Fête des jeunes à Macon : Mélissa Larrieule et Antony Makhoul médaillés de bronze

Rendez-vous en ce week-end de mi-juin, à Macon, pour les meilleurs escrimeurs minimes (moins de 15 ans). Plus de 200 sabreuses et sabreurs venus de toute la France se retrouvaient afin de conquérir le titre national.

Pour les jeunes tarbais, la barre avait été placée haut par leurs aînés. Dans les 3 catégories (séniors, juniors et cadets) déjà disputées les week-ends précédents, les athlètes de l’Amicale Tarbaise d’Escrime étaient revenus avec une médaille d’or.

Pas de quoi impressionner Antony Makhoul. Régulièrement classé parmi les 8 premiers de la catégorie cadets (moins de 17 ans) tout au long de la saison, le Tarbais était incontestablement parmi les favoris de l’épreuve minime. Un statut qu’il assumait totalement en finissant 2ème des qualifications du matin et en remportant assez facilement ses premiers matchs éliminatoires. Mais en ½ finale, face à Titouan Chauvel (Charleville-Mézières) Antony se laissait surprendre en début de rencontre, se retrouvant mené 14 touches à 8. Remis en selle par les conseils de son coach, Frédéric Baylac, le bigourdan retrouvait son meilleur niveau pour égaliser à 14 partout. Mais le nordiste portera l’ultime touche, condamnant Antony à monter sur la 3ème marche du podium pour une belle médaille de bronze, malgré tout quelque peu décevante pour lui au vu de sa 2ème partie de ½ finale.

C’est une médaille de bronze aussi que Mélissa Larrieule passera autour de son cou à la fin de la journée. La jeune Tarbaise, récente championne de France cadette avec l’équipe de l’ATE, imposait son jeu de gauchère dans les matchs d’élimination directe, n’étant inquiétée qu’en ¼ de finale par l’Orléanaise Athénéane Rose (15/14).

En ½ finale, face à la parisienne Mathilde Barando (future championne de France) Mélissa produisit encore une fois un bel assaut. Mais, la marche était encore un peu haute et elle dut s’incliner 15/9, laissant toutefois entrevoir un potentiel certain.

Pour clôturer la saison, place aux plus jeunes. Les benjamins (moins de 13 ans) disputeront à Dinard en ce dimanche 26 juin leur critérium national, avec là-aussi de légitimes espoirs pour l’ATE. 

L’ATE, un club avec des valeurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.