Mathilde Mouroux remporte le tournoi élite de Pau.

Dernière ligne droite avant les Jeux Olympiques pour les sabreuses et sabreurs français. Sur les pistes du jaï-alaï de Pau, en l’absence des 3 ou 4 meilleures françaises déjà concentrées sur la Coupe du Monde d’Orléans dans 2 semaines, toutes les prétendantes à une sélection pour représenter la France sur les pistes du Grand Palais à Paris, l’été prochain, se disputaient la victoire dans ce circuit national élite.

Evidemment, la Tarbaise Mathilde Mouroux, nouvelle venue dans cette catégorie toute auréolée de son titre de Championne d’Europe juniors conquis à Tallinn en février dernier, fait partie de celles-ci.

A cette occasion, la jeune sociétaire de l’Amicale Tarbaise d’Escrime était coachée par le nouvel entraîneur du club bigourdan, Georges Suddars. Sous l’œil d’un autre grand sabreur tarbais, le Champion Olympique d’Athènes 2004, Damien Touya, désormais entraîneur de l’équipe nationale.

Et visiblement, le courant est passé entre Mathilde et son nouveau coach…  Après avoir éliminée sa jeune camarade de club Eléa Faur en début de tableau, elle retrouvait en ¼ de finale une autre sabreuse de l’INSEP, Margaux Rifkiss, une habituée de l’équipe de France sénior. Un match disputé où la Tarbaise réussit à s’imposer 15/11 face à une adversaire plus physique.

En ½ finale, c’est une autre internationale qui se dressait sur la route de Mathilde, la Strasbourgeoise Noutcha. Sans trembler, la Bigourdane s’imposait 15/9. Dans la finale, la Grenobloise Malina Vongsavady, elle aussi internationale depuis plusieurs saisons,  devait subir le même sort et Mathilde Mouroux remporte ainsi ce  circuit national élite, engageant de la meilleure des façons sa longue course pour une sélection olympique.

Le lendemain, c’était au tour des jeunes cadets tricolores de s’affronter. Ils étaient 127 à viser la plus haute marche du podium.

 Côté tarbais, les regards étaient tournés vers Antony Makhoul, vice-champion de France de la catégorie. Classé 3ème après les qualifications du matin, le Tarbais se débarrassait aisément de ses premiers adversaires dans le tableau final, battant l’Orléanais Louis Garrigue 15/8 en 1/8 de finale. Au tour suivant, Antony ne pouvait malheureusement pas s’imposer face au sabreur de Charleville-Mézières Roman Fraboulet. Défait 15/11 en ¼ de finale, il prend néanmoins une prometteuse 5ème place. 

Résultats des autres Tarbais:

Séniors filles : 25ème : Eléa Faur ; 27ème : Céline Giraud ; 54ème : Clémence Dignan

Séniors garçons : 13ème : Baptiste Baylac ; 16ème : Guillaume Cabanac ; 26ème : Alban Lienhart ; 36ème : Diégo Druilhet ; 45ème : Benoît Risch-Riffarth ; 67ème : Jean Gabas ; 71ème : Alexandre Cave ; 84ème : Sébastien Bonnet

Cadettes : 29ème : Mélissa Larrieule

Cadets : 20ème : Benoît Cabanac ; 32ème : Matisse Bartolomé ; 41ème : Vincent Risch-Riffarth ; 47ème : Gabriel Chamak ; 53ème : Augustin De Prémonville ; 94ème : Bastiste Vaz ; 118ème : Maxence Bonnet

Maxime Pianfetti Champion d’Europe avec l’équipe de France à Cracovie.

Attaque de Maxime, à gauche…

L’équipe de France de sabre, où l’on retrouve le Tarbais Maxime Pianfetti, a débuté, de la meilleure des façons, la période des épreuves qualificatives pour les Jeux olympiques de Paris 2024.

En effet, à Cracovie, en Pologne, les tricolores ont remporté cette semaine,  le Championnat d’Europe et ainsi pris de nombreux points en vue de leur participation aux prochains jeux.

Leur classement dans le tableau, à la 4ème place, leur offrait un début de championnat relativement facile avec une victoire sur la Grèce au 1er tour (45/25) suivi d’un ¼ de finale où ils dominaient l’Ukraine 45/34.

Mais en ½ finale, c’est la redoutable équipe de Hongrie qui se dressait  face à Maxime et ses coéquipiers. Avec dans leurs rangs le Champion Olympique et Champion du Monde en titre Aaron Szilagyi, et Szatmari, récent finaliste du championnat d’Europe individuel, les Magyars étaient donnés largement favoris pour le titre.

L’équipe de France ne s’en laissa pas compter et après avoir mené durant toute la rencontre, elle élimina les Hongrois sur le score serré de 45/42.

Et c’était l’Italie, autre grande nation du sabre mondial, qu’il faudrait dominer pour remporter la médaille d’or en finale. Menés dès le début du match, les Français réussirent à renverser la vapeur à 3 assauts de la fin pour finalement s’imposer 45/42 et conquérir ce titre européen que le sabre tricolore attendait depuis bien longtemps.

Maxime Pianfetti ramène donc en Bigorre un titre de Champion d’Europe. Il rajoute une ligne au palmarès international de l’ATE cette saison après le titre de Champion d’Europe U23 d’Antoine Pogu et  le titre de Championne d’Europe juniors individuelle de Mathilde Mouroux .

En attendant les Championnats du Monde, fin juillet à Milan, où Maxime tentera de s’emparer du titre qu’il a raté d’un point en finale la saison dernière.

Championnats de France par équipe à Châlon en Champagne : les filles championnes en nationale 2, les garçons 5ème en nationale 1.

L’équipe féminine de l’ATE

Victoire en équipe N2 de l’équipe de l’ATE composée de Roxane Chabrol, Eléa Faur, Mathilde Mouroux et Andréa Tournefier. Elles l’emporte en finale sur l’équipe d’Orléans 2.

Elles disputeront l’année prochaine le championnat de nationale 1 (élite)

Les garçons, Baptiste Dubarry, Maxime Pianfetti, Antoine Pogu et Florian Schickelé s’inclinent de justesse en 1/4 de finale face à l’équipe de Soufflelweye 45 à 43.

Ils prennent la 5ème place… mais ils restent, comme je me plais à le souligner avec René Geuna, la 1ère des équipes composées uniquement de sabreurs formés au club depuis l’âge des benjamins… une catégorie malheureusement de plus en plus rare dans le sabre « moderne ».

Antoine Pogu Champion d’Europe U23, Mathilde Mouroux médaille de bronze.

C’est à Budapest que se déroulaient, ce week-end, les Championnats d’Europe de sabre des moins de 23 ans. L’occasion pour les nouveaux séniors et les meilleurs juniors du continent de se montrer avant l’échéance olympique de 2024.

Deux Tarbais avaient été retenus dans les équipes de France, Antoine Pogu, le champion de France juniors 2022 et Mathilde Mouroux, la toute récente Championne d’Europe Juniors.

Si Antoine terminait 10ème du tournoi individuel, ne pouvant conserver à Tarbes un titre conquis par Maxime Pianfetti l’an dernier à Tallinn, il avait à cœur de l’emporter avec ses camarades de l’équipe nationale. La Pologne en ¼ de finale ne posait pas trop de problème, les tricolores l’emportant 45 touches à 34. La redoutable équipe d’Italie se dressait sur la route des Français en ½ finale.

Après un excellent départ, l’équipe de France voyait les transalpins recoller au score en milieu de rencontre. Antoine et ses camarades trouvaient les ressources nécessaires pour reprendre le dessus et s’offrir une place en finale contre les Roumains (45/37).

Une finale somme toute moins difficile pour les Français, toujours devant au score. Ils l’emportaient 45/40 et ramenaient le titre Européen en France.

Mathilde Mouroux, qui a déjà performé en seniors bien qu’étant encore junior pouvait caresser l’espoir de s’imposer chez les filles. Malheureusement, éliminée en ¼ de finale par la Bulgare Ilieva (future lauréate de l’épreuve) elle prenait une belle 7èmeplace. C’est donc par équipe que la Tarbaise, avec ses camarades de l’équipe nationale, devait  aller chercher la médaille. Mais, en ½ finale, face aux Allemandes, après un bon début de match, les tricolores connurent une grosse défaillance. Incapables de reprendre le dessus, les Françaises étaient éliminées et se retrouvaient à combattre pour la médaille de bronze, contre les Polonaises. Un match que les tricolores remportaient haut la main et Mathilde pouvait revenir avec la médaille de bronze en Bigorre.

Dans le même temps, les juniors tarbais disputaient leur Championnat de France à Charleville Mézières.

Une épreuve sans Mouroux, donc, obligée par un calendrier pour le moins incohérent de renoncer à sa participation pour honorer une sélection nationale. Toutefois, ses camarades de club, Roxane Chabrol, Eléa Faur, Céline Giraud et Mélissa Larrieule, surent se surpasser et offrir à l’ATE une belle médaille d’argent, battues seulement en finale par les Orléanaises. La veille, lors de l’épreuve individuelle, Eléa s’était adjugé la 3ème place, battue en ½ finale par la Strasbourgeoise Rita Robineaux qui venait d’éliminer en ¼ de finale Roxane, 5ème de l’épreuve.

Chez les garçons, les 2 équipes tarbaises composées de Baptiste Baylac, Jean Gabas, Axel Pogu et Benoît Risch-Riffarth pour l’une et de Tim Baudet-Joyeux, Guillaume Cabanac, Jérémy Custine et Diego Druilhet pour l’autre se classaient respectivement 3ème et 5ème du championnat.

Résultats des autres Tarbais aux Championnats de France juniors:

Individuels : Filles : N2 : Mélissa Larrieule 2ème ; Céline Giraud 3ème . Garçons : N1: Guillaume Cabanac 9ème ; Diego Druilhet 10ème ; Jérémy Custine 12ème ; Noah Hébra 14ème ; Tim Baudet-Joyeux 15ème ; Benoît Risch-Riffarth 16ème ; Baptiste Baylac 19ème . N2 : Jean Gabas 17ème

Podium filles N2
Podium garçons N2
Podium garçons N1
Podium fille N1