Les Tarbais champions de France de Sabre M17 par équipes à Dunkerque.

A peine remis des fatigues de l’organisation des Championnats de France Séniors à Tarbes le week-end dernier, les entraîneurs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime Frédéric Baylac et Eric Maumus repartaient sur les routes de France pour emmener leur sabreurs de la catégorie moins de 17 ans disputer les Championnats de France à Dunkerque.

Mission des Bigourdans : conserver les titres individuels et équipes conquis la saison dernière par Maxime Pianfetti et l’équipe de l’ATE.

Un objectif tout à fait possible à atteindre tant Florian Schikele, dominateur cette saison, faisait figure de favori.

Sorti 5ème des phases de qualification, Florian écartait 2 adversaires dans les 1er tours du tableau pour disputer un ¼ de finale plus compliqué face au voisin Palois, Duncan Glenadel. Un match que le tarbais négociait correctement sans toutefois apparaître aussi dominateur que durant la saison écoulée et qu’il remportait 15/10.

La demi-finale s’annonçait encore plus difficile. Jules Géraud, lui aussi membre de l’Amicale Tarbaise d’Escrime affichait une forme remarquable depuis le matin. Sorti 1er des phases de qualifications, Jules écartait sans trop de difficultés ses adversaires, seul le Bordelais Noah Lavigne, membre du pôle France de Tarbes lui posant quelques problèmes, Jules s’imposant finalement 15/13.

Mais dans cette ½ finale entre Tarbais, Jules ne put développer son jeu comme il l’avait fait durant toute la journée. L’expérience de Florian parla et l’international Bigourdan accédait à la finale après une victoire 15/11.

Encore un membre du pôle France de Tarbes face à Schikele, Sébastien Patrice. Lui aussi international  moins de 17 ans, le tireur de Gémenos, démontrant de remarquables qualités de combattant (que les spécialistes lui connaissaient déjà) prit le Tarbais à la gorge pour mener largement à la pause 8 touches à 2. Une 2ème mi-temps plus aboutie permettait à Florian de recoller à 12 partout, mais comme c’est souvent le cas lors de telles remontées, Sébastien reprenait le dessus pour se détacher définitivement et remporter un titre mérité au vue de sa saison sur le score de 15/13.

2 tarbais et 1 membre du pôle France dans le dernier carré, nul doute que Baylac et Maumus étaient satisfaits de ce résultat.

La satisfaction vint aussi de la remarquable performance du jeune Antoine Pogu, 1ère année dans la catégorie qui, sorti 2ème des phases de qualification ne cédait qu’en ¼ de finale pour s’octroyer une belle 5ème place. Rémi Cadène, le champion de France minimes de la saison passée se classait 9ème de ces Championnats.

En nationale 2, le titre ne devait pas échapper aux Tarbais. Dorian Debergue, dominateur durant toute la compétition, remportait le titre après une finale enlevée 15/10 face au Parisien Kaluza.

 

Le titre individuel N1 perdu, il fallait que les sabreurs de l’ATE s’imposent lors de la rencontre par équipe du dimanche, une épreuve, qui, dans ces catégories, permet aux grandes écoles de sabre de s’affirmer.

Une équipe de l’ATE où l’on retrouvait les 4 sabreurs classés dans les 10 premiers la veille, Schikele, Géraud, Pogu et Cadène.

Un ¼ de finale remporté largement face à Roubaix, une ½ plus disputée face à l’équipe 1 de la Section Paloise et les Tarbais retrouvaient en finale le club de Gémenos, avec en son sein le Champion de la veille Sébastien Patrice.

Une plus grande homogénéité de l’équipe tarbaise lui permettait de conserver ce titre tant envié.

De son côté, l’équipe 2 de l’ATE, formée d’Oscar Sans, Dorian Debergue, Luc Debordes et Tristan Chabrol, battue en ¼ de finale par Pau prenait la 6ème place.

Chez les féminines, l’équipe composée de Maylis Anclades, Andréa Tournefier et la jeune Elsa Lahon-Laborde (qui tire encore avec les moins de 14 ans) après avoir écarté les Parisiennes du PUC (45/28) ne put rien face à la redoutables formation de Maisons-Alfort (2ème de l’épreuve) mais prit tout de même une belle 5ème place.

Maintenant place aux moins de 20 ans à Charleville-Mézières, une catégorie dans laquelle les maîtres Maumus et Baylac nourrissent de légitimes espoirs.

 

 

 

 

 

 

 

Tournoi élite de Joué les Tours : le sabreur tarbais Florian Schikele toujours dominateur.

Déjà vainqueur des tournois internationaux du Sabre d’Or à Tarbes et de Mödling en Autriche, sélectionné avec l’équipe de France moins de 17 ans pour les Championnats d’Europe de Plovdiv (Bulgarie), le gaucher tarbais Florian Schikele faisait figure de favori en terre tourangelle pour le tournoi national élite de Joué les Tours.

Un pronostic que les 171 autres jeunes sabreurs venus de tout l’hexagone comptait bien déjouer, à commencer par ses camarades de l’Amicale Tarbaise d’Escrime.

Si le Champion de France minimes 2016 Rémi Cadène, Luc Debordes et Tristan Chabrol ne pouvaient se faire une place parmi les 32 premiers, l’une des satisfactions du maître Eric Maumus, venu coacher ses élèves, aura certainement été le comportement des nouveaux arrivés dans la catégorie des moins de 17 ans Antoine Pogu et Oscar Sans.

Curieuse saison pour ces garçons privés de leur 2ème année dans la catégorie minimes (et selon les spécialistes de grandes performances) par un changement de catégories décidés par la fédération. Ils se retrouvaient ainsi les plus jeunes dans la nouvelle catégorie des moins de 17 ans, face à des concurrents ayant 3 ans de plus qu’eux.

Sorti 21ème des phases de qualifications, Antoine Pogu atteignait les 1/8 de finales. Mais à ce stade, il lui fallait s’incliner face à son camarade de club Jules Géraud (15/13) sorti 4ème des qualifications. Antoine prenait la 13ème place de l’épreuve.

De son côté, Jules retrouvait en ¼ de finale l’autre « jeunot » Oscar Sans. Encore un match acharné entre élèves d’Eric Maumus et Frédéric Baylac qui se terminait par la victoire d’Oscar sur le score de 15/13. Jules finissait 6ème de l’épreuve tandis que Sans accédait aux ½ finales.

Face à Sébastien Patrice de Gémenos, membre du pôle France de Tarbes, Oscar finissait par connaître la défaite (15/9). Mais il montait sur le podium pour une magnifique 3ème place.

 De son côté Florian Schikele assumait pleinement son statut de favori. Après des qualifications où il avait gagné tous ses assauts, le Tarbais remportait ses 1ères rencontres du tableau d’élimination directe. Puis, après avoir écarté les Palois Pierre Saint-Cricq (1/8 de finale) et Samuel Jarry (1/2 finale) et le Parisien Montes de Oca (1/4 de finale) sur le même score sans appel de 15/7, il retrouvait en finale son partenaire du pôle France de Tarbes Sébastien Patrice. Il est à noter l’excellent début de saison de ce dernier qui lui a permis d’intégrer l’équipe de France M17, sous la direction de Frédéric Baylac, lors des Championnats d’Europe.

Une rencontre que Florian remporta sur le score de 15/10, s’adjugeant une nouvelle victoire dans un grand tournoi.

Avec 2 tireurs sur le podium et 4 parmi les 16 meilleurs de l’épreuve, l’Amicale Tarbaise se pose encore comme un prétendant sérieux au titre lors des championnats de France qui se dérouleront prochainement à Dunkerque.

Du côté des féminines, on notera, dans le camp bigourdan, la 21ème place de Maylis Anclade , éliminée par l’Orléanaise Appoline Fondeur, et la 26ème place d’Elsa Lahon-Laborde, venue se tester dans la catégorie supérieure, elle qui appartient encore au M14 (moins de 14 ans).

Les Tarbais amateurs d’escrime, ou simplement curieux de découvrir ce sport et l’Amicale Tarbaise d’Escrime, à n’en pas douter l’un des plus beaux fleurons du sport bigourdan, pourront retrouver les meilleurs sabreurs de l’Hexagone lors des Championnats de France séniors qui se dérouleront à la Maison de l’Escrime les 6 et 7 mai prochain. Nous aurons évidemment l’occasion d’en reparler…

Sabre d’Or : le tarbais Florian Schickele vainqueur sur ses terres.

L’emporter sur la piste finale de la Maison de l’Escrime lors du Sabre d’Or, voilà bien un succès dont rêve tout jeune sabreur tarbais.

Fort de ses résultats en ce début de saison (victoire au circuit national de Gémenos, 6ème du circuit européen de Meylan), Florian Schickele pouvait légitimement espérer inscrire son nom au palmarès de l’épreuve tarbaise.

Mais la tâche allait être rude, en présence de 156 concurrents, les meilleurs français, des Russes, des Japonais et une redoutable délégation espagnole, comptant dans ses rangs le vainqueur des tournois de Meylan et de Londres, Gerardo Lillo.

Dès les qualifications du matin, Florian confirmait qu’il pourrait jouer la victoire finale en sortant 1er de ces matches préliminaires. Après 3 rencontres d’élimination directe sans aucun problème (aucun de ses adversaires ne mettra plus de 4 touches) le tarbais retrouvait en ¼ de finale le Palois Pierre Saint-Cricq. Il l’écartait sur le score de 15/11. Une ½ finale remportée sur le Dijonnais Maxence Decoeur (15/8) et l’élève des Maîtres Maumus et Mione se retrouvait sur la piste finale face au favori logique de l’épreuve, l’Espagnol Gerardo Lillo. Dans un match fermé qui valut surtout par son suspense, Schickele sut prendre des risques sur les touches importantes, distançant ainsi le tireur de Madrid pour l’emporter 15 à 10.

florian-schickeleQuelques minutes plus tard, sous les applaudissements chaleureux du public qui garnissait copieusement les tribunes, Florian se vit remettre la coupe du vainqueur par le Maire de Tarbes et surtout le traditionnel sabre d’or des mains de Damien Touya, le champion olympique tarbais.

Satisfaction donc des coachs tarbais, même si on regrettait les éliminations prématurées des autres tireurs de l’ATE en 1/32ème de finale (Luc Debordes, Oscar Sans et Rémi Cadène) et en 1/16ème (Dorian Debergue et Jules Géraud). Des résultats qui ne reflètent pas la valeur de ces garçons et ils sauront le montrer lors des échéances qui les attendent encore.

Côté féminin, les jeunes Bigourdanes manquaient encore d’expérience à ce niveau. La satisfaction est venue d’Elsa Lahon-Laborde qui combattait dans la catégorie d’âge supérieure à la sienne. Très concentrée et sans complexe, la jeune Tarbaise réalisait de bons matches de qualification. Après une victoire au premier tour d’élimination directe, elle s’inclinait en 1/16ème de finale face à l’Orléanaise Apolline Fondeur.

C’est à ce stade aussi qu’Andréa Tournefier quittait le tournoi battue par la Parisienne Annah Couderc. De leur côté les 2 autres sociétaires de l’ATE, Maylis Anclades et Maeva Mouret s’étaient inclinées en 1/32ème de finale de l’épreuve remportée par l’Espagnole Maria Ventura.

Dimanche, tous les escrimeurs français se retrouvaient pour disputer l’épreuve par équipes, comptant pour le classement du championnat de France.

L’équipe féminine s’inclinait face aux parisiennes de Maisons-Alfort, malgré de belles actions qui purent faire douter leurs adversaires. Elles prenaient la 6ème place du classement final.

Pour leur part, les sabreurs de l’équipe 1 garçons (Rémi Cadène, Jules Géraud, Oscar Sans et Florian Schickele) après s’être défaits des sabreurs de Charenton et de Monceau, éliminaient l’équipe 2 de la Section paloise en ½ finale, pour s’offrir une finale face à Gémenos.

Petit à petit, les sabreurs provençaux prirent le dessus sur les Bigourdans. Auteur d’un excellent retour au score lors du dernier relais, Florian Schickele égalisait à 42 partout. Malheureusement, le lauréat de la veille ne put terminer avec la même réussite et les sabreurs au béret laissèrent échapper la victoire 45/42.

Notons que comme tout les ans, tous les participants, au moment de quitter Tarbes, se plaisaient à souligner l’excellente organisation des bénévoles tarbais sous la direction des Maître Pierre Mione et Eric Maumus et du Président Bruno Hirt.

 

Michel Ducos