronze.

Retenons ce moment de grande émotion quand lors de la cérémonie protocolaire des garçons, Catherine De Foligny remit la médaille d’or de la FFE à René Geuna, celui sans qui cette merveilleuse école de sabre tarbaise n’existerait pas, sous les yeux de nombre de ses élèves à commencer par Pierre Mione et Eric Maumus, les entraîneurs actuels, Damien Touya et Nicolas Lopez champions Olympiques de sabre, ce dernier présent durant ces 2 jours au côté des jeunes tarbais.

Le week-end prochain, place aux plus jeunes, les minimes, pour les Championnats de France à Paris.

 

DSCF0435DSCF0398IMG_0021

DSCF0413DSCF0377DSCF0374DSCF0421DSCF0424DSCF0434DSCF0414

Vivre les Championnats de France cadets en direct …mode d’emploi

ligue   Fede   FFEDécathlonParce que vous êtes  nombreux à vouloir suivre les épreuves en direct ou presque…

L'Amicale Tarbaise d'Escrime renouvelle le dispositif mis en place pour le Sabre d'Or et vous propose de publier en continu les résultats des épreuves individuelles et par équipes tout au long de ces deux jours.

Pour ce faire suivez le lien …    Résultats-en-direct   

Et pour les horaires …     Les-horaires 

 Ville de TarbesGrand TarbesConseil régionalConseil général

Les juniors tarbais meilleure équipe de l’Hexagone.

Du côté de l’Amicale Tarbaise d’Escrime, les championnats de France par équipe ont toujours eu une saveur particulière. Ils restent le véritable étalon du niveau d’un club, surtout dans les catégories de jeunes où les clubs formateurs ne sont pas encore pillés par leurs concurrents plus riches.Colleau Lambert

Les 11 et 12 mai, à Bourges, lors des championnats de France séniors de sabre, les observateurs durent bien constater que sur les 16 premiers de l’épreuve individuelle, 8 avaient été formés à Tarbes, avaient conquis les titres nationaux en cadets et juniors sous les couleurs bigourdanes. Malheureusement, 4 « seulement » portaient encore le béret. On ne peut que féliciter cette jeune équipe tarbaise composée de Fabien Ballorca, Christophe Buisson, Maxence Lambert et Charles Colleau qui termina à la 3ème place de ce championnat par équipe, battue en ½ finale par Gisors (45/43), avant d’aller chercher la médaille de bronze face aux parisiens de l’US Métro.

Tarbes/Gisors au sabre, c’est un grand classique depuis des décennies entre deux des plus grandes écoles de l’Hexagone.
C’est donc sans surprise qu’on retrouvait ces deux équipes face à face une semaine plus tard, à Chatou, en finale des Championnats de France juniors. Et là, les hommes d’Eric Maumus et Pierre Mione ne laissèrent aucune chance à leurs homologues et décrochèrent un nouveau titre de Champion de France sur le score de 45/32.

Pourtant, le grand match, la finale avant l’heure, ce fut en ¼ de finale face à un autre grand du sabre, l’équipe de Meylan. Une équipe où l’on retrouvait Naël Canali, lauréat de l’épreuve individuelle la veille, et Rémi Sénégas, récent sélectionné pour les championnats d’Europe et du Monde, 3ème la veille, tout deux entraînés au Pôle France de Tarbes par … Eric Maumus et Pierre Mione. Duel presque « fratricide » donc dans lequel s’opposèrent 6 tireurs entraînés à la Maison de l’Escrime de Tarbes sur 8 concurrents que comprenaient les 2 formations.

Une situation délicate pour des tarbais privés de leur leader, Maxence Lambert, retenu en équipe de France séniors en coupe du Monde à Varsovie, par l’entraîneur national, le tarbais Frédéric Baylac. Une situation rendue possible par un calendrier pour le moins fantasque, concocté par des responsables fédéraux parfois éloignés de la réalité du terrain. Notons au passage que Maxence en terre polonaise terminera 28ème après avoir éliminé le double champion d’Europe et du Monde junior, l’italien Lucas Curatolli. Belle performance de Maxence qui pourrait lui ouvrir les portes de la grande équipe de France pour les Championnats d’Europe.

Mais à Chatou, ses camarades, les frères Colleau, Pierre et Charles, Baptiste Dubarry et George Suddards surent montrer qu’à Tarbes « équipe » n’est pas un vain mot et ils éliminèrent les favoris du jour sur le score de 45/41.
Désormais, rien ne pouvait empêcher les tarbais d’accéder au sacre, surtout pas l’équipe de Betton, balayée en ½ finale 45/22.

Satisfaction légitime donc dans les rangs de l’Amicale Tarbaise. Mais, déjà se profilent les championnats de France Cadets de sabre que le club organise les 24 et 25 mai sur les pistes de la Maison de l’Escrime.
Tous les meilleurs sabreurs français de la catégorie seront là. Baptiste Dubarry, vainqueur du tournoi de Londres et tout nouveau champion de France junior avec l’ATE aura fort à faire face notamment à ses camarades du pôle Haut Niveau de Tarbes, Jean-Philippe Patrice, vainqueur du Sabre d’Or et Hugo Soler, sélectionné pour les Jeux Olympiques de la jeunesse qui se dérouleront en Chine cet été.
Chez les filles, les Parisiennes Quéroli (lauréate en coupe du Monde à Eslingen) et Berthier (vainqueur du Sabre d’Or 2014) font figure de favorites.

Rendez-vous pour tous les amateurs de beau sabre à la Maison de l’Escrime de Tarbes, samedi 24 mai pour l’épreuve individuelle, toute la journée, finale à 17 heures et dimanche 25 mai pour les rencontres par équipes, finales à partir de 16 heures.
Venez nombreux les encourager, ils le méritent bien !