Les meilleurs juniors français en stage à Tarbes

Les tournois de Coupe du Monde et les championnats d’Europe et du Monde arrivent à grands pas en ce début d’année 2022. Il était donc primordial pour les postulants à l’équipe de France Juniors de se préparer durant ces vacances de Noël pour ces épreuves, à commencer par le tournoi de Coupe du Monde qui se déroulera à Budapest les 8 et 9 janvier.

Julien Médard, nouvel entraîneur des équipes de France de sabre cadet et junior garçons, et ancien  membre du staff des équipes de France séniors, choisit Tarbes et sa magnifique salle de la zone Bastillac, pour réunir ses sabreurs. Un choix que l’on peut comprendre au vu de  la renommée de l’école de sabre tarbaise dans tout l’hexagone. Mais, nul doute que l’ancien international, formé dans le club voisin de Pau, a retrouvé avec plaisir ces pistes qu’il a si souvent foulées quand il n’était encore que benjamin ou minime.

Les tarbais Antoine Pogu, Noah Hébra et Jérémy Custine faisaient partie des sélectionnés pour ce stage.

Parallèlement, se déroulait, comme durant toutes les petites vacances de l’année, un rassemblement de préparation pour les escrimeurs tarbais, dont certains, bien que n’étant pas conviés au stage national, ont encore leur mot à dire en vue des sélections.

C’est donc un groupe d’une trentaine de sabreurs qui a travaillé durant 3 jours (du 28 au 30 décembre) dans les 2 salles de la Maison de l’Escrime. Et pour les encadrer, ils pouvaient compter sur un staff qui ferait bien envie à beaucoup de structure en France. Deux maîtres d’armes qui œuvrent au quotidien au sein de l’ATE : Frédéric Baylac, ancien entraîneur des équipes de France et de Chine olympiques et Nicolas Lopez, champion Olympique en 2008 à Pékin. Et, le conseiller technique régional, responsable du pôle France de Tarbes, Damien Touya, champion Olympique à Athènes en 2004.

Nul doute que les discussions entre ces 4 champions auront été fructueuses et que les jeunes sabreurs, tant du stage national que du stage de l’ATE, auront  su profiter des conseils qui leur auront été prodigués.

Reste maintenant à s’exprimer pleinement sur les pistes hongroises ce week-end. Trois membres de l’ATE défendront les couleurs tricolores : Antoine Pogu et Jérémy Custine chez les hommes, et Mathilde Mouroux chez les dames.

Tellement rapides que l’appareil ne peut plus suivre…!!!

Michel Ducos

Mathilde Mouroux l’emporte à Montargis

Mathilde attentive aux conseils de Frédéric Baylac…

Le week-end dernier se déroulait à Montargis (Loiret) un tournoi national juniors (moins de 20 ans) de sabre. Les meilleurs espoirs de l’hexagone se retrouvaient, avec en ligne de mire, notamment, des sélections avec l’équipe de France pour les prochaines épreuves de Coupe du Monde.

Un long déplacement pour les jeunes sabreuses et sabreurs tarbais, accompagnés par 2 des coachs de l’Amicale Tarbaise d’Escrime, Frédéric Baylac et Eric Maumus. Il fallait bien être 2 pour s’occuper de la douzaine de jeunes bigourdans, en lice sur les 12 pistes du gymnase montargois.

Chez les filles, Mathilde Mouroux faisait partie des favorites, auréolée de sa 6ème place en coupe du Monde voici quelques semaines à Sosnowiec en Pologne.

L’autre tarbaise, Roxane Chabrol, pouvait aussi créer la surprise, elle qui domine sans partage sa catégorie cadette (moins de 17 ans) depuis le début de la saison avec 2 victoires pour 2 épreuves disputées (Orléans et Strasbourg). Malheureusement, arrivée sans problème dans le tableau de 32, elle chutait face à la bordelaise Garance Baylaucq, voyant s’envoler toute chance de victoire finale. Un faux-pas que Roxane oubliait  bien vite pour faire un excellent tableau de repêchage dont elle remportait la finale, prenant une bonne 9ème place du tournoi.

De son côté, Mathilde assumait  parfaitement son statut et arrivait dans la finale de l’épreuve .Elle y retrouvait sa camarade de l’équipe de France Annah Couderc (Gémenos). Et cette dernière lui donna bien du fil à retordre, la tarbaise ne s’imposant que sur le score de 15/14, au terme d’un assaut dont tous les spectateurs saluèrent la qualité technique. Mathilde monte ainsi sur la plus haute marche du podium.

Chez les garçons, un doute planait sur la participation d’Antoine Pogu, international junior qui s’entraîne désormais à l’INSEP. Un petit problème de santé l’handicapait depuis quelques jours, mais le staff médical avait donné son accord pour sa participation à Montargis. Malheureusement, Antoine ne put s’exprimer à son véritable niveau, et il quittait l’épreuve dans le tableau de 32. Déception également pour ses camarades Oscar Sans, Noah Hébra et Henri Gaudin, éliminés au même niveau de la compétition.

Mais parmi les jeunes tarbais, on en trouve toujours un pour porter haut les couleurs du club. Et, c’est au petit frère, Axel Pogu, encore cadet, qu’échut cette tâche. Au terme d’un superbe parcours, Axel se retrouva en ¼ de finale face à l’Orléanais Garrigue. Le jeune tarbais manquait encore un peu d’expérience pour l’emporter. Il  prend une superbe 8ème place de l’épreuve.

Diego Drulhiet , pour sa part, vit sa première saison dans cette catégorie. Dès les éliminatoires, on sentait bien qu’il était « dans le coup ». Il arrivera jusqu’aux 1/8 de finale, battu lui aussi par Garrigue, et certainement, lui aussi, par manque d’expérience. On le voit, la relève est bien prête du côté de l’ATE.

Et la relève, c’est aussi les minimes (moins de 15 ans) qui disputaient une épreuve régionale, samedi à la Maison de l’Escrime à Tarbes, organisée par Nicolas Lopez, l’autre entraîneur du club bigourdan, première étape vers les championnats de France qui se dérouleront au printemps.

Michel Ducos