Le Tarbais Maxime Pianfetti champion d’Europe de sabre moins de 20 ans en Russie.

Il était environ 19h30 à Sotchi (17h30 à Tarbes) quand les 2 français, membres du pôle France de Tarbes, le Tarbais Maxime Pianfetti et le Marseillais Sébastien Patrice se présentèrent sur la piste podium des Championnats d’Europe d’escrime, pour se disputer le titre.

 

Une opposition vécue tant de fois sur les pistes d’entraînement de la Maison de l’Escrime sous la direction d’Eric Maumus, Nicolas Lopez mais aussi Frédéric Baylac et Pierre Mione aujourd’hui entraîneurs des équipes de Chine et de France.

Tous les jeunes de l’ATE, les maîtres tarbais et les dirigeants du club, le Président Hirt en tête, suivirent ce match si particulier avec un grand intérêt et une grande fierté.

L’Amicale Tarbaise d’Escrime et le Pôle France de Tarbes  étaient de nouveau au top de l’Europe. Un succès à partager avec le Maire de Tarbes et son adjoint aux sports qui avaient su, à l’automne, alors que ces structures traversaient une période difficile apporter tout leur soutien à Bruno Hirt, et aux dirigeants du club, pour trouver des solutions permettant de poursuivre l’excellent travail dont on voit les résultats aujourd’hui.

Si Maxime, plus expérimenté, pouvait faire figure de favori, le résultat restait très indécis. On le sait, une finale est un match si particulier et surtout Sébastien avait prouvé à maintes reprises quel extraordinaire compétiteur il savait être.

Le Russe Lokhanov, l’un des grands favoris de l’épreuve, ne nous contredirait pas, lui qui se voyait certainement en finale alors qu’il menait en demi 14/9 face au jeune Français. Touche après touche, Patrice est remonté pour finalement porter l’estocade et l’emporter 15/14.

Du côté de l’autre ½ finale, un incident technique important priva les supporters tarbais des images sur internet. Un grand moment de stress dans la Maison de l’Escrime. Que se passait-il sur la piste en Russie ? Les SMS aux membres de la délégation française n’y firent rien… il fallut attendre que le résultat tombe : Maxime avait battu l’Italien Arpino 15/13.

Heureusement, tout était revenu dans l’ordre sur le web pour la finale. Patrice, sans crainte face à un Pianfetti plus tendu prenait rapidement l’avantage 4/1. Mais le tarbais, plus puissant au milieu de piste, sut poser son jeu, faire preuve de patience, alternant actions offensives entre les lignes de mise en garde et contre-attaques en bout de piste. Il menait 8/5 à la pause.

En 2ème période, Maxime continuait à faire le jeu, prenant plus de risque que son adversaire, variant intelligemment les actions. Bien évidemment, celui-ci ne lâchait rien, plaçant plusieurs bonnes attaques et c’est sur le score de 14/11 qu’on abordait la dernière touche. Une dernière contre-attaque offrait à Pianfetti le titre européen. Il rejoignait ainsi au palmarès un autre Tarbais, Charles Colleau, vainqueur voici 2 saisons.

Ce résultat laisse espérer d’autres lauriers lors de l’épreuve par équipe qui se disputera samedi. Maxime et Sébastien seront épaulés par un autre Tarbais, Hugo Soler, 20ème de ces Championnats (éliminé par le Géorgien Shengelia 15/14) et par le Palois Elliot Bibi, 27ème de l’épreuve.

Et pour les guider et leur apporter son immense expérience, ils pourront compter sur le capitaine de cette équipe de France, la Tarbais, Champion Olympique en 2004 à Athènes, Damien Touya.

Tournoi élite de Joué les Tours : le sabreur tarbais Florian Schikele toujours dominateur.

Déjà vainqueur des tournois internationaux du Sabre d’Or à Tarbes et de Mödling en Autriche, sélectionné avec l’équipe de France moins de 17 ans pour les Championnats d’Europe de Plovdiv (Bulgarie), le gaucher tarbais Florian Schikele faisait figure de favori en terre tourangelle pour le tournoi national élite de Joué les Tours.

Un pronostic que les 171 autres jeunes sabreurs venus de tout l’hexagone comptait bien déjouer, à commencer par ses camarades de l’Amicale Tarbaise d’Escrime.

Si le Champion de France minimes 2016 Rémi Cadène, Luc Debordes et Tristan Chabrol ne pouvaient se faire une place parmi les 32 premiers, l’une des satisfactions du maître Eric Maumus, venu coacher ses élèves, aura certainement été le comportement des nouveaux arrivés dans la catégorie des moins de 17 ans Antoine Pogu et Oscar Sans.

Curieuse saison pour ces garçons privés de leur 2ème année dans la catégorie minimes (et selon les spécialistes de grandes performances) par un changement de catégories décidés par la fédération. Ils se retrouvaient ainsi les plus jeunes dans la nouvelle catégorie des moins de 17 ans, face à des concurrents ayant 3 ans de plus qu’eux.

Sorti 21ème des phases de qualifications, Antoine Pogu atteignait les 1/8 de finales. Mais à ce stade, il lui fallait s’incliner face à son camarade de club Jules Géraud (15/13) sorti 4ème des qualifications. Antoine prenait la 13ème place de l’épreuve.

De son côté, Jules retrouvait en ¼ de finale l’autre « jeunot » Oscar Sans. Encore un match acharné entre élèves d’Eric Maumus et Frédéric Baylac qui se terminait par la victoire d’Oscar sur le score de 15/13. Jules finissait 6ème de l’épreuve tandis que Sans accédait aux ½ finales.

Face à Sébastien Patrice de Gémenos, membre du pôle France de Tarbes, Oscar finissait par connaître la défaite (15/9). Mais il montait sur le podium pour une magnifique 3ème place.

 De son côté Florian Schikele assumait pleinement son statut de favori. Après des qualifications où il avait gagné tous ses assauts, le Tarbais remportait ses 1ères rencontres du tableau d’élimination directe. Puis, après avoir écarté les Palois Pierre Saint-Cricq (1/8 de finale) et Samuel Jarry (1/2 finale) et le Parisien Montes de Oca (1/4 de finale) sur le même score sans appel de 15/7, il retrouvait en finale son partenaire du pôle France de Tarbes Sébastien Patrice. Il est à noter l’excellent début de saison de ce dernier qui lui a permis d’intégrer l’équipe de France M17, sous la direction de Frédéric Baylac, lors des Championnats d’Europe.

Une rencontre que Florian remporta sur le score de 15/10, s’adjugeant une nouvelle victoire dans un grand tournoi.

Avec 2 tireurs sur le podium et 4 parmi les 16 meilleurs de l’épreuve, l’Amicale Tarbaise se pose encore comme un prétendant sérieux au titre lors des championnats de France qui se dérouleront prochainement à Dunkerque.

Du côté des féminines, on notera, dans le camp bigourdan, la 21ème place de Maylis Anclade , éliminée par l’Orléanaise Appoline Fondeur, et la 26ème place d’Elsa Lahon-Laborde, venue se tester dans la catégorie supérieure, elle qui appartient encore au M14 (moins de 14 ans).

Les Tarbais amateurs d’escrime, ou simplement curieux de découvrir ce sport et l’Amicale Tarbaise d’Escrime, à n’en pas douter l’un des plus beaux fleurons du sport bigourdan, pourront retrouver les meilleurs sabreurs de l’Hexagone lors des Championnats de France séniors qui se dérouleront à la Maison de l’Escrime les 6 et 7 mai prochain. Nous aurons évidemment l’occasion d’en reparler…