Championnats de France par équipe à Châlon en Champagne : les filles championnes en nationale 2, les garçons 5ème en nationale 1.

L’équipe féminine de l’ATE

Victoire en équipe N2 de l’équipe de l’ATE composée de Roxane Chabrol, Eléa Faur, Mathilde Mouroux et Andréa Tournefier. Elles l’emporte en finale sur l’équipe d’Orléans 2.

Elles disputeront l’année prochaine le championnat de nationale 1 (élite)

Les garçons, Baptiste Dubarry, Maxime Pianfetti, Antoine Pogu et Florian Schickelé s’inclinent de justesse en 1/4 de finale face à l’équipe de Soufflelweye 45 à 43.

Ils prennent la 5ème place… mais ils restent, comme je me plais à le souligner avec René Geuna, la 1ère des équipes composées uniquement de sabreurs formés au club depuis l’âge des benjamins… une catégorie malheureusement de plus en plus rare dans le sabre « moderne ».

Antoine Pogu Champion d’Europe U23, Mathilde Mouroux médaille de bronze.

C’est à Budapest que se déroulaient, ce week-end, les Championnats d’Europe de sabre des moins de 23 ans. L’occasion pour les nouveaux séniors et les meilleurs juniors du continent de se montrer avant l’échéance olympique de 2024.

Deux Tarbais avaient été retenus dans les équipes de France, Antoine Pogu, le champion de France juniors 2022 et Mathilde Mouroux, la toute récente Championne d’Europe Juniors.

Si Antoine terminait 10ème du tournoi individuel, ne pouvant conserver à Tarbes un titre conquis par Maxime Pianfetti l’an dernier à Tallinn, il avait à cœur de l’emporter avec ses camarades de l’équipe nationale. La Pologne en ¼ de finale ne posait pas trop de problème, les tricolores l’emportant 45 touches à 34. La redoutable équipe d’Italie se dressait sur la route des Français en ½ finale.

Après un excellent départ, l’équipe de France voyait les transalpins recoller au score en milieu de rencontre. Antoine et ses camarades trouvaient les ressources nécessaires pour reprendre le dessus et s’offrir une place en finale contre les Roumains (45/37).

Une finale somme toute moins difficile pour les Français, toujours devant au score. Ils l’emportaient 45/40 et ramenaient le titre Européen en France.

Mathilde Mouroux, qui a déjà performé en seniors bien qu’étant encore junior pouvait caresser l’espoir de s’imposer chez les filles. Malheureusement, éliminée en ¼ de finale par la Bulgare Ilieva (future lauréate de l’épreuve) elle prenait une belle 7èmeplace. C’est donc par équipe que la Tarbaise, avec ses camarades de l’équipe nationale, devait  aller chercher la médaille. Mais, en ½ finale, face aux Allemandes, après un bon début de match, les tricolores connurent une grosse défaillance. Incapables de reprendre le dessus, les Françaises étaient éliminées et se retrouvaient à combattre pour la médaille de bronze, contre les Polonaises. Un match que les tricolores remportaient haut la main et Mathilde pouvait revenir avec la médaille de bronze en Bigorre.

Dans le même temps, les juniors tarbais disputaient leur Championnat de France à Charleville Mézières.

Une épreuve sans Mouroux, donc, obligée par un calendrier pour le moins incohérent de renoncer à sa participation pour honorer une sélection nationale. Toutefois, ses camarades de club, Roxane Chabrol, Eléa Faur, Céline Giraud et Mélissa Larrieule, surent se surpasser et offrir à l’ATE une belle médaille d’argent, battues seulement en finale par les Orléanaises. La veille, lors de l’épreuve individuelle, Eléa s’était adjugé la 3ème place, battue en ½ finale par la Strasbourgeoise Rita Robineaux qui venait d’éliminer en ¼ de finale Roxane, 5ème de l’épreuve.

Chez les garçons, les 2 équipes tarbaises composées de Baptiste Baylac, Jean Gabas, Axel Pogu et Benoît Risch-Riffarth pour l’une et de Tim Baudet-Joyeux, Guillaume Cabanac, Jérémy Custine et Diego Druilhet pour l’autre se classaient respectivement 3ème et 5ème du championnat.

Résultats des autres Tarbais aux Championnats de France juniors:

Individuels : Filles : N2 : Mélissa Larrieule 2ème ; Céline Giraud 3ème . Garçons : N1: Guillaume Cabanac 9ème ; Diego Druilhet 10ème ; Jérémy Custine 12ème ; Noah Hébra 14ème ; Tim Baudet-Joyeux 15ème ; Benoît Risch-Riffarth 16ème ; Baptiste Baylac 19ème . N2 : Jean Gabas 17ème

Podium filles N2
Podium garçons N2
Podium garçons N1
Podium fille N1

Céline Giraud et les cadets champions de France à Montargis.

Ce week-end, s’est ouverte pour les escrimeurs la période des Championnats de France. Durant un mois et demi, les compétiteurs de toutes les catégories, de toute la France, vont s’affronter pour remporter les titres nationaux.

C’est aux cadettes et cadets (moins de 17 ans) que revenait l’honneur d’ouvrir le ban. A Montargis, l’Amicale Tarbaise d’Escrime se déplaçait en force avec 13 athlètes sélectionnés  accompagnés de leurs entraîneurs, Nicolas Lopez et Eric Maumus.

Chez les filles, Céline Giraud venait défendre son titre conquis à Tarbes l’an passé. Au vue d’une saison en demi-teinte, la jeune Tarbaise ne faisait pas figure de favorite. Et les qualifications du matin n’allaient pas rassurer ses supporters. 2 victoires seulement en 6 matchs et Céline rentrait dans le tableau final avec une inconfortable 20ème position. Mais, elle retrouvait toutes ses qualités face à l’élimination directe. Victorieuse de la parisienne Mathilde Barando (4ème des qualifications) en 1/8 de finale et de la n° 1 du tableau, Aurore Patrice en ½ finale, la sociétaire de l’ATE ne laissait aucune chance à la Blagnacaise Emma Arribet en finale (15/8) et conservait brillamment son titre national, offrant à l’ATE son premier titre de Champion de France de la saison.

De leur côté les garçons n’étaient pas en reste, avec Antony Makhoul, Jean Gabas et Alban Lienhard, classés respectivement 2ème, 4ème et 8ème de l’épreuve masculine.

Les Bigourdans n’allaient pas en rester là. Le lendemain, dans l’épreuve par équipe, les 3 garçons, renforcés par Benoît Rish-Riffarth, devenaient Champions de France en dominant Orléans en ½ finale (45/36) et Charleville-Mézières en finale (45/39).

De leur côté, les filles Clémence Dignan, Céline Giraud, Mélissa Larrieule et Lou Ruckl décrochaient la médaille de bronze, défaites en ½ finale par Strasbourg.

2 titres plus 2 médailles, les Tarbais étaient comblés. Mais la cerise sur le gâteau vint de Madrid, où, dans sa course à la sélection pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, Maxime Pianfetti, le vice-champion du Monde en titre, venait de monter sur la 3ème marche du podium de Coupe du Monde séniors, entamant de la meilleure des manières sa préparation pour le rendez-vous olympique de l’an prochain.

Résultats des autres Tarbais:

N1 : garçons : Matthias Cellier 12ème ; Benoît Risch-Riffarth 25ème

filles : Mélissa Larrieule 21ème ; Clémence Dignan 27ème

N2 : garçons : Gabriel Chamak 3ème ; Benoît Cabanac 28ème ; Augustin de Prémonville 32ème

filles : Lou Ruckl 9ème ; Marie-Lou Clapier 31ème

N3 équipes : Benoît Cabanac, Matthias Cellier, Gabriel Chamak, Augustin de Prémonville 3ème

Coupe du Monde : Maxime Pianfetti 3ème à Budapest

Maxime Pianfetti

Dernier tournoi de Coupe du Monde avant le début des sélections pour les Jeux Olympiques de Paris (qui débuteront au mois d’avril), le week-end dernier, à Budapest. A moins de 500 jours de ces Jeux, tous les meilleurs sabreurs du Monde se retrouvaient en Hongrie.

Parmi eux, deux Tarbais, Maxime Pianfetti, vice-champion du Monde en titre, et Baptiste Dubarry.

Si Maxime, classé dans les 10 meilleurs sabreurs de la planète, accédait directement au tournoi principal, Baptiste devait disputer le tournoi de qualification du vendredi. Vainqueur de tous ses matchs, le Bigourdan gagnait le droit de tenter sa chance lors de l’épreuve principale  le samedi. Malheureusement, au 1er tour, Baptiste ne pouvait se débarrasser du Roumain Alexandru Zmau et il terminait 48ème du tournoi.

Maxime entrait donc en lice directement dans le tableau principal. Deux premiers matchs victorieux, et il accédait aux 1/8 de finale. Coaché par l’entraîneur national Pierre Mione, qui fut longtemps son entraîneur de club à l’ATE, le Tarbais dominait largement le Hongrois Csanard Gemesi  (15/2) puis le Coréen Hansol Ha (15/5) en ¼ de finale.

Le voilà donc dans le dernier carré en compagnie du Coréen Gu Bongil, du Champion Olympique et Champion du Monde Aaron Szilagyi et de son futur adversaire en ½ finale, le Géorgien Sandro Bazadze.

Baptiste Dubarry

D’entrée dans ce match, le Français était dominé par un Bazadze plus physique, qui s’imposait en milieu de piste. Mené 8à 4 à la pause, Maxime redonnait de l’espoir au clan tricolore en recollant à 10/9 avant de céder face au Géorgien en fin de rencontre pour s’incliner 15/9.

Une belle médaille de bronze pour Maxime qui montre déjà à ses adversaires qu’il faudra compter avec lui lors du rendez-vous olympique de 2024.