Championnats d’Europe de sabre moins de 20 ans : les Tarbais en force dans les équipes de France.

Les spécialistes de l’escrime française le savent bien : l’Amicale Tarbaise d’Escrime est depuis plusieurs décennies le principal pourvoyeur des équipes nationales de sabre.

Cette année encore les chiffres parlent d’eux-mêmes : 75% de l’équipe de France juniors et 50% de l’équipe cadets qui disputeront les Championnats d’Europe à Plovdiv, en Bulgarie, la semaine prochaine, sont des licenciés du club tarbais.

On rappellera le changement qui a eu lieu dans le staff de ces équipes jeunes : le retour de Frédéric Baylac, qui après 3 ans passés au poste d’entraîneur de l’équipe de France séniors pour préparer les Jeux Olympiques de Rio, retrouve la direction des juniors et cadets, tandis que Pierre Mione quitte les jeunes pour « monter » à l’INSEP et intégrer l’encadrement de ces équipes séniors. Un Tarbais remplace un Tarbais, encore une reconnaissance de l’extraordinaire école de sabre que les Bigourdans ont chez eux.

 

Chez les moins de 20 ans (juniors), si la sélection de Jean-Philippe Patrice, désormais à l’INSEP, et membre à part entière de l’équipe de France sénior, était attendue, l’arrivée de Maxime Pianfetti, nouveau venu dans la catégorie, est une performance. Le Tarbais, élève en classe préparatoire, a su utiliser le peu de temps que lui laissent ses études pour s’entraîner. De bonnes performances dans les épreuves de début de saison et notamment une finale lors du très relevé tournoi de Coupe du Monde de Dormagen (Allemagne) lui ont permis de gagner sa place en équipe nationale.

La troisième place revenant fort logiquement au Palois Elliott Bibi, il n’en restait plus qu’une à se disputer notamment pour les 2 tarbais Baptiste Dubarry et Hugo Soler. C’est lors du tournoi de coupe du Monde de Dourdan que Baptiste prit l’avantage dans la tête des sélectionneurs, complétant ainsi le trio bigourdan pour ces Championnats.

Maintenant, à eux de jouer. La barre a été placée haut l’an dernier, par un tarbais encore une fois : Charles Colleau, rappelons-le, est le détenteur du titre de Champion d’Europe. Il est d’ailleurs aussi Champion du Monde la même année, exploit jamais réalisé par un sabreur français avant lui.

 

Florian Schikele, vainqueur du tournoi de Coupe du Monde de Mödling, vainqueur du sabre d’Or à Tarbes et 2ème des Championnats de Méditerranée et Rémi Cadène, 2ème de l’Eurosabre de Meylan, Champion de France minimes en titre représenteront l’ATE au sein de l’équipe de France mois de 17 ans (cadets) au cours de ces Championnats d’Europe.

 

Tous ces garçons sont bien évidemment membres du Pôle France de Tarbes, et s’entraînent sous la direction de Frédéric Baylac et d’Eric Maumus tous les jours sur les pistes de la Maison de l’Escrime. Et nous n’oublierons pas le travail effectué jusqu’à son départ par Pierre Mione.

Il est d’ailleurs à noter que 2 autres membres de ce Pôle seront en équipe de France en Bulgarie : en moins de 17 ans, le Provençal Sébastien Patrice (de Gémenos) et chez les filles moins de 20 ans, la Parisienne Rachel Pallot.

 

Et puis, comme les Tarbais sont vraiment partout, une mention spéciale pour George Suddars. Ce jeune garçon a appris le sabre sur les pistes tarbaises dès l’âge de 8 ans, a fait partie de toutes les équipes jeunes du club et est membre de l’équipe moins de 20 ans le l’ATE. Etant de nationalité anglaise, le jeune tarbais disputera lui aussi ces Championnats d’Europe mais sous les couleurs britanniques. Peut-être une rencontre face à ses camarades en cas d’un France-Angleterre…

 

Notons les dates des épreuves : 2 et 4 mars pour les moins de 17 ans, 7 et 9 mars pour les moins de 20 ans à Plovdiv, en Bulgarie.

Début de saison prometteur des sabreurs tarbais.

L’été qui s’en va, du côté de la salle d’arme de l’ATE, est synonyme de retour sur les routes de France et d’Europe pour disputer les nombreuses compétitions qui mèneront les élèves d’Eric Maumus et de Pierre Mione, les 2 entraîneurs tarbais, jusqu’aux Championnats de France au printemps prochain. Des Championnats de France durant lesquels les sabreurs au béret défendront dans toutes les catégories, sauf chez les séniors, le titre qu’ils détiennent.

C’est dans la douceur provençale de Gémenos, dans la banlieue de Marseille, que les séniors bigourdans ouvraient le bal en cette fin septembre. On retrouvait Charles Colleau, auteur la saison passée d’un doublé exceptionnel (Champion d’Europe et Champion du Monde junior). Après les 1er tours de tableau victorieux, Baptiste Dubarry s’inclinait face au Parisien Tom Seitz en 1/8 de finale, au même stade que Jean-Philippe Patrice, le Champion de France Junior.

On retrouvait en ½ finale 3 tarbais sur 4 tireurs. Seul le normand Laurence venait contester l’hégémonie bigourdane. Il éliminait d’ailleurs Maxence Lambert (15/14) pour accéder à la finale.

aug_0016De son côté, Hugo Soler, auteur d’une performance au tour précédent en éliminant le Dijonnais Rousset, l’un des piliers de l’Equipe de France, Champion de France en titre, s’inclinait de justesse en ½ finale face à Charles Colleau (15/14). Charles dominait Tristan Laurence en finale (15/11) pour s’adjuger la 1ère épreuve de la saison.

Le lendemain c’était au tour des moins de 17 ans de s’affronter. Là encore, les sociétaires de l’ATE l’emportaient grâce à Florian Schikele, impressionnant durant toute la journée, tandis que Luc Debordes prenait la 13ème place.

Début octobre, un déplacement en Bourgogne attendait les juniors tarbais. Sur les pistes de Dijon, de retour dans leur catégorie, ils ne laissèrent aucune chance à leurs adversaires, réalisant le triplé.

Si Hugo Soler devait se contenter de la 14ème place, battu en 1/8 de finale par Roesner (Varces),  un premier match fratricide opposait Adrien Guyader au champion de France Cadets Maxime Pianfetti. Adrien l’emportait, éliminant son camarade 15/13 au stade des ¼ de finale. Il devait s’incliner en ½ finale face à son coéquipier tarbais Jean-Philippe Patrice (15/13), Jean-Philippe devant à son tour s’avouer vaincu, en finale, devant un autre sabreur de l’ATE, Baptiste Dubarry qui remportait ainsi ce premier circuit junior après une journée ponctuée d’assauts d’excellente qualité aux dires de ses entraîneurs. Ainsi les élèves d’Eric Maumus et Pierre Mione occupaient les 3 marches du podium de ce premier circuit national juniors.

Entre temps, Pierre Mione avait repris sa casquette d’entraîneur de l’équipe de France moins de 20 ans pour se rendre en Bulgarie. C’était le premier tournoi de Coupe du Monde de la saison.

Une sélection française dans laquelle on retrouvait 5 bigourdans. Si Jean-Philippe Patrice, Adrien Guyader et Maxime Pianfetti quittaient l’épreuve dans les 1er tours, Baptiste Dubarry accédait aux 1/16 de finale. Là, l’Italien Léonardo Dreossi le battait par le plus petit des écarts, 15/14.

Ne restait qu’Hugo Soler qui  allait être éliminé en 1/8 de finale par le Russe Lokhanov, prenant la 16ème place du tournoi remporté par l’Américain Benjamin Natanzon.

La satisfaction viendrait de la rencontre par équipe. La sélection française était composée de 3 tarbais : Hugo Soler, Baptiste Dubarry et Jean-Philippe Patrice, le 4ème équipier étant le Grenoblois Quentin Vervoitte, membre du pôle France de Tarbes.

Après des victoires sur le Bélarusse (45/37) et sur la Bulgarie (45/41), les sabreurs de Pierre Mione retrouvaient en ½ finale l’équipe de Russie. Ils remportaient cette revanche des championnats du Monde d’il y a 2 ans (les Russes avaient éliminé les tricolores) sur le score de 45/41. Malheureusement, en finale, de redoutables Italiens privaient notre sélection de la victoire sur le score de 45 à 31.

Voilà la saison bien lancée. Elle continuera pour les moins de 17 ans par 2 épreuves primordiales en vue de la sélection pour les Championnats d’Europe : l’Eurosabre de Meylan et le traditionnel tournoi international du Sabre d’Or à Tarbes les 5 et 6 novembre.

Les juniors tarbais en grande forme à Dijon

Pour le premier tournoi Elite des M20, les sabreurs tarbais ont frappé un grand coup …

Victoire de  Baptiste DUBARRY devant son pôte de l'INSEP Jean-Philippe PATRICE et troisieme place pour Adrien GUYADER …. difficile de faire mieux !

09-10-16_0173

Si on rajoute la 7eme place de Maxime PIANFETTI (novice en M20) et la 14eme de Hugo SOLER cela souligne un peu plus la densité tarbaise dans cette catégorie.

Chez les filles la seule représentante, Sarah ANCLADES, termine à la 19eme place.

CN Elite M20 Sabre Dames

CN Elite M20 Sabre Hommes

GEMENOS : Les tarbais partent du bon pied !!

Ce week-end avait lieu le premier circuit national de la saison à Géménos (senior et M17).


Chez les seniors, victoire de Charles Colleau face à Tristan Laurence du club de Gisors, en finale.
Ses camarades de club Maxence Lambert et Hugo Soler complètent le podium !

podium-senior-homme podium-m17-garcon
En M17, Florian Schickelé l'emporte face au Roubaisien Quentin Gaillot. Jules Géraud finit à une belle 5ème place.

classement-m17-dame

classement-m17-homme

classement-senior-dame

classement-senior-homme

 

Le week-end prochain, les M20 se rendront à Plovdiv (Bulgarie) pour la première Coupe du Monde de la saison.

 

 

 

 

 

 

 

Coupe du monde junior à Plovdiv : joli parcours des tarbais.

Pour cette épreuve de coupe du monde à Plovdiv qui comptait 150 participants et 25 nations, les tarbais selectionnés ont plutôt bien tiré leur épingle du jeu.

Les poules furent plutot bien maitrisées avec notamment un 6 sur 6 pour Jean-Philippe Patrice et Baptiste Dubarry. Les deux comperes de l'ATE ont maintenu le rythme toute la journée avec au final une  9eme place pour Baptiste et la 17eme pour Jean-Phi. C'est Hugo Soler qui, avec une trés encourageante 7eme place, réalise le parcours le plus abouti .

A noter que les italiens furent les bourreaux des tarbais avec Cavaliere (futur finaliste de l'épreuve) tombeur de Charles Colleau (finalement 14eme) en T16 puis Hugo en T8 et Dreossi qui fait chuter Baptiste en T16 (15/14).

Classement complet 

Dans le par-équipes, l'équipe de France, constituée des Tarbais Charles Colleau et Jean-Philippe Patrice associés à Nael Canali et Benjamin Roger, prend une trés belle 3eme place en écrasant l'Ukraine 45/24.

Pierre Mione, leur entraineur au sein du pole France de Tarbes, était pleinement satisfait du comportement de ses troupes.

La razzia des sabreurs tarbais aux championnats de France juniors.

Les jeunes cadettes et cadets de l’Amicale Tarbaise d’Escrime avaient montré la voie voici 15 jours en remportant 3 des 4 titres en jeu dans leur catégorie.

C’était maintenant aux juniors du club de relever le défi, en terre lyonnaise sur les pistes du club de Gleizé.

Les garçons semblaient bien armés, le dimanche pour conquérir le titre par équipe, malgré l’absence de Pierre Colleau, membre de l’équipe de France cette saison, écarté des pistes pour plusieurs mois par une rupture du tendon d’Achille pendant les Championnats du Monde de Tachkent.

Mais, à l’ATE, on a de la ressource et c’est le Champion de France cadet, Hugo Soler qui venait épauler Charles Colleau, Jean-Philippe Patrice et Baptiste Dubarry.

Après avoir éliminé Clamart en quart de finale (45/35) et Thionville en demi-finale (45/26), les tarbais, coachés par leur entraîneur Pierre Mione, retrouvaient l’équipe de Meylan en finale.

Un match un peu particulier, 2 des tireurs isérois étant membres du pôle France de Tarbes, et donc partenaires d’entraînement des tarbais sous la direction de Pierre Mione et Eric Maumus.

Podium-garçons-3Jouant parfaitement son rôle de leader de l’équipe, sous les encouragements de son frère, Charles Colleau montra la voie, auteur d’assauts de très belle facture. Et comme Patrice et Soler surent se montrer à la hauteur de leur camarade, c’est sur le score de 45 à 39 que l’Amicale Tarbaise d’escrime remporta le titre. 

Exceptionnel, Charles Colleau l’avait été aussi la veille, lors de l’épreuve individuelle. Sorti 6ème des sélections du matin, Charles écarta sans grande difficulté ses premiers adversaires (15/4 et 15/1) avant de trouver sur sa route en quart de finale son camarade de l’équipe de France, entraîné à l’INSEP de Paris, le Normand Edern Annic. Il réalisa un assaut exceptionnel ne laissant que 8 touches à son adversaire (15/8).

En demi-finale, c’est face à son camarade de club Baptiste Dubarry que Charles gagna le droit de disputer la finale. Une rencontre magnifique dans laquelle Baptiste inquiéta très sérieusement son ami, ne s’inclinant que 15/13.

Podium-garçonsAinsi donc la finale opposa Colleau au nordiste de Roubaix Thibault Chauchoy. Et encore une fois, Charles se montra irrésistible, infligeant un cinglant 15 à 6 à son opposant.

Jean-Philippe Patrice, sorti 1er des qualifications, chuta sur le tireur de Dinard, membre du pôle France de Tarbes, Benjamin Roger (15/13), terminant à la 9ème place, tandis qu’Hugo Soler terminait 13ème , éliminé par Baptiste Dubarry (15/12).

Ainsi donc, à la fin de cette série de Championnats de France, les jeunes sabreurs tarbais remportent tous les titres nationaux des moins de 20 ans (2 titres cadets et 2 titres juniors). Une belle récompense pour le travail exceptionnel réalisé par les maîtres Maumus et Mione sur les pistes de la Maison de l’Escrime de Tarbes tout au long de l’année.

Côté féminin, la tâche s’annonçait ardue pour les 3 cadettes tarbaises Maris-Lucille Gans, Sarah Allouch et Joséphine Morincome.

Eliminées dès le tableau de 32, Joséphine et Marie-Lucille prennent les 17ème et 22ème places, tandis que Sarah, battue un tour plus tard  termine 12ème.

C’est dire que les demoiselles tarbaises avaient à cœur de prouver leur valeur le dimanche dans l’épreuve par équipe.

Dès les quarts de finale, un adversaire redoutable se profilait, l’équipe de Meylan. Les sabreuses bigourdanes surent toutes se hisser à un excellent niveau pour vaincre (45/37) et s’offrir le droit de rencontrer en demi-finale les grandes favorites d’Orléans.

Face à elles, Océane Chery Emmanuel, membre de l’équipe de France la saison dernière, et surtout, la vice championne du Monde de la catégorie à Tachkent Manon Brunet.

podium-fillesLes jeunes tarbaises firent des assauts de haut niveau, inquiétant sérieusement les futures championnes de France, mais elles durent s’incliner 45/38, ramenant à Tarbes une belle médaille de bronze.

Tous les tarbais revenaient avec une médaille autour du cou, montrant encore une fois au monde de l’escrime l’exceptionnelle qualité de l’école de sabre tarbaise. Maintenant, place aux examens (baccalauréat) tandis que les plus jeunes, minimes et benjamins entreront à leur tour en lice dans 15 jours pour leurs championnats nationaux.

 

Les jeunes sabreurs tarbais dominent les championnats de France Cadets.

podium-filles-CharlevilleAvec l’arrivée du printemps commence la longue période des championnats de France d’Escrime, et notamment de sabre, l’arme de prédilection de l’Amicale Tarbaise d’Escrime.

Dès le week-end du 17 mai, l’élite du sabre sénior en découdra sur les pistes de Joué-Lès-Tours. Puis, place aux espoirs qui tenteront de décrocher le titre junior en terre lyonnaise, à Gleizé, durant le week-end de Pentecôte.

Pour l’heure, c’était aux cadets que revenait l’honneur d’ouvrir le ban à Charleville-Mézières le week-end dernier (9 et 10 mai).

Un long périple pour les jeunes tarbais et leurs coachs, partis par la route  pour une longue traversée de la France. Mais, au vue des classements nationaux des jeunes bigourdans, ils emportaient avec eux de réels espoirs de médailles, voire de titre.

Chez les garçons, Hugo Soler, membre de l’équipe de France, médaillé aux Championnats d’Europe de Maribor, dominateur durant toute la saison dans l’hexagone, semblait devoir être à même de succéder à son camarade de club Dubarry, sacré l’an dernier. Mais, en sport en général et au sabre en particulier, rien n’est jamais acquis. On connaissait dans le staff tarbais la qualité des adversaires et la finale âprement disputée que le tarbais remporta d’extrême justesse face au jeune palois Eliott Bibi confirma que rien n’était fait. Hugo s’impose 15/14 dans ce derby pyrénéen qui ne sera certainement pas le dernier tant sont riches en champions ces deux grandes écoles de sabre bigourdane et béarnaise.

Ses camarades Maxime Pianfetti et Pierre-Elysée Flory, bien classés à l’issue des qualifications du matin durent s’incliner en tableau de 16 face au Palois Bibi (15/12) et au Grenoblois Vervoitte (membre du pôle espoir de Tarbes) (15/10). Ils terminent respectivement 11ème et 13ème de l’épreuve.

Signalons les débuts à ce niveau du jeune minime Florian Schikélé (récent finaliste des Championnats méditerranéens minimes). Sans démériter, le jeune Florian dut se contenter d’une 48ème place, mais gageons que nous le retrouverons sur le podium d’ici quelques saisons.

Dès le lendemain, Hugo, Maxime et Pierre-Elysée étaient rejoints par leur camarade de l’ATE, « l’anglais » Georges Suddars. Ne pouvant pas disputer l’épreuve individuelle, le jeune international britannique, formé à Tarbes, avait hâte d’en découdre.

Bien belle équipe en vérité que cette formation bigourdane ! Après avoir écarté de la course au titre Gif sur Yvette et la redoutable formation de Meylan, les tarbais retrouvaient en finale l’équipe de Gémenos pour ce qui constituait la revanche de l’an dernier. Rappelons que l’ATE l’avait emporté 45/44, et nous aurons idée de la volonté de revanche qui animait les provençaux.

Le dernier mot revint toutefois aux élèves des maîtres Maumus et Mione et ce, sur un score plus confortable que lors de la saison passée, 45/39.

Les jeunes ramenaient donc à la Maison de l’Escrime de Tarbes les deux titres masculins du week-end.

Côté féminin, pas question d’être en reste. Avec Sarah Allouch, n° 3 française, médaillée aux championnats d’Europe de Maribor, Joséphine Morincome, n° 6 française, plusieurs fois sélectionnée avec l’équipe de France Junior cette année et Marie-Lucille Gans, elle aussi sélectionnée en équipe nationale, la formation tarbaise avait belle allure. Sans oublier la jeune minime Anna Laporte, venue elle aussi découvrir le haut niveau.

La journée fut bien décevante pour Joséphine. Mal classée à l’issue des qualifications, elle dut s’incliner dès le 1er tour d’élimination en subissant la loi de sa jeune camarade Anna Laporte. Malheureusement, après cette performance, Anna dut quitter l’épreuve au tour suivant, avec les honneurs, face à l’une des favorites Lucie Jamet de Thonon les bains.

Restaient donc pour conquérir le titre Sarah Allouch et Marie-Lucille Gans. La première voyait se profiler au niveau de la ½ finale un très gros morceau, sa camarade de l’équipe de France, la parisienne Caroline Quéroli, la grande favorite pour le titre à l’issue d’une saison dominée sans partage et surtout, la Championne du Monde junior de la spécialité à Tachkent voici quelques semaines.

En ½ finale d’un championnat de France, une compétitrice joue sa carte à fond ! Et c’est sans complexe que Sarah monta sur la piste. A l’issue d’un match acharné, elle s’imposa sur le score de 15/13, s’ouvrant par cet exploit les portes de la finale.

Finale où elle retrouva sa camarade de l’ATE, Marie-Lucille vainqueur de l’Orléanaise Gourry en ½ finale.

Un match en finale des championnats de France entre 2 tarbaises, un match qu’elles avaient bien souvent disputé sur les pistes d’entraînement de la Maison de l’Escrime de Tarbes. Et un match toujours accroché. Cette finale ne dérogea pas à la règle et vit finalement Marie-Lucille Gans s’offrir le titre national (15/12).

Ne restait plus aux demoiselles de Tarbes qu’à conquérir le titre par équipe. Malheureusement, elles durent s’avouer vaincues en ½ finale face à l’équipe de Racing Club de France de Caroline Quéroli et se contenter de la médaille de bronze (45/40).

3 titres remportés sur 4 possibles, 3 médailles d’or, 1 d’argent et 1 de bronze, les maîtres Eric Maumus et Pierre Mione pouvaient maintenant penser le coeur léger à la suite, les championnats seniors, où ils retrouveront notamment dès la semaine prochaine leurs internationaux de l’INSEP, Maxence Lambert, Fabien Ballorca et Christophe Buisson. Nul doute qu’ils eurent le temps d’en parler jusque tard dans la nuit durant les longues heures qu’il leur fallut pour traverser la France dans l’autre sens.

Sabre : les tarbais Sarah Allouch et Hugo Soler médaillés aux Championnats d’Europe.

Depuis le mardi 24 février, et pour 2 semaines, tous les regards des amateurs d’escrime sont tournés vers la ville slovène de Maribor. En effet, les meilleurs cadets et juniors de notre continent s’y retrouvent pour conquérir le titre européen aux différentes armes. Vers la Maison de l’Escrime, lieu d’entraînement de l’Amicale Tarbaise d’Escrime et du Pôle France, ce sont les épreuves de sabre qui seront suivies avec une extrême attention.

Pourtant, le week-end précédent, c’est plus au Nord, à Varsovie qu’un tarbais a réalisé un authentique exploit. Certes, dans ce tournoi de Coupe du Monde Senior où s’affrontent ce qui se fait de mieux sur la planète du sabre, pas de tarbais dans l’équipe de France. Fabien Ballorca et Maxence Lambert n’avaient pu gagner leur place dans la formation tricolore qui remporta l’épreuve face aux Coréens (45/43) après avoir éliminé les Italiens en ½ finale (45/39) et les Allemands en ¼ (45/36). Mais sur le banc, l’entraîneur de cette formation qui travaille depuis un an et demi à l’INSEP avec les meilleurs français est bel et bien un « pur produit » de l’école tarbaise et de René Geuna. D’abord excellent sabreur au sein de l’équipe de Tarbes et de l’équipe de France, Frédéric Baylac fut pendant de nombreuses années l’adjoint de René Geuna  puis le directeur technique du club tarbais. Aujourd’hui en charge de l’équipe nationale, il signe là un résultat exceptionnel. Il suffit pour s’en convaincre de penser que cela faisait 5 ans que la France n’avait pas remporté une épreuve de Coupe du Monde à cette arme. Une victoire qui, nous en sommes sûrs, en appellera d’autres sur ce long et difficile chemin qui emmène les sabreurs tricolores vers les prochains Jeux Olympiques de Rio.

En Slovénie, ils étaient 3 jeunes tarbais à défendre les couleurs de leur pays dans l’épreuve des cadets et à viser le titre européen.

C’est à Sarah Allouch que revenait l’honneur d’ouvrir le bal dès le mardi 24. Après une phase de qualification où elle remportait 5 de ses 6 matchs, la tarbaise écartait une italienne avant de voir se dresser devant elle, en 1/8 de finale, la redoutable russe Olga Nikitina qui allait devenir quelques heures plus tard la nouvelle championne d’Europe. La française vendit chèrement sa peau ne cédant qu’en fin de match devant le jeu plus ambitieux de son adversaire pour finalement s’incliner 15/13 et prendre la 13ème place de l’épreuve.

Sarah retrouva cette adversaire en finale de l’épreuve par équipe, le vendredi suivant, qui voyait les tricolores affronter une excellente équipe de Russie. Les Slaves ne laissèrent guère d’espoir à nos sabreuses, dominées 45/38. Sarah repart de Maribor avec un titre de vice championne d’Europe par équipe bien mérité.Podium Cadettes équipes Maribor

Chez les garçons, entrés en lice le jeudi, le 1er tarbais à quitter l’épreuve fut un …Anglais. Georges Suddars, l’un des piliers de l’équipe de l’ATE cadette, représentait la Grande Bretagne lors de ces championnats. Il dut s’incliner, après un très beau match, face à Quentin Vervoitte (15/14) membre de l’équipe de France et du Pôle France de Tarbes. Une formation tricolore entraînée par Pierre Mione, par ailleurs entraîneur de l’Amicale Tarbaise d’Escrime. Il est à noter que Pierre a succédé à la tête des équipes de sabre garçons jeunes à un certain… Frédéric Baylac.

En 1/8 de finale, Vervoitte rencontrait son camarade d’entraînement, le tarbais Hugo Soler, sorti 3ème des phases de qualification. Hugo s’imposa 15/10 avant d’écarter un Georgien, Shenguelia en ¼ (15/11).

Il se retrouvait sur la piste centrale pour disputer une ½ finale contre le Russe Konstantin Lokhanov. Maîtrisant certainement plus son escrime, Lokhanov battait Hugo 15/12, s’ouvrant les portes de la finale et du titre européen. Hugo remportait pour sa part une belle médaille de bronze.Podium Cadets Maribor

Comme les filles quelques jours plus tôt, c’est face aux Russes que les tricolores disputèrent la finale de l’épreuve par équipe le samedi. Il leur avait fallu pour cela écarter la Pologne (45/38) et la Hongrie (45/43 en ½ finale).

Semblant, comme les féminines, un peu en dessous de leurs adversaires, les protégés de Pierre Mione durent s’avouer vaincus (45/37) laissant aux Russes leur 4ème titre en 4 épreuves de sabre à Maribor pour remporter le titre de vices champions d’Europe.Podium Cadets équipes Maribor

C’est donc avec 3 médailles à ces Championnats d’Europe (2 d’argent et 1 de bronze) que les Tarbais Sarah Allouch et Hugo Soler s’en retournent en France.

Place désormais à partir du dimanche 1er  aux juniors. Toujours dirigée par Pierre Mione, l’équipe tricolore masculine compte dans ses rangs 3 tarbais sur 4 sabreurs, Pierre et Charles Colleau, Jean-Philippe Patrice, accompagnés par le breton Edern Annic, un temps sociétaire du Pôle France de Tarbes. Nul doute qu’ils sauront nous régaler lors des épreuves individuelles (mardi 3) et par équipes (jeudi 5). 

Un lien pour suivre les compétitions en direct : http://mariborfencing.org/index.php/event/streaming

Sabre : les bérets en force aux championnats d’Europe.

équipe-France-Maribor-2015C’est à Maribor en Slovénie que l’élite du sabre moins de 20 ans d’Europe se retrouvera pour se disputer le titre continental, du 25 février au 5 mars 2015.

Il y a bien longtemps que les sabreurs européens sont habitués à croiser des tarbais dans les équipes de France. Cette année, la délégation tricolore emmenée par l’entraîneur national Pierre Mione bien connu dans la Maison de l’Escrime où il entraîne, avec Eric Maumus, les sabreurs de l’Amicale tarbaise  et du pôle France, ne comptera pas moins de 50% de bigourdans !

Si Hugo Soler, dominateur depuis le début de la saison, sera le seul tarbais chez les cadets, ils seront 3 membres de l’ATE sur 4 tireurs dans les rangs des juniors : Jean-Philippe Patrice, le nouveau venu dans la catégorie,  et les frères Colleau, Pierre qui trouve dans cette sélection la juste récompense d’une très bonne saison et Charles qui fait figure, au vue de ses performances, de leader de l’équipe nationale. Il est à noter que le jeune tarbais a fait 2ème du tournoi de coupe du Monde de Phoenix (USA) ce week-end, tournoi auquel il était invité par la fédération d’escrime des Etats-Unis.

On  enregistre avec plaisir, le retour d’une tarbaise dans l’équipe de France cadette. Sarah Allouch, plusieurs fois médaillée dans les tournois internationaux cette année partira elle aussi à la conquête du titre européen. Sa 3ème place voici une dizaine de jours dans le tournoi européen de Mödling (Autriche) lui permet de nourrir de légitimes espoirs en Slovénie.

Sa camarade de club Joséphine Morincome, 7ème de cette épreuve autrichienne, rate de peu la sélection. Elle sera remplaçante dans l’équipe nationale pour Maribor. Elle aurait pu forcer le destin en réalisant une grande performance le week-end dernier dans la catégorie junior lors du tournoi de coupe du Monde de Dourdan.

C’est la troisième demoiselle de Tarbes, Marie-Lucille Gans qui réalisa cette performance en prenant la 29ème place de l’épreuve dont elle termine 5ème française. Elle confirme ainsi un réel regain de forme ces dernières semaines mais trop tardif pour espérer accompagner sa camarade Sarah sur les pistes des Championnats d’Europe.

3ème du tournoi européen de Mödling, Hugo Soler se pose en prétendant sérieux au titre de Champion d’Europe. Eliminé en ½ finale par l’Italien Tricarico (15/12), le tarbais fut le premier supporter de son camarade du pôle France de Tarbes, le grenoblois Quentin Vervoitte en finale de l’épreuve. Quentin vengea brillamment Soler en s’imposant 15/12 face à l’italien, pour remporter une belle victoire au plus haut niveau international qui le place indéniablement parmi les favoris pour le titre européen.

Rendez-vous donc pour tous ces jeunes en Slovénie dans un mois. Et comme sabre rime avec Tarbes dans toutes les langues, ils trouveront face à eux dans l’équipe d’Angleterre cadets un…tarbais. En effet, Georges Suddards, membre indiscutable de l’équipe de Tarbes  sera pour sa part en lice dans ces championnats sous les couleurs de l’Union Jack. Gageons qu’un assaut France Angleterre entre Soler et Suddards serait un moment très particulier pour l’entraîneur Pierre Mione.

A l’Amicale Tarbaise d’Escrime, on forme d’excellents tireurs, des coachs de haut niveau (bien sûr les actuels coachs tarbais mais aussi Fred Baylac, entraîneur de l’équipe de France senior et Pierre Guichot entraîneur de l’équipe d’Angleterre senior) et des arbitres, car ici encore plus qu’ailleurs, on sait que sans eux le sport de compétition ne pourrait pas exister.

C’est donc avec grand intérêt qu’on suivra la prestation à Maribor de Harold Hirt (le fils du président de l’ATE) apprenti arbitre international qui pourrait faire partie du panel européen dans les saisons futures.

Et puis, à Tarbes, il y a le présent, il y a le passé dont on est fier, et il y a surtout l’avenir. Cet avenir, il était sur les pistes de la Maison de l’Escrime ce week-end lors d’une épreuve interrégionale minime qualificative pour les championnats de France.

Les observateurs, parmi lesquels les champions olympiques tarbais Damien Touya et Nicolas Lopez, toujours présents pour faire profiter la relève de leur précieuse expérience, se plaisaient dimanche soir à souligner l’excellente tenue des assauts, notamment la finale garçons qui vit le tarbais Florian Schikele l’emporter sur son camarade de club Enzo Chaudron et la finale féminine dans laquelle Anna Laporte de l’ATE fit montre d’une maîtrise surprenante à ce niveau pour l’emporter face à la tireuse du Marquisat Lena Candalot.

 

Sabre : les sabreurs tarbais bien placés en Allemagne.

Deux week-end de suite en Allemagne pour les sabreurs tarbais au cœur des équipes de France cadets et juniors dirigées par l’entraîneurs de l’ATE Pierre Mione.

 

Ce sont donc les juniors qui montraient la voie, les 6 et 7 décembre derniers sur les pistes de Dormagen, dans une épreuve de Coupe du Monde. On comptait pas moins de 162 compétiteurs représentant l’élite du sabre mondial dans la cité rhénane.

Les 2 jeunes, Jean-Philippe Patrice, nouveau venu dans la catégorie, tout auréolé de ses succès en cadets la saison passée, et Hugo Soler, encore cadet, catégorie qu’il domine sans partage en France depuis le mois de septembre, ne purent passer les 64ème de finale. Jean-Philippe dut s’incliner face au Russe Danilenko (futur vainqueur de l’épreuve) 15/12, tandis qu’Hugo, au tour suivant, fut éliminé par le Hongrois Pech (15/12).

 DSC_1343

Plus aguerris dans cette catégorie, les frères Colleau, Pierre et Charles, réussissaient à se glisser dans le top16 du tournoi.

Pierre, l’aîné, confirmant un net regain de forme que ses entraîneurs Eric Maumus et Pierre Mione avaient déjà souligné, écartait 2 allemands de sa route pour affronter au 3ème tour son camarade de l’équipe nationale, le nordiste Thibault Chauchoy. Une victoire 15/12 lui permit de se hisser parmi les 16 meilleurs tireurs du jour. Malheureusement, à ce niveau, le tarbais se faisait surprendre par le belge De Visscher (11/15) et dut se contenter de la 12ème place.

Pendant ce temps, son frère Charles, incontestable leader de cette équipe de France, connaissait des premiers tours difficiles face au Tchèque Hanus (victoire 15/14 après avoir été largement mené) et au Canadien Gélinas (victoire 15/14).

Heureusement, le Bigourdan se reprit rapidement, et retrouvant ses moyens, il élimina un Egyptien et un Américain pour s’offrir un ¼ de finale face au redoutable Hongrois Mate Bancsics. Cette fois, arrivé à 14 partout, il ne put conclure et laissa son adversaire disputer les ½ finales. Charles termine ainsi 6ème du tournoi.

 

Le week-end dernier, c’était au tour des cadets d’affronter les meilleurs sabreurs européens plus de redoutables américains dans le tournoi d’Esslingen.

Et donc, toujours sous la direction de Pierre Mione, retour d’Hugo Soler en Allemagne, accompagné de ses camarades de club Maxime Pianfetti et Pierre-Elysée Flory.

Retrouvant sa catégorie d’âge, Hugo domina le tour de qualification dont il sortit n° 1. Après avoir éliminé dans le tableau un Allemand et un Hongrois, il trouvait sur sa route son équipier du pôle France de Tarbes, Quentin Vervoitte, du club de Meylan. Dominant son camarade 15/12, le tarbais s’offrait le droit de disputer un match pour accéder aux ¼ de finale. Malheureusement, l’Américain Adam Green, après une première manche remportée par Hugo, retournait la situation et privait le jeune tarbais de la victoire. Soler termine donc cette épreuve à la 9ème place.

De leur côté, Pianfetti et Flory après un tour de qualification de bon augure étaient dispensés du 1er tour d’élimination directe. Ils se faisaient toutefois éliminer au tour suivant respectivement par le Turc Koc et le Russe Podzniakov, déjà bourreau de Maxime au tournoi de Moscou voici quelques semaines.

 

La veille, Joséphine Morincome, sélectionnée chez les cadettes pour la 1ère fois, s’était classée 31ème du tournoi féminin. Après avoir éliminé la Polonaise Ciesnar (15/9) au 1er tour et sa compatriote Suzanne (15/8) au 2ème tour, la tarbaise ne put s’imposer face à l’Américaine Czyzewski Véronica, battue 15/12. Joséphine réalise là une bonne performance en terminant 3ème française de l’épreuve.

Ce même dimanche, de l’autre côté de l’Atlantique, l’équipe de France senior, entraînée par Frédéric Baylac, qui fut tireur puis entraîneur de l’ATE, disputait le tournoi de Coupe du Monde de New York. A cette occasion, le tarbais Fabien Ballorca, éliminé dans le tableau de 32 par son coéquipier Vincent Anstett, termine 3ème français du tournoi remporté par le Coréen Kim.