Championnats d’Europe de sabre moins de 20 ans : les Tarbais en force dans les équipes de France.

Les spécialistes de l’escrime française le savent bien : l’Amicale Tarbaise d’Escrime est depuis plusieurs décennies le principal pourvoyeur des équipes nationales de sabre.

Cette année encore les chiffres parlent d’eux-mêmes : 75% de l’équipe de France juniors et 50% de l’équipe cadets qui disputeront les Championnats d’Europe à Plovdiv, en Bulgarie, la semaine prochaine, sont des licenciés du club tarbais.

On rappellera le changement qui a eu lieu dans le staff de ces équipes jeunes : le retour de Frédéric Baylac, qui après 3 ans passés au poste d’entraîneur de l’équipe de France séniors pour préparer les Jeux Olympiques de Rio, retrouve la direction des juniors et cadets, tandis que Pierre Mione quitte les jeunes pour « monter » à l’INSEP et intégrer l’encadrement de ces équipes séniors. Un Tarbais remplace un Tarbais, encore une reconnaissance de l’extraordinaire école de sabre que les Bigourdans ont chez eux.

 

Chez les moins de 20 ans (juniors), si la sélection de Jean-Philippe Patrice, désormais à l’INSEP, et membre à part entière de l’équipe de France sénior, était attendue, l’arrivée de Maxime Pianfetti, nouveau venu dans la catégorie, est une performance. Le Tarbais, élève en classe préparatoire, a su utiliser le peu de temps que lui laissent ses études pour s’entraîner. De bonnes performances dans les épreuves de début de saison et notamment une finale lors du très relevé tournoi de Coupe du Monde de Dormagen (Allemagne) lui ont permis de gagner sa place en équipe nationale.

La troisième place revenant fort logiquement au Palois Elliott Bibi, il n’en restait plus qu’une à se disputer notamment pour les 2 tarbais Baptiste Dubarry et Hugo Soler. C’est lors du tournoi de coupe du Monde de Dourdan que Baptiste prit l’avantage dans la tête des sélectionneurs, complétant ainsi le trio bigourdan pour ces Championnats.

Maintenant, à eux de jouer. La barre a été placée haut l’an dernier, par un tarbais encore une fois : Charles Colleau, rappelons-le, est le détenteur du titre de Champion d’Europe. Il est d’ailleurs aussi Champion du Monde la même année, exploit jamais réalisé par un sabreur français avant lui.

 

Florian Schikele, vainqueur du tournoi de Coupe du Monde de Mödling, vainqueur du sabre d’Or à Tarbes et 2ème des Championnats de Méditerranée et Rémi Cadène, 2ème de l’Eurosabre de Meylan, Champion de France minimes en titre représenteront l’ATE au sein de l’équipe de France mois de 17 ans (cadets) au cours de ces Championnats d’Europe.

 

Tous ces garçons sont bien évidemment membres du Pôle France de Tarbes, et s’entraînent sous la direction de Frédéric Baylac et d’Eric Maumus tous les jours sur les pistes de la Maison de l’Escrime. Et nous n’oublierons pas le travail effectué jusqu’à son départ par Pierre Mione.

Il est d’ailleurs à noter que 2 autres membres de ce Pôle seront en équipe de France en Bulgarie : en moins de 17 ans, le Provençal Sébastien Patrice (de Gémenos) et chez les filles moins de 20 ans, la Parisienne Rachel Pallot.

 

Et puis, comme les Tarbais sont vraiment partout, une mention spéciale pour George Suddars. Ce jeune garçon a appris le sabre sur les pistes tarbaises dès l’âge de 8 ans, a fait partie de toutes les équipes jeunes du club et est membre de l’équipe moins de 20 ans le l’ATE. Etant de nationalité anglaise, le jeune tarbais disputera lui aussi ces Championnats d’Europe mais sous les couleurs britanniques. Peut-être une rencontre face à ses camarades en cas d’un France-Angleterre…

 

Notons les dates des épreuves : 2 et 4 mars pour les moins de 17 ans, 7 et 9 mars pour les moins de 20 ans à Plovdiv, en Bulgarie.

Sabre : les bérets en force aux championnats d’Europe.

équipe-France-Maribor-2015C’est à Maribor en Slovénie que l’élite du sabre moins de 20 ans d’Europe se retrouvera pour se disputer le titre continental, du 25 février au 5 mars 2015.

Il y a bien longtemps que les sabreurs européens sont habitués à croiser des tarbais dans les équipes de France. Cette année, la délégation tricolore emmenée par l’entraîneur national Pierre Mione bien connu dans la Maison de l’Escrime où il entraîne, avec Eric Maumus, les sabreurs de l’Amicale tarbaise  et du pôle France, ne comptera pas moins de 50% de bigourdans !

Si Hugo Soler, dominateur depuis le début de la saison, sera le seul tarbais chez les cadets, ils seront 3 membres de l’ATE sur 4 tireurs dans les rangs des juniors : Jean-Philippe Patrice, le nouveau venu dans la catégorie,  et les frères Colleau, Pierre qui trouve dans cette sélection la juste récompense d’une très bonne saison et Charles qui fait figure, au vue de ses performances, de leader de l’équipe nationale. Il est à noter que le jeune tarbais a fait 2ème du tournoi de coupe du Monde de Phoenix (USA) ce week-end, tournoi auquel il était invité par la fédération d’escrime des Etats-Unis.

On  enregistre avec plaisir, le retour d’une tarbaise dans l’équipe de France cadette. Sarah Allouch, plusieurs fois médaillée dans les tournois internationaux cette année partira elle aussi à la conquête du titre européen. Sa 3ème place voici une dizaine de jours dans le tournoi européen de Mödling (Autriche) lui permet de nourrir de légitimes espoirs en Slovénie.

Sa camarade de club Joséphine Morincome, 7ème de cette épreuve autrichienne, rate de peu la sélection. Elle sera remplaçante dans l’équipe nationale pour Maribor. Elle aurait pu forcer le destin en réalisant une grande performance le week-end dernier dans la catégorie junior lors du tournoi de coupe du Monde de Dourdan.

C’est la troisième demoiselle de Tarbes, Marie-Lucille Gans qui réalisa cette performance en prenant la 29ème place de l’épreuve dont elle termine 5ème française. Elle confirme ainsi un réel regain de forme ces dernières semaines mais trop tardif pour espérer accompagner sa camarade Sarah sur les pistes des Championnats d’Europe.

3ème du tournoi européen de Mödling, Hugo Soler se pose en prétendant sérieux au titre de Champion d’Europe. Eliminé en ½ finale par l’Italien Tricarico (15/12), le tarbais fut le premier supporter de son camarade du pôle France de Tarbes, le grenoblois Quentin Vervoitte en finale de l’épreuve. Quentin vengea brillamment Soler en s’imposant 15/12 face à l’italien, pour remporter une belle victoire au plus haut niveau international qui le place indéniablement parmi les favoris pour le titre européen.

Rendez-vous donc pour tous ces jeunes en Slovénie dans un mois. Et comme sabre rime avec Tarbes dans toutes les langues, ils trouveront face à eux dans l’équipe d’Angleterre cadets un…tarbais. En effet, Georges Suddards, membre indiscutable de l’équipe de Tarbes  sera pour sa part en lice dans ces championnats sous les couleurs de l’Union Jack. Gageons qu’un assaut France Angleterre entre Soler et Suddards serait un moment très particulier pour l’entraîneur Pierre Mione.

A l’Amicale Tarbaise d’Escrime, on forme d’excellents tireurs, des coachs de haut niveau (bien sûr les actuels coachs tarbais mais aussi Fred Baylac, entraîneur de l’équipe de France senior et Pierre Guichot entraîneur de l’équipe d’Angleterre senior) et des arbitres, car ici encore plus qu’ailleurs, on sait que sans eux le sport de compétition ne pourrait pas exister.

C’est donc avec grand intérêt qu’on suivra la prestation à Maribor de Harold Hirt (le fils du président de l’ATE) apprenti arbitre international qui pourrait faire partie du panel européen dans les saisons futures.

Et puis, à Tarbes, il y a le présent, il y a le passé dont on est fier, et il y a surtout l’avenir. Cet avenir, il était sur les pistes de la Maison de l’Escrime ce week-end lors d’une épreuve interrégionale minime qualificative pour les championnats de France.

Les observateurs, parmi lesquels les champions olympiques tarbais Damien Touya et Nicolas Lopez, toujours présents pour faire profiter la relève de leur précieuse expérience, se plaisaient dimanche soir à souligner l’excellente tenue des assauts, notamment la finale garçons qui vit le tarbais Florian Schikele l’emporter sur son camarade de club Enzo Chaudron et la finale féminine dans laquelle Anna Laporte de l’ATE fit montre d’une maîtrise surprenante à ce niveau pour l’emporter face à la tireuse du Marquisat Lena Candalot.

 

Championnats de France cadets de sabre : le tarbais Dubarry maître chez lui !

 

           Week-end de tension pour les responsables de l’Amicale Tarbaise d’Escrime. Le club bigourdan organisait les championnats de France cadets de sabre.
Si les résultats sportifs, nous allons le voir, devaient combler le staff tarbais, le président Bruno Hirt, une fois le rideau tombé en cette fin de dimanche, tint à féliciter tous les bénévoles de l’ATE qui firent de cet événement une parfaite réussite saluée par Catherine De Foligny, secrétaire générale de la Fédération Française d’Escrime, présente durant ces deux jours dans les tribunes de la Maison de l’Escrime.
DSCF0426

En cette journée dominicale, le public tarbais venait de vivre une formidable finale par équipes entre les jeunes locaux Baptiste Dubarry, Marc-Antoine Shu-Gestin, Georges Suddards et Pierre-Elysée Flory et leurs homologues de Géménos emmenés par Jean-Philippe Patrice, membre du pôle France de Tarbes.
Après un parcours qui vit les bigourdans dominer les équipes de Varces en 1/8 de finale (45/21), de Clamart en ¼ (45/27) et de Roubaix en ½ (45/21), les entraîneurs Eric Maumus et Pierre Mione savaient que la finale serait très difficile. Et le score de 30/20 qui s’affichait en milieu de rencontre en faveur de Géménos semblait confirmer leurs craintes. Mais Georges Suddards d’abord
et Marco Shu-Gestin ensuite surent se révolter dans leur salle pour dominer leur adversaire et passer le dernier relais à Baptiste dans de bien meilleures conditions, avec malgré tout 4 touches de retard (36/40).
Le dernier assaut opposait donc Baptiste à Jean-Philippe Patrice. Malgré un arbitrage parfois surprenant qui aurait pu le déstabiliser, Dubarry, comme ses camarades, sut se montrer digne du béret (emblème de l’ATE) et offrit, après avoir fait échouer l’ultime attaque de Patrice, un nouveau titre à son club. 45/44 ! Un énorme ouf de soulagement retentit dans les tribunes et sur le banc des entraîneurs.

DSCF0442Dubarry contre Patrice, c’était la finale de l’épreuve individuelle de la veille. Moins de suspense, puisque c’est sur le score de 15/9 que Baptiste remportait le titre individuel cadets. Champion de France junior par équipe la semaine dernière à Bourges, champion de France cadet individuel et par équipe ce week-end à Tarbes, quel beau mois de mai pour le sociétaire de l’ATE !DSCF0401DSCF0411
Marc-Antoine Shu-Gestin réalisa lui aussi un beau parcours, offrant durant toute la journée de superbes actions aux spectateurs de ces championnats. Il fut éliminé en ¼ de finale par Jean-Philippe Patrice 15/14 avec une magnifique dernière parade riposte malheureusement non enregistrée par l’appareil électrique.
Pour sa part, Pierre-Elysée Flory dut s’incliner dans le tableau de 32 face à son camarade du pôle France de Tarbes Hugo Soler (Salon de Provence) récent sélectionné pour les jeux olympiques de la jeunesse cet été en Chine.
Côté féminin, si Joséphine Morincome, récente finaliste du Sabre d’Or, quittait prématurément l’épreuve face à la toulousaine Céline Noël (15/10) dans le tableau de 32, ses deux camarades de Tarbes, Sarah Allouch et Marie-Lucille Gans, se rencontraient au tour suivant pour accéder aux ¼ de finale. Un match acharné, qui vit Marie-Lucille céder dans les dernières secondes et s’incliner 15/14.
Sarah disputait donc un ¼ de finale face à la Strasbourgeoise  Sarah-Camille Noutcha qu’elle perdit sur le score de 15/8 pour prendre la 7ème place.

Des strasbourgeoises que les tarbaises retrouvèrent sur leur chemin le dimanche par équipe. Après une difficile victoire sur Bordeaux en ¼ (45/44), elles ne purent empêcher les alsaciennes d’accéder à la finale (39/45) et durent se contenter d’une belle médaille de bronze.

Retenons ce moment de grande émotion quand lors de la cérémonie protocolaire des garçons, Catherine De Foligny remit la médaille d’or de la FFE à René Geuna, celui sans qui cette merveilleuse école de sabre tarbaise n’existerait pas, sous les yeux de nombre de ses élèves à commencer par Pierre Mione et Eric Maumus, les entraîneurs actuels, Damien Touya et Nicolas Lopez champions Olympiques de sabre, ce dernier présent durant ces 2 jours au côté des jeunes tarbais.

Le week-end prochain, place aux plus jeunes, les minimes, pour les Championnats de France à Paris.

 

DSCF0435DSCF0398IMG_0021

DSCF0413DSCF0377DSCF0374DSCF0421DSCF0424DSCF0434DSCF0414