Les sabreurs de l’ATE dominent les championnats de France Juniors.

Avant d’attaquer cette finale des championnats de France juniors par équipes, les coachs tarbais Eric Maumus et Pierre Mione savaient que le combat allait être rude. Le club de Meylan qui alignait son équipe face aux tarbais est une des grandes écoles de sabre de l’hexagone et comptait notamment dans ses rangs 2 membres du Pôle France de Tarbes, Quentin Vervoitte et Naël Canali.

Equipe Tarbes JuniorsL’équipe bigourdane pour sa part n’était autre que l’équipe de France qui venait de disputer les Championnats du Monde de Bourges : Jean-Philippe Patrice, Baptiste Dubarry, Hugo Soler et bien-sûr, le Champion du Monde et d’Europe de la catégorie Charles Colleau.

En ¼ de finale, les Tarbais avaient écarté une excellente équipe de Tarbes 2 (Adrien Guyader,  Maxime Pianfetti, Florian Schikele et Georges Suddars) 45/31 avant d’éliminer les Palois en ½ finale sur le score de 45/24.

DSCF1257Effectivement, cette finale fut équilibrée et à l’abord des 3 derniers matchs, les alpins étaient encore en mesure de remporter le titre. Mais dans les 2 dernières oppositions, Patrice puis Colleau ne laissèrent aucune chance à leurs camarades du pôle France. Ainsi les juniors de l’ATE conservaient leur titre national sur le score de 45/37.

Une médaille d’or qui rejoignait, autour du cou de Jean-Philippe Patrice, celle remportée la veille dans l’épreuve individuelle.

En ¼ de finale, Patrice retrouvait Charles Colleau dans ce qui aura été un classique de la saison. Cette confrontation avait tourné à l’avantage de Charles lors des Championnats d’Europe et du Monde. Mené 12/10, Jean-Philippe trouvait les ressources pour renverser la situation et priver son coéquipier d’une 3ème victoire. Il remportait ce match 15/13 et retrouvait en ½ finale un autre de ses coéquipiers de l’équipe de France et de l’équipe de Tarbes, Baptiste Dubarry, qui venait d’éliminer le tireur de Dinard Benjamin Roger (15/10).

DSCF1242Jean-Philippe Patrice écartait son camarade sur le score de 15/10. Puis il remportait le titre en battant en finale le sabreur de Meylan Quentin Vervoitte sur le score de 15/13. De son côté Baptiste Dubarry prenait  la médaille de bronze tandis que Charles Colleau terminait 5ème.

Et au moment de la remise des médailles les entraîneurs tarbais qui ont en charge le Pôle France cadets et juniors notaient avec satisfaction que 6 des 8 premiers de ces championnats sont membres de cette structure.

Après s’être adjugé les 2 titres cadets voici 2 semaines, les garçons de l’ATE remportent donc les 2 titres juniors.

Sarah Allouch, Sarah Anclades, Marie-Lucille Gans et Joséphine Morincome composait l’équipe de Tarbes féminine.

Au vu des résultats de l’épreuve individuelle, le staff de l’ATE pouvait espérer une performance de cette équipe. En effet, dans les poules qualificatives Sarah Anclades avait battu la double championne du Monde de la catégorie, la Parisienne Caroline Quéroli. Gans, de son côté, avait éliminé dans son tableau Océane Cherry-Emmanuel (Gisors) membre de l’équipe de France (15/8) avant de s’incliner face à la Strasbourgeoise Noutcha (15/10) en ¼ de finale. Au même stade, Morincome passait à une touche de l’exploit face à l’Orléanaise Gimalac, membre de l’équipe de France et future lauréate de ces championnats (15/14).

Ainsi, elles étaient 2 dans les 8 meilleures de ces championnats, Joséphine Morincome 6ème et Marie-Lucille Gans 7ème.

DSCF1270Une solide équipe de Thonon était proposée aux tarbaises en ¼ de finale des Championnats par équipes. Les bigourdanes s’imposaient 45/36 et retrouvaient un autre grand nom du sabre français en ½ finale, l’équipe de Gisors. Malgré une bonne fin de rencontre, les tarbaises ne pouvaient rien contre les normandes et s’inclinaient 45/36 prenant la médaille de bronze tandis que Gisors décrochait le titre national.

2 titres et une 3ème place, le week-end s’avérait satisfaisant pour les entraîneurs tarbais Eric Maumus et Pierre Mione. Place maintenant aux minimes qui disputeront leurs titres nationaux à Vichy les 4 et 5 juin.

La razzia des sabreurs tarbais aux championnats de France juniors.

Les jeunes cadettes et cadets de l’Amicale Tarbaise d’Escrime avaient montré la voie voici 15 jours en remportant 3 des 4 titres en jeu dans leur catégorie.

C’était maintenant aux juniors du club de relever le défi, en terre lyonnaise sur les pistes du club de Gleizé.

Les garçons semblaient bien armés, le dimanche pour conquérir le titre par équipe, malgré l’absence de Pierre Colleau, membre de l’équipe de France cette saison, écarté des pistes pour plusieurs mois par une rupture du tendon d’Achille pendant les Championnats du Monde de Tachkent.

Mais, à l’ATE, on a de la ressource et c’est le Champion de France cadet, Hugo Soler qui venait épauler Charles Colleau, Jean-Philippe Patrice et Baptiste Dubarry.

Après avoir éliminé Clamart en quart de finale (45/35) et Thionville en demi-finale (45/26), les tarbais, coachés par leur entraîneur Pierre Mione, retrouvaient l’équipe de Meylan en finale.

Un match un peu particulier, 2 des tireurs isérois étant membres du pôle France de Tarbes, et donc partenaires d’entraînement des tarbais sous la direction de Pierre Mione et Eric Maumus.

Podium-garçons-3Jouant parfaitement son rôle de leader de l’équipe, sous les encouragements de son frère, Charles Colleau montra la voie, auteur d’assauts de très belle facture. Et comme Patrice et Soler surent se montrer à la hauteur de leur camarade, c’est sur le score de 45 à 39 que l’Amicale Tarbaise d’escrime remporta le titre. 

Exceptionnel, Charles Colleau l’avait été aussi la veille, lors de l’épreuve individuelle. Sorti 6ème des sélections du matin, Charles écarta sans grande difficulté ses premiers adversaires (15/4 et 15/1) avant de trouver sur sa route en quart de finale son camarade de l’équipe de France, entraîné à l’INSEP de Paris, le Normand Edern Annic. Il réalisa un assaut exceptionnel ne laissant que 8 touches à son adversaire (15/8).

En demi-finale, c’est face à son camarade de club Baptiste Dubarry que Charles gagna le droit de disputer la finale. Une rencontre magnifique dans laquelle Baptiste inquiéta très sérieusement son ami, ne s’inclinant que 15/13.

Podium-garçonsAinsi donc la finale opposa Colleau au nordiste de Roubaix Thibault Chauchoy. Et encore une fois, Charles se montra irrésistible, infligeant un cinglant 15 à 6 à son opposant.

Jean-Philippe Patrice, sorti 1er des qualifications, chuta sur le tireur de Dinard, membre du pôle France de Tarbes, Benjamin Roger (15/13), terminant à la 9ème place, tandis qu’Hugo Soler terminait 13ème , éliminé par Baptiste Dubarry (15/12).

Ainsi donc, à la fin de cette série de Championnats de France, les jeunes sabreurs tarbais remportent tous les titres nationaux des moins de 20 ans (2 titres cadets et 2 titres juniors). Une belle récompense pour le travail exceptionnel réalisé par les maîtres Maumus et Mione sur les pistes de la Maison de l’Escrime de Tarbes tout au long de l’année.

Côté féminin, la tâche s’annonçait ardue pour les 3 cadettes tarbaises Maris-Lucille Gans, Sarah Allouch et Joséphine Morincome.

Eliminées dès le tableau de 32, Joséphine et Marie-Lucille prennent les 17ème et 22ème places, tandis que Sarah, battue un tour plus tard  termine 12ème.

C’est dire que les demoiselles tarbaises avaient à cœur de prouver leur valeur le dimanche dans l’épreuve par équipe.

Dès les quarts de finale, un adversaire redoutable se profilait, l’équipe de Meylan. Les sabreuses bigourdanes surent toutes se hisser à un excellent niveau pour vaincre (45/37) et s’offrir le droit de rencontrer en demi-finale les grandes favorites d’Orléans.

Face à elles, Océane Chery Emmanuel, membre de l’équipe de France la saison dernière, et surtout, la vice championne du Monde de la catégorie à Tachkent Manon Brunet.

podium-fillesLes jeunes tarbaises firent des assauts de haut niveau, inquiétant sérieusement les futures championnes de France, mais elles durent s’incliner 45/38, ramenant à Tarbes une belle médaille de bronze.

Tous les tarbais revenaient avec une médaille autour du cou, montrant encore une fois au monde de l’escrime l’exceptionnelle qualité de l’école de sabre tarbaise. Maintenant, place aux examens (baccalauréat) tandis que les plus jeunes, minimes et benjamins entreront à leur tour en lice dans 15 jours pour leurs championnats nationaux.

 

Sabre : le Tarbais Charles Colleau médaillé en Bulgarie.

DSC_1427C’est dans la ville bulgare de Plovdiv que les membres de l’équipe de France junior de sabre, sous la conduite de Pierre Mione, le coach tarbais mais également entraîneur de l’équipe nationale, devaient confirmer les bons résultats obtenus en Hongrie au mois de septembre.

 

Les premiers matchs d’élimination directe devaient s’avérer fatals pour quelques sabreurs tricolores, parmi lesquels les tarbais Pierre Colleau et Hugo Soler.

Au stade des 1/16ème de finale, ils n’étaient plus que 5 français. 

Edern Annic termine 26ème de l’épreuve et Benjamin Roger (membre du pôle France de Tarbes) prend une bonne 19ème place.

Jean-Philippe Patrice était sorti bien classé des phases de qualification (8ème) du matin. Après avoir éliminé un Ukrainien, il dut baisser pavillon face à l’Italien Rinaldi (15/13). Un tournoi encourageant pour le jeune tarbais.

Encore mieux classé le matin (3ème) Baptiste Dubarry se débarrassait d’un Egyptien et d’un Grec avant d’affronter en 1/8ème de finale le n°1 mondial, le Russe Dmitry Danilenko. Face à ce qui se fait de mieux dans le sabre junior mondial, Baptiste concéda une défaite par la plus petite des marges (15/14) montrant ainsi que nul adversaire n’est désormais hors de portée.

C’est face au même Danilenko que s’acheva l’excellent tournoi de Charles Colleau. Au stade de la ½ finale, le bigourdan subit le même sort que son camarade de club sur le score de 15/12. Il prend néanmoins une excellente 3ème place. Il faut noter que le Russe Danilenko remportera l’épreuve un peu plus tard.

Mais au cours de la journée, Charles, seulement classé 66ème à l’issue des qualifications, dut se débarrasser d’adversaires de très haut niveau : l’américain Dershwitz (habitué des places d’honneur chez les seniors) en 1/16ème de finale  sur le score de 15/12, le Russe Bubenchikov  en 1/8ème de finale (15/12) et en ¼ de finale l’Italien Rinaldi (15/12).

Bon résultat d’ensemble donc pour les trois tarbais Colleau, Dubarry et Patrice élèves de Pierre Mione et Eric Maumus, sans oublier Roger, lui aussi entraîné par les 2 coachs tarbais au sein du pôle France de Tarbes.

Des résultats qui pouvaient laisser espérer une performance par équipe le lendemain. Malheureusement, les tricolores, certainement handicapés par une blessure de Charles Colleau, après avoir éliminé une modeste équipe Belge, ne purent passer l’obstacle Ukrainien. Relégués dans les matchs de classement, les Français s’inclinaient face au Allemands (45/41) avant d’emporter face à la Pologne le match pour finir 7ème du tournoi.

 

Ce week-end, les jeunes français se retrouveront en circuit national sur les pistes de Dijon, sans Charles Colleau, laissé au repos par ses coachs.

Et le week-end suivant, place aux cadettes et cadets pour disputer le traditionnel Sabre d’Or, sur les pistes de la Maison de l’Escrime à Tarbes. L’occasion pour les sportifs tarbais de venir montrer leur intérêt pour ces champions en herbe et pour leur club, l’Amicale Tarbaise d’Escrime, qui offre depuis plusieurs décennies tant de champions de sabre à la France.

Le sabreur tarbais Hugo Soler l’emporte de nouveau à Gisors .

DSC_7351Il fallut aux tarbais passer 10 heures sur les routes reliant la Bigorre à la Normandie pour se rendre au 1er circuit national junior de la saison à Gisors. Un long périple pour ces jeunes et leurs accompagnateurs, chauffeurs pour l’occasion, qui se répètera plusieurs fois tout au long de la saison. Le moment de souligner le dévouement des bénévoles et des entraîneurs de l’ATE, qui est pour beaucoup dans la réussite de ce club au plus haut niveau.

 

Charles Colleau, récent ¼ de finaliste en coupe du Monde à Budapest, mis au repos ce week-end, l’Amicale Tarbaise d’Escrime ne manquait pourtant pas d’arguments pour confirmer un excellent début de saison en terre normande.

 

A commencer par le junior 1ère année Jean-Philippe Patrice, auteur d’un remarquable tournoi la semaine passée en Hongrie. Ce week-end, sorti n° 1 des phases de qualification, Jean-Philippe dut s’incliner dans le tableau de 64, face au Palois Bibi (15/14).

Pour sa part, le cadet Georges Suddars passait un tour de plus que son camarade, pour finalement s’incliner contre Alexandre Hervy de Thionville. Il prend une bonne 13ème place.

 

Pierre Colleau, le frère aîné de Charles, réalise un bon début de saison. Ses coachs savaient qu’il était capable de faire « un truc ». Sorti avec une modeste 24ème place des qualifications, Pierre se montrait brillant durant les éliminations directes. Ils furent 5 tireurs à subir sa loi au cours de ces rencontres, dont le Palois Alban Berges, battu 15/12 en ¼ de finale.

En ½ finale, le Tarbais retrouvait son camarade du Pôle France de Tarbes, le Grenoblois Naël Canali. Après un début de match catastrophique, Pierre se reprenait, mais ne pouvait retourner la situation. Finalement éliminé 15/9, il s’octroie une excellente 3ème place.

 

En finale, Canali se retrouvait face à un cadet, lui aussi sociétaire de l’ATE, Hugo Soler. Le récent vainqueur du tournoi national cadets de St Jean de la Ruelle avait déjà écarté de la victoire un grenoblois en ½ finale, Antoine Bes, battu 15/14.

En finale, Hugo ne fit aucun complexe face à un des meilleurs juniors actuels. Réalisant un match parfait du point de vue tactique, Soler ne laissa aucune chance à son adversaire qu’il défit sur le score de 15/6. Sûr qu’il y aura de la revanche dans l’air cette semaine sur les pistes de la Maison de l’Escrime à Tarbes. Hugo s’adjuge ainsi sa 2ème victoire en tournoi national en seulement 3 semaines. Notons qu’ils sont 3 parmi les 4 demi-finalistes à s’entraîner dans la salle bigourdane sous la direction des maîtres Eric Maumus et Pierre Mione.

 

Côté féminin, les 3 cadettes tarbaises venaient se mesurer aux meilleures juniors de l’hexagone.

Excellentes phases de qualification pour Joséphine Morincome qui terminait 1ère à la sortie des poules, en infligeant une défaite 5/3 à la future vainqueur de l’épreuve la Strasbourgeoise Sarah Balzer. Malheureusement, la suite fut plus compliquée et Joséphine se retrouva battue dans un assaut difficile à gérer face à la parisienne Alice Latour. La Tarbaise s’inclina 15/12 et prit la 17ème place de l’épreuve.

Marie-Lucille Gans quitta la compétition au même stade, battue par Clémence Leclerc, licenciée au Marquisat Louey, sur le score de 15/12.

Après une bonne poule de qualification, Sarah Allouch, pour sa part, après avoir éliminé la Parisienne Appoline Crampe, ne put venir à bout de Lisa Croiset de Maison-Alfort. Elle termine 10ème de l’épreuve.

Débuts internationaux des sabreurs tarbais en Hongrie.

DSC_1343

Ils étaient 4 tarbais dans les rangs de l'équipe de France junior qui disputait le week-end dernier le tournoi de Coupe du Monde de sabre de Budapest en Hongrie, sous la direction de l'entraîneur national, mais aussi entraîneur de l'ATE, Pierre Mione.

Nouveau venu dans la catégorie, Baptiste Dubarry ne put remporter que 2 de ses 6 matchs en poule de qualification le matin. Dès le premier tour du tableau, il devait s'incliner face à un japonais, prenant une modeste 104ème place.

Pierre Colleau pour sa part, remportait 4 de ses matches en poule. Après avoir éliminé son camarade du pôle France de Tarbes, Simon Alkange (15/6), il lui fallut s'avouer vaincu face à l'américain Shainberg (15/12). Il termine 56ème du tournoi.

Jean-Philippe Patrice, lui aussi junior 1ère année, réalise un excellent tournoi en prenant la 16ème place. Après s'être débarrassé d'un américain et d'un belge dans les premiers tours du tableau, il écarte de la victoire l'argentin Lucchetti, qui était pourtant sorti premier des phases de qualification. En 32ème de finale, le tarbais était battu par le vénézuelien Carvajal  sur le score de 15 à 9.

Le grenoblois Naël Canali, s'entraînant au pôle France de Tarbes, prend la 15ème place après avoir été éliminé par l'ukrainien Voronov.

Désormais, les espoirs du clan français reposaient sur le bigourdan Charles Colleau et sur le breton Edern Annic, membre du pôle France de Tarbes la saison passée et désormais sous la direction de l'ancien coach tarbais Frédéric Baylac à l'Insep de Paris.

Un gros morceau se dressait sur la route de Charles en la personne de l'ukrainien Platonov, bourreau des français lors des derniers championnats d'Europe. Le tarbais le domina sans contestation possible (15/10) avant de battre son camarade de l'équipe de France  Thibault Chauchoy sur le score sans appel de 15/6. Pour accéder aux 1/4 de finale, Charles dut se débarrasser du redoutable russe Danilenko, n° 1 mondial (15/11).

C'est dans ce 1/4 de finale que s'arrêta l'excellent parcours du tarbais, Dershwitz, l'américain, habitué des podiums mondiaux, probable membre de l'équipe senior aux jeux olympiques de Rio,  le dominant 15/8.

Charly termine 7ème de l'épreuve, tandis que Annic, battu au même stade par l'ukrainien Voronov (15/10) prend la 5ème place. 

En finale, Derchwitz remporte ce tournoi de Coupe du Monde face au russe Buchkovskiy.

Le lendemain, par équipe, les français étaient classés 2ème avant le début du tournoi. Pierre et Charles Colleau étaient sélectionnés dans cette formation. En quart de finale, les tricolores se firent surprendre par une équipe américaine pourtant privée de Derchwitz (45/43) et ne purent faire mieux que 7ème de l’épreuve.

Le palmarès retiendra pour sa part la victoire des russes en finale.

Les juniors tarbais meilleure équipe de l’Hexagone.

Du côté de l’Amicale Tarbaise d’Escrime, les championnats de France par équipe ont toujours eu une saveur particulière. Ils restent le véritable étalon du niveau d’un club, surtout dans les catégories de jeunes où les clubs formateurs ne sont pas encore pillés par leurs concurrents plus riches.Colleau Lambert

Les 11 et 12 mai, à Bourges, lors des championnats de France séniors de sabre, les observateurs durent bien constater que sur les 16 premiers de l’épreuve individuelle, 8 avaient été formés à Tarbes, avaient conquis les titres nationaux en cadets et juniors sous les couleurs bigourdanes. Malheureusement, 4 « seulement » portaient encore le béret. On ne peut que féliciter cette jeune équipe tarbaise composée de Fabien Ballorca, Christophe Buisson, Maxence Lambert et Charles Colleau qui termina à la 3ème place de ce championnat par équipe, battue en ½ finale par Gisors (45/43), avant d’aller chercher la médaille de bronze face aux parisiens de l’US Métro.

Tarbes/Gisors au sabre, c’est un grand classique depuis des décennies entre deux des plus grandes écoles de l’Hexagone.
C’est donc sans surprise qu’on retrouvait ces deux équipes face à face une semaine plus tard, à Chatou, en finale des Championnats de France juniors. Et là, les hommes d’Eric Maumus et Pierre Mione ne laissèrent aucune chance à leurs homologues et décrochèrent un nouveau titre de Champion de France sur le score de 45/32.

Pourtant, le grand match, la finale avant l’heure, ce fut en ¼ de finale face à un autre grand du sabre, l’équipe de Meylan. Une équipe où l’on retrouvait Naël Canali, lauréat de l’épreuve individuelle la veille, et Rémi Sénégas, récent sélectionné pour les championnats d’Europe et du Monde, 3ème la veille, tout deux entraînés au Pôle France de Tarbes par … Eric Maumus et Pierre Mione. Duel presque « fratricide » donc dans lequel s’opposèrent 6 tireurs entraînés à la Maison de l’Escrime de Tarbes sur 8 concurrents que comprenaient les 2 formations.

Une situation délicate pour des tarbais privés de leur leader, Maxence Lambert, retenu en équipe de France séniors en coupe du Monde à Varsovie, par l’entraîneur national, le tarbais Frédéric Baylac. Une situation rendue possible par un calendrier pour le moins fantasque, concocté par des responsables fédéraux parfois éloignés de la réalité du terrain. Notons au passage que Maxence en terre polonaise terminera 28ème après avoir éliminé le double champion d’Europe et du Monde junior, l’italien Lucas Curatolli. Belle performance de Maxence qui pourrait lui ouvrir les portes de la grande équipe de France pour les Championnats d’Europe.

Mais à Chatou, ses camarades, les frères Colleau, Pierre et Charles, Baptiste Dubarry et George Suddards surent montrer qu’à Tarbes « équipe » n’est pas un vain mot et ils éliminèrent les favoris du jour sur le score de 45/41.
Désormais, rien ne pouvait empêcher les tarbais d’accéder au sacre, surtout pas l’équipe de Betton, balayée en ½ finale 45/22.

Satisfaction légitime donc dans les rangs de l’Amicale Tarbaise. Mais, déjà se profilent les championnats de France Cadets de sabre que le club organise les 24 et 25 mai sur les pistes de la Maison de l’Escrime.
Tous les meilleurs sabreurs français de la catégorie seront là. Baptiste Dubarry, vainqueur du tournoi de Londres et tout nouveau champion de France junior avec l’ATE aura fort à faire face notamment à ses camarades du pôle Haut Niveau de Tarbes, Jean-Philippe Patrice, vainqueur du Sabre d’Or et Hugo Soler, sélectionné pour les Jeux Olympiques de la jeunesse qui se dérouleront en Chine cet été.
Chez les filles, les Parisiennes Quéroli (lauréate en coupe du Monde à Eslingen) et Berthier (vainqueur du Sabre d’Or 2014) font figure de favorites.

Rendez-vous pour tous les amateurs de beau sabre à la Maison de l’Escrime de Tarbes, samedi 24 mai pour l’épreuve individuelle, toute la journée, finale à 17 heures et dimanche 25 mai pour les rencontres par équipes, finales à partir de 16 heures.
Venez nombreux les encourager, ils le méritent bien !

Les sabreurs tarbais aux championnats du monde en Bulgarie

Ils étaient tous revenus des Championnats d’Europe de Jérusalem avec une médaille autour du cou.
L’équipe de France de sabre juniors s’attaquait désormais à ce qui se fait de mieux sur la planète sabre à Plovdiv, en Bulgarie. Et cette équipe apportait avec elle un peu des Pyrénées, elle dont les ¾ des membres s’entraînent sur les pistes de la Maison de l’Escrime, dans le cadre du Pôle France (centre d’entraînement des meilleurs jeunes sabreurs français) sous la direction des maîtres tarbais Pierre MIONE, leur entraîneur en Bulgarie, et Eric MAUMUS.
Au côté des tarbais Maxence LAMBERT et Charles COLLEAU, on retrouvait l’autre membre de la structure de haut niveau bigourdane, le Grenoblois Rémi SENEGAS. Pour compléter l’équipe, le parisien Tom SEITZ, actuellement entraîné à l’INSEP par… Frédéric BAYLAC, ex entraîneur de l’ATE et désormais entraîneur de l’équipe de France olympique. Ce qui confirme que là où il y a du sabre de haut niveau, on trouve toujours au moins un tarbais dans le coup.
Malheureusement, Charles et Maxence ne devaient pas connaître la même réussite qu’en Israël.
Après avoir sorti le Brésilien PEZZI (15/9), COLLEAU se faisait surprendre par l’Américain LOSS (10/15) et devait quitter l’épreuve dès le tableau de 64.
Les choses se présentaient mieux pour LAMBERT. Vainqueur du Roumain ROMERO (15/8) et de l’Egyptien ELSISSY (15/14) Maxence s’inclina toutefois face à un adversaire largement à sa portée en tableau de 16, le Mexicain FLORENCIA (10/15). Une grosse déception pour le tarbais, récent médaillé de bronze aux championnats d’Europe qui terminait ces championnats à la 12ème place.
C’est finalement leur camarade Tom SEITZ qui prit la 3ème place de cette épreuve, battu en ½ finale par l’Italien Luca CURATOLLI (15/13), champion d’Europe en titre et futur lauréat des ces championnats du Monde.
DSC_7902

Rejoints par leur camarade Rémi SENEGAS 2 jours plus tard, c’est par équipe que les hommes de Pierre MIONE comptaient monter sur la plus haute marche du podium mondial. Une épreuve très difficile où les 3 tireurs (plus un remplaçant) de chaque équipe se rencontrent tous dans un relais de 45 touches.
A ce jeu-là, la cohésion des français venait facilement à bout des Thaïlandais (45/21) avant de se frotter à l’une des nations phare du sabre, la Hongrie. Menés par un excellent SEITZ, les Français, après un début de match équilibré, prenait le meilleur  sur leurs homologues magyars pour finalement l’emporter 45/38. Une victoire probante pour les tricolores, qui pouvaient désormais défier en ¼ de finale les redoutables Américains. Malheureusement, le scénario s’inversa, et ce furent les USA qui terminèrent la rencontre le plus fort. C’est sur le score de 45/37 que les jeunes Français s’inclinèrent prenant la 6ème place.
 
Des championnats un peu décevants pour les bigourdans … Mais déjà de retour à l’ATE les voilà prêts à défendre leur titre de Champion de France juniors dans quelques semaines. Tout en jouant, pour Maxence, une possible sélection dans la grande équipe de France seniors pour les prochains championnats du Monde.

 

Les sabreurs français champions d’Europe en Israël.

   Les assauts ont été suspendus, vers 16 heures, ce mardi, dans la maison de l’Escrime de Tarbes.  L’élite des escrimeurs de la région se retrouvait pour un stage de 3 jours. Et parmi eux, l’élite du sabre régional largement composée de jeunes tarbais… L’équipe de France de sabre Junior rencontrait son homologue russe en finale des Championnats d’Europe à Jérusalem.

Une équipe de France composée d’un parisien (Tom SEITZ) et de 3 membres du pôle France de Tarbes Rémi SENEGAS (Meylan) Charles COLLEAU et Maxence LAMBERT, tous deux licenciés à l’Amicale Tarbaise d’Escrime. 

On comprend ainsi l’intérêt des responsables du stage Eric MAUMUS, entraîneur du pôle et de l’ATE et Damien TOUYA, gloire du club bigourdan, champion olympique de sabre à Athènes, sélectionneur de l’équipe de sabre sénior et désormais CTR de la ligue d’escrime Midi-Pyrénées.

Après avoir écarté du titre les Géorgiens en ¼ de finale, les Italiens en ½ finale, les hommes de Pierre MIONE, l’autre entraîneur du pôle de Tarbes et de l’ATE, mais aussi l’entraîneur national des équipes de moins de 20 ans, retrouvaient en finale les représentants d’une des très grandes nations du sabre, l’équipe russe.
Match à suspense puisque après un bon départ, les Français connaissaient un passage à vide et permettaient aux Russes, menés de 11 touches au milieu du match, de revenir à 1 touche à 2 matches de la fin de la rencontre.
On ne peut qu’applaudir les jeunes Français et notamment le tarbais Maxence LAMBERT à qui revenait l’honneur de disputer l’ultime match, d’avoir su puiser dans leurs ressources pour asséner le « coup de grâce » à leurs valeureux adversaires.
DSC_1427

Ce titre continental vient couronner de superbes championnats de nos jeunes sabreurs en Israël. Au cours des 10 jours de compétitions aux 3 armes (sabre, fleuret et épée), les 8 sabreurs (4 cadets et 4 juniors) du nouvel entraîneur national tarbais Pierre MIONE concouraient dans 4 épreuves.

Chez les cadets, Hugo SOLER, licencié à Salon en Provence, mais qui s’entraîne à Tarbes remporta une belle médaille de bronze, éliminé en ½ finale par le Grec GIAKOUMATOS (15/11). Ses camarades du pôle Tarbes ne purent pas atteindre ce niveau. Jean-Philippe PATRICE (Géménos) chutait en 1/8 de finale face au russe KOSTENKO tandis que le Tarbais Baptiste DUBARRY quittait la compétition en 1/16 de finale battu par le Hongrois Istvan DOBO.
Par équipe, ces mêmes garçons prirent la médaille de bronze, battus en ½ finale par les Russes  sur le score étriqué de 45 à 43, après avoir largement mené la rencontre. Certainement le manque d’expérience mais ils sauront tirer la leçon de cette déconvenue. Il leur fallait se ressaisir pour disputer la petite finale. Ils la remportèrent brillamment face à l’Allemagne sur le score sans appel de 45/34.
DSC_7803

Dimanche dernier, le junior tarbais Maxence LAMBERT avait déjà remporté une médaille de bronze dans l’épreuve individuelle. Il dut s’avouer vaincu en ½ finale face à la bête noire des Français dans cette journée, l’Ukrainien Kostiantin VORONOV (15/12). VORONOV, qui au cours de l’épreuve élimina tour à tour Rémi SENEGAS en 1/16 de finale (15/10) puis Charles COLLEAU en 1/8 de finale (15/13) avant de réserver le sort que l’on sait à LAMBERT. Seul l’Italien CURATOLI, champion d’Europe individuel, réussit à l’arrêter en finale.DSC_0120

Un titre de champion d’Europe, 3 médailles de bronze, aucun sabreur français ne rentre de Jérusalem sans médaille. On ne peut que féliciter chaleureusement Pierre MIONE pour ses débuts à la tête du sabre espoir français. Et, on se doit d’associer à ces louanges son collègue entraîneur à Tarbes Eric MAUMUS, qui, la retransmission internet terminée, se remit au travail sans attendre car la relève prometteuse était là, dans cette salle de la Maison de l’Escrime, avide de ses conseils et de ceux de leur idole Damien TOUYA.DSC_1313

 

Championnat de France Junior à Charleville-Mezieres

Pour l'ATE la razzia continue…

Les juniors tarbais ont monopolisé le podium lors de l'épreuve individuelle. Arthur Zatko, Maxence Lambert et Christophe Buisson se sont hissés, dans l'ordre, aux 3 premieres places du championnat de France.  Avec Pierre Colleau 5eme, Fabien Ballorca 11 eme, Charles Colleau 17eme et Alexandre Dubois 22eme ils montrent la densité et le niveau actuel du sabre Tarbais.

Cerise sur le gateau, en N2, c'est Baptiste Dubarry, invité de dernière heure et petit jeune de la bande qui s'est distingué. Avec le titre de champion de France il complète magnifiquement la moisson de médailles.

championnat de france indi Samedi 125IMG_1832

Avec de tels résultats en individuel, il était peut être facile de penser que le titre par équipe se jouerait entre les 2 équipes tarbaises. C'était sans compter sur la détermination de leurs adversaires et c'est Meylan qui emporte le titre devant Paris USM, les 2 équipes tarbaises prenant place ensemble sur la 3eme marche du podium.

Au final des championnats de France de belle facture pour l'ATE !!