Tout l’esprit de l’ATE dans ce reportage …

C'est  René GEUNA qui a façonné l'esprit et le modele éducatif de l'Amicale Tarbaise d'Escrime fait d'exigence et d'un humanisme qui donne sa chance à chacun.

A travers ce reportage et les témoignages de 2 champions d'exception que sont Damien TOUYA et Nicolas LOPEZ, il est facile de prendre la mesure de cet homme si attachant.

Suivez le lien …

Et si vous voulez laisser un commentaire en ligne n'hesitez pas !!

Championnats de France cadets de sabre : le tarbais Dubarry maître chez lui !

 

           Week-end de tension pour les responsables de l’Amicale Tarbaise d’Escrime. Le club bigourdan organisait les championnats de France cadets de sabre.
Si les résultats sportifs, nous allons le voir, devaient combler le staff tarbais, le président Bruno Hirt, une fois le rideau tombé en cette fin de dimanche, tint à féliciter tous les bénévoles de l’ATE qui firent de cet événement une parfaite réussite saluée par Catherine De Foligny, secrétaire générale de la Fédération Française d’Escrime, présente durant ces deux jours dans les tribunes de la Maison de l’Escrime.
DSCF0426

En cette journée dominicale, le public tarbais venait de vivre une formidable finale par équipes entre les jeunes locaux Baptiste Dubarry, Marc-Antoine Shu-Gestin, Georges Suddards et Pierre-Elysée Flory et leurs homologues de Géménos emmenés par Jean-Philippe Patrice, membre du pôle France de Tarbes.
Après un parcours qui vit les bigourdans dominer les équipes de Varces en 1/8 de finale (45/21), de Clamart en ¼ (45/27) et de Roubaix en ½ (45/21), les entraîneurs Eric Maumus et Pierre Mione savaient que la finale serait très difficile. Et le score de 30/20 qui s’affichait en milieu de rencontre en faveur de Géménos semblait confirmer leurs craintes. Mais Georges Suddards d’abord
et Marco Shu-Gestin ensuite surent se révolter dans leur salle pour dominer leur adversaire et passer le dernier relais à Baptiste dans de bien meilleures conditions, avec malgré tout 4 touches de retard (36/40).
Le dernier assaut opposait donc Baptiste à Jean-Philippe Patrice. Malgré un arbitrage parfois surprenant qui aurait pu le déstabiliser, Dubarry, comme ses camarades, sut se montrer digne du béret (emblème de l’ATE) et offrit, après avoir fait échouer l’ultime attaque de Patrice, un nouveau titre à son club. 45/44 ! Un énorme ouf de soulagement retentit dans les tribunes et sur le banc des entraîneurs.

DSCF0442Dubarry contre Patrice, c’était la finale de l’épreuve individuelle de la veille. Moins de suspense, puisque c’est sur le score de 15/9 que Baptiste remportait le titre individuel cadets. Champion de France junior par équipe la semaine dernière à Bourges, champion de France cadet individuel et par équipe ce week-end à Tarbes, quel beau mois de mai pour le sociétaire de l’ATE !DSCF0401DSCF0411
Marc-Antoine Shu-Gestin réalisa lui aussi un beau parcours, offrant durant toute la journée de superbes actions aux spectateurs de ces championnats. Il fut éliminé en ¼ de finale par Jean-Philippe Patrice 15/14 avec une magnifique dernière parade riposte malheureusement non enregistrée par l’appareil électrique.
Pour sa part, Pierre-Elysée Flory dut s’incliner dans le tableau de 32 face à son camarade du pôle France de Tarbes Hugo Soler (Salon de Provence) récent sélectionné pour les jeux olympiques de la jeunesse cet été en Chine.
Côté féminin, si Joséphine Morincome, récente finaliste du Sabre d’Or, quittait prématurément l’épreuve face à la toulousaine Céline Noël (15/10) dans le tableau de 32, ses deux camarades de Tarbes, Sarah Allouch et Marie-Lucille Gans, se rencontraient au tour suivant pour accéder aux ¼ de finale. Un match acharné, qui vit Marie-Lucille céder dans les dernières secondes et s’incliner 15/14.
Sarah disputait donc un ¼ de finale face à la Strasbourgeoise  Sarah-Camille Noutcha qu’elle perdit sur le score de 15/8 pour prendre la 7ème place.

Des strasbourgeoises que les tarbaises retrouvèrent sur leur chemin le dimanche par équipe. Après une difficile victoire sur Bordeaux en ¼ (45/44), elles ne purent empêcher les alsaciennes d’accéder à la finale (39/45) et durent se contenter d’une belle médaille de bronze.

Retenons ce moment de grande émotion quand lors de la cérémonie protocolaire des garçons, Catherine De Foligny remit la médaille d’or de la FFE à René Geuna, celui sans qui cette merveilleuse école de sabre tarbaise n’existerait pas, sous les yeux de nombre de ses élèves à commencer par Pierre Mione et Eric Maumus, les entraîneurs actuels, Damien Touya et Nicolas Lopez champions Olympiques de sabre, ce dernier présent durant ces 2 jours au côté des jeunes tarbais.

Le week-end prochain, place aux plus jeunes, les minimes, pour les Championnats de France à Paris.

 

DSCF0435DSCF0398IMG_0021

DSCF0413DSCF0377DSCF0374DSCF0421DSCF0424DSCF0434DSCF0414