Circuit européen de sabre de Meylan : les tarbais bien placés.

L’Eurosabre de Meylan, pour les sabreurs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime de la catégorie moins de 17 ans, c’est un tournoi bien particulier. Face à des adversaires de haut-niveau, venus de toute l’Europe, les élèves des maîtres Maumus et Mione ont toujours su briller comme en témoignent la 2ème place de Jean-Philippe Patrice en 2013 et les victoires d’Hugo Soler en 2014 et de Maxime Pianfetti l’an passé.

meylan-2016C’est une équipe jeune que coachaient  les entraîneurs tarbais, aidés dans cette tâche par le récent vainqueur du tournoi de Dijon, international moins de 20 ans, Baptiste Dubarry. Une aide précieuse lors des éliminations directes quand plusieurs bigourdans disputent en même temps des matches décisifs.

Eliminations pas tout à fait directe d’ailleurs, puisque le tournoi de Meylan renouait avec une formule que les anciens connaissent bien : le repêchage. Ainsi, il faudrait perdre 2 matches dans la journée (avant les ¼ de finale) pour quitter l’épreuve, le couperet ne tombant plus dès la première défaite.

Nul besoin de 2ème chance pour les tarbais Oscar Sans et Florian Schikele.

Oscar, vainqueur du Bulgare Nankinski en 1/16 de finale, du redoutable Français, sorti 3ème des phases de qualification, Aimé Hustache en 1/8 de finale et du Suisse Stéfan Friedheim, se retrouvait en ¼ de finale de l’épreuve en compagnie de Florian qui avait écarté notamment l’Espagnol Santamaria en 1/8 de finale.

Le chemin jusqu’à ces quarts allait être plus long pour leur camarade de l’ATE Rémi Cadène. Après une victoire sur l’Anglais Halliwell, Rémi devait s’incliner face au Suisse Friedheim. Le voilà condamné à disputer des matches supplémentaires pour rejoindre Oscar et Florian. Vainqueur successivement  des Français Boureau, Piccioli et Diridollou, il finissait par gagner sa place en ¼ de finale, face à Oscar Sans.

Les escrimeurs qui ont pratiqué cette formule avec repêchage savent tous combien il faut se méfier de ces concurrents issus des matches supplémentaires quand on est arrivé directement dans le tableau final. Souvent plus dans le rythme d’un match couperet, il n’est pas rare de les voir remporter l’épreuve.

 L’Allemand Haag, issu des repêchages saura le rappeler à Schikele en le battant 15/14 en ¼ de finale tandis que Rémi Cadène éliminera Oscar Sans au même stade 15/13. Une victoire sur Haag en ½ finale (15/14) et Rémi se retrouvait en finale face à l’Espagnol Gerardo Lillo. 

Impressionnant  toute la journée, Lillo se montrera intraitable dans ce match où Rémi ne saura jamais l’inquiéter, malgré une bonne prestation, s’inclinant  finalement 15/8.

Rémi Cadène 2ème, Florian Schikele 6ème, Oscar Sans 7ème : trois tarbais dans les 8 premiers de ce circuit européen. Pierre Mione et Eric Maumus se montraient légitimement  satisfaits. Ce résultat augure bien de la suite de la saison, et d’une performance en terre Tarbaise, les 5 et 6 novembre prochain, pour le tournoi international du Sabre d’Or.

meylan-bis

Michel Ducos

Sabre : Hugo Soler invincible ?

DSC_7783Troisième tournoi de la saison et troisième victoire pour le cadet tarbais Hugo Soler.

Et cette fois, c’est dans un tournoi international, face aux équipes notamment de Russie, d’Allemagne, d’Angleterre, d’Espagne et de Grèce qu’Hugo remporte un succès probant.

Sur les pistes de Meylan (près de Grenoble), le jeune tarbais termine 6ème des phases de qualification. Il lui faudra écarter 3 français de son chemin pour pouvoir affronter en ¼ de finale le Russe Ivan Lebedev qu’il bat sur le score net de 15/10. Une ½ finale remportée 15/8 contre Alexandre Hervy de Thionville, et Hugo se retrouve de nouveau en finale face à l’Allemand Frederic Kindler. Le match sera plus indécis mais Kindler devra s’incliner 15/12, laissant ainsi le jeune élève d’Eric Maumus et Pierre Mione confirmer son magnifique début de saison.

A l’ATE, on pense toujours équipe dans ce sport « individuel » qu’est l’escrime. C’est donc avec satisfaction qu’on enregistre les bonnes 9ème et 10ème places de Georges Suddars et Pierre-Elysée Flory.

Désormais membre de l’équipe d’Angleterre (dont les seniors sont entraînés par le médaillé olympique tarbais Pierre Guichot, nouvelle preuve de la qualité de cette école bigourdane après la nomination de Fred Baylac à la tête des seniors français), Georges, après avoir éliminé l’Espagnol Bravo, ne peut accéder aux ¼ de finale, battu en 1/8ème par Thomas Martine de St Denis (15/11).

Même destin pour son camarade Flory, qui après avoir battu le local Ramez et l’Anglais Watt, est vaincu en 1/8ème de finale par Quentin Vervoitte, lui aussi sur ses terres, mais qui s’entraîne cette saison au Pôle France de Tarbes (15/12).

 

Satisfaction aussi du staff tarbais du côté de l’épreuve féminine. Sarah Allouch, la tarbaise du pôle France d’Orléans, laissant parler ses extraordinaires qualités de compétitrice qu’on lui connaît depuis longtemps, se qualifie pour sa 1ère finale  internationale. A ce stade, elle doit s’avouer vaincue par la formidable sociétaire du Racing Club de France Caroline Quéroli, décidément intouchable cette année dans sa catégorie. Une finale néanmoins disputée, dans laquelle Sarah donnera bien du fil à retordre à la Parisienne (15/12).

Pourtant, tout n’avait pas commencé pour le mieux. Sortie seulement 40ème des phases de qualification, Sarah doit s’employer dans des assauts serrés pour accéder à un ¼ de finale face à la Provençale Coline Suzanne. Elle la bat 15/10, s’offrant le droit de disputer sa 1ère ½ finale dans un tournoi de ce niveau face à l’Algérienne Abik Boungab. Un match somme toute contrôlé par la tarbaise qui l’emporte 15/9 et accède à la finale.

Sarah termine donc 2ème de l’épreuve.

Déception du côté de ses camarades Marie-Lucille Gans et Joséphine Morincome. Bien classées à l’issue des poules (9ème et 13ème) les 2 tarbaises ne peuvent passer les 16ème de finale terminant 21ème et 23ème de l’épreuve.

 

Tous ces jeunes gens se retrouveront sur les pistes tarbaises de la Maison de l’Escrime pour le traditionnel tournoi du Sabre d’Or désormais disputé en automne (les 8 et 9 novembre).

Auparavant, ce week-end, Hugo Soler rejoindra dans la catégorie supérieure, l’équipe de France junior pour disputer une épreuve de Coupe du Monde à Plodiv (Pologne) sous la houlette de l’entraîneur tarbais de cette sélection Pierre Mione. Il y retrouvera ses aînés de l’ATE, Charles et Pierre Colleau, Baptiste Dubarry et Jean-Philippe Patrice.

Sélection dans la catégorie supérieure aussi pour Sarah Allouch qui disputera à Sosnowiek (Pologne) son premier tournoi de Coupe du Monde junior le même week-end.